06 juin 2016

Le tunnel Lynch (4)

Je dois dire qu'il n'est pas rare qu'un train s'arrête en pleine course entre deux gares. Arrêt immanquablement suivi d'une annonce, parfois crachotante dans un système de sonorisation vieillissant, du conducteur qui nous informe de la situation, avertissement sans doute destiné aux plus faibles ou naïfs d'entre nous : "le train est arrêté en pleine voie, pour votre sécurité merci de ne pas tenter d'ouvrir les portes." Je me suis toujours demandée qui serait assez inconscient pour forcer des portes fortement verrouillées et par ailleurs peu faciles à ouvrir en temps normal. Cette fois là, aucune remarque ne vint perturber le flux interrogateur du millier de voyageurs suspendus entre le désir d'information et la satisfaction de se trouver assis à côté d'un compagnon de voyage rassurant, et si possible sexy.

A suivre