22 octobre 2011

3-Une semaine de bonté (le feu)

TROISIEME JOUR

Je sens ma peau tendue à la chaleur d'un feu soudain, inespéré et presque épouvantable. Un dôme de lumière épouse quelque part une étoile écartée de sa route, sertie dans en un endroit oublié et sulfureux. Ce n'est pas l'enfer, mais l'oeil puissant d'un autre monde, nouveau, imprévisible, à prendre avec des pincettes. Cela te réjouit, tu es bon public. Il fait bon tendre les mains à la chaleur d'un coeur palpitant, promesse d'ardeurs.

Denis Collette