04 août 2011

Polarisation des habitudes

Sowa
Alors on danse nos pieds instables, jamais au courant du chemin à suivre, le guide est fou, ou malhonnête, déguisé sous un manteau très chic mais qui ne tient pas chaud. J'ai posé Rimbaud sur la table et j'ai attendu qu'il me demande pourquoi. Un ange à ma table. C'est que j'ai vu. Un ange qui ne voit plus, qui écoute le coeur battre, le coeur ruisseler comme un métronome irrégulier. Fracture des habitudes. J’ai fait un deuil de ton amour et revenir dans ta vie ne ferait que morceler un peu plus l’image que j’ai de toi en mille éclats. Des bouts de miroir éclatés se rassemblent sur le reflet de ton absence. J'ai appris à me passer de toi comme on capture les petites douleurs, on les domine, on les sépare pour mieux les digérer, on les transforme en silence tandis qu'elles transpercent l'âme furtive en souriant. Je me tiens désormais à cet endroit qui supprime les trous, au terrier des souvenirs.