19 février 2010

La neige (encore ?)

Nous ne l’attendions pas. Ce matin, j’ouvre bien large les fenêtres dans la nuit et me parvient le bruit d’un froissement, de quelque chose qui semble frôler les feuilles, ce n’est pas de la pluie, je ne sais pas ce que c’est, peut-être un esprit. Un peu plus tard, les ombres se poussent sous la couverture de neige, le temps de se rendre compte d'une certaine immobilité des choses, d'un monde éphémère sur lequel je ne m'avance pas, que je surveille derrière ma fenêtre fermée.