29 octobre 2012

REVE REPTILIEN

Je suis sur un manège au-dessus de la mer. Du genre siège volant. Soudain, alors que le manège semble être arrêté, je sens que je continue de m'élever dans le ciel, les autres personnes sur le manège me regardent, impuissants et muets. Un ULM passant par là m'a accroché à un fil et je me trouve entraînée, songeant en une fraction de seconde que je n'ai pas de chance, en plus j'ai le vertige. Mais je suis aussi téméraire et avant de me retrouver trop haut, j'arrache ce fil qui m'emporte.
Je tombe, très très lentement, je plane avant de toucher la surface de la mer qui m'engloutit comme une huître se ferme sur un intrus. Le contact avec l'eau est très différent de ce que j'imaginais, très doux, c'est comme si je m'enfonçais dans une sorte de matière plutôt visqueuse et à ma propre température. Ayant pris une profonde inspiration, je me rends également compte que j'arrive à respirer dans cette eau étrange, à condition de ne faire que de petits souffles. J'ignore comment cela est possible mais je suis rassurée pour un temps, j'arrive même à réaliser quelques mouvements avec mes bras de manière à remonter vers la surface. J'y arrive plutôt bien considérant que je ne sais pas particulièrement bien nager, ayant appris par moi-même et selon une méthode quasi instinctive puisée dans mon cerveau reptilien.
Parvenue hors de l'eau, je constate que je ne suis pas trop éloignée du bord et je me réveille tout en m'épuisant à le rejoindre.

illustration Mel Kadel