24 août 2011

Une coiffure de Sagan

Un peu d'égo. Tout à fait infime et futile.

Je n'ai pas toujours aimé aller chez le coiffeur. Petite, je n'aimais avoir les cheveux bouclés, je voulais des baguettes raides comme les cheveux japonais. Bien entendu, on veut toujours ce qu'on ne peut avoir, ou difficilement. Plus tard, j'ai découvert le brushing, magie du coup de brosse et du séchoir combiné à une parfaite maîtrise de l'angle d'inclinaison de la kératine à discipliner. Brushing que je suis tout à fait incapable de réaliser bien entendu donc je me fais aider moyennant espèces qui ne sonnent pas et qui ne trébuchent plus depuis l'invention du papier chèque. Hier, en revenant de mon salon préféré, je me suis (comme d'habitude) photographiée avec la machine en ligne, j'adore ! Au résultat, j'ai trouvé une drôle de ressemblance avec Sagan : j'avais encore en tête l'émission "Une maison, un écrivain" vue il y a quelques semaines. Ma nouvelle "tête" m'a paru tout à fait étrange et trop sérieuse ! J'ai donc repris quelques clichés (un peu plus décalés) qui me correspondent mieux. Tadam.


Liens externes