23 août 2015

film dont vous êtes le héros

Je suis le héros d'un film. Tourné en noir et blanc, le film n'a pas de véritable secret, c'est un livre ouvert, un drap tendu derrière lequel mon ombre s'agite, ma voix déguste de sombres paroles et mes yeux lancent des nuages qui tournent en orage. Les vieux savent toujours quand la pluie s'annonce et courent se mettre à l'abri, s'ils le veulent, ou bien restent à attendre comme le font les enfants de la mousson, tout heureux de cette cascade imprévue. Je suis l'épouvantail dans une plaine interdite, je suis l'ange qui surveille la bibliothèque, complice des refuges des uns avec les autres. Je suis cet arlequin trempé. 
Illustration : “Bajazzo im regen” - Edgar Ende