06 août 2012

BLACK SWAN

© Miss Clara
Je dois rejoindre mes anciens collègues de travail dans une salle de spectacle. J'arrive habillée comme Natalie Portman dans "Black Swan" et je marche sur mes pointes de pieds, entourée de deux hommes qui me supportent car j'ai peur de trébucher dans l'allée en pente. J'aperçois très nettement mes chevilles noires dans les chaussons à pointe, elles semblent dures comme du bois mais ne me font pas vraiment mal, je suis même fière d'être costumée ainsi (car je me rend compte que c'est un déguisement). Un temps. C'est la fin de l'année, mon amoureux m'emmène souper avec la troupe dans un restaurant tape à l'oeil très éclairé que je n'apprécie pas beaucoup et je me sens d'humeur maussade. Je lui dis que j'aurais préféré manger dans un restaurant russe. Dans mon assiette sont disposés des petits fours qui ne sont pas très appétissants, ils ressemblent à des coquilles d'escargot fourrées de pain de mie trempé de beurre à l'ail. Je sais que si je mange cela je vais avoir mal au ventre toute la soirée. Ma voisine qui est en fait ma tante N me demande si elle peut prendre ma part, je glisse le contenu de mon assiette dans la sienne. Un temps. Un homme masqué entre dans la salle et s'approche de notre table, il dérange tout le monde pour s'assoir à côté de moi et je me sens très mal, complétement tétanisée. Lorsqu'il parle sa voix est fluette comme celle d'un enfant et je me dis que quelque chose ne colle pas du tout avec le personnage. J'ai envie de me moquer de lui. Soudain il se lève, me tire par le bras et s'exclame : "Au nom du roi je vous enlève", et continue à me tirer vers la sortie ; je ne peux pas bouger, mes bras sont devenus comme de larges ailes de cygne que je n'arrive pas à ressentir, au bout de mes mains, mes ongles sont longs d'au moins dix centimètres et vernis de noir. Je me sens très mal car je ne me souviens pas m'être appliqué du vernis. Dehors, un carrosse est stationné, l'inconnu me pousse dedans et claque la porte, je me retrouve dans le noir complet. Je me réveille.

[avec tout ce noir, est-ce que cela signifie que je vais bientôt mourir ?]