12 août 2012

MANU METRO C-3PO

Dans le réseau souterrain parisien. Un touriste chanceux me croise et me demande de l'aider à se repérer. Je lui réponds qu'il ne pouvait pas mieux tomber. Il continue dans son jargon et déjà je suis en position. Très fière. Je lui montre ma main droite fermée en poing, sur le dos mes veines bleues dessinent la carte du métro et de la main gauche, je lui indique la direction à suivre. Je connais les stations par coeur et mon touriste me regarde fasciné, cherchant à comprendre comment je fais pour savoir exactement ce qu'il attend. Je le regarde partir et essaye de me souvenir depuis quand date ma capacité à traduire tous les langages. Je me demande également si je suis la seule personne au monde dont les veines de la main dessinent la carte d'un métro.
© Mauro Frascotti