12 mai 2012

CETTE PERSONNE NE VOUS DIT PAS



Tout commence par un reproche, timide et souvent inaudible, quelques mots qui s'envolent dans un soupir, la femme n'a pas ce qu'elle désire. Les jours se succèdent sans autre changement que le temps qui s'enfonce de plus en plus un peu partout, déchirant la peau, trouant les os, arrachant les cheveux, et le regard, tu vois, le regard ne s'apitoye pas, car il ne voit pas l'état extérieur, il comprend juste ce qui remue à l'intérieur. Il y a une bête qui tourne en rond, une petite bête qui se nourrit sans bruit mais qui pousse doucement les bords de sa prison. Parfois, la bête se calme et semble repue pour de bon. Ce n'est qu'eau dormante. Le dégoût la tourmente. Un jour viendra où la bête va se se sauver enfin dépouillée de son enveloppe trop serrée. Libre enfin. Autonome. Ce jour viendra, car cette personne ne vous dit pas que son coeur est brisé.