Fraude

Fraude (falsification tricherie etc...).

Un vilain mot qui n'a pour but que de signaler que je n'accepte pas d'être recopiée sans vergogne.

Ce journal en ligne est donc édité sous une licence autorisant le partage pour un usage personnel (site perso ou réseaux sociaux qui "rebloguent" ce qu'ils ont aimé par exemple), ce qui exclu l'usage commercial, la revente, la reprise de tout ou partie du contenu (texte et images) sous votre propre nom (cela m'est déjà arrivé !).

Merci donc de respecter mon imagination et ma susceptibilité.

Vous êtes libre de :

partager
reproduire
distribuer et communiquer l'œuvre
en précisant que c'est moi qui en suit l'origine