Kimi wa Pet (2003)


Japon. Sumire trouve un soir un carton au pied de son immeuble dans lequel elle pense qu'il s'agit d'un chien blessé. Comme les animaux sont interdits elle pousse le carton jusque dans son appartement où elle découvre qu'il s'agit en fait d'une jeune garçon qui a été tabassé. Elle panse ses blessures et lui laisse de quoi se nourrir pensant qu'au matin il serait rentré chez lui. Mais le soir, il est toujours là et lui demande l'asile. Elle accepte mais à condition qu'il soit comme un animal de compagnie : être présent lorsqu'elle rentre du travail et son confident pour les jours où elle a besoin de réconfort. En effet, Sumire travaille beaucoup dans son journal, et elle a délaissé sa vie amoureuse mais à bientôt 29 ans, la solitude lui pèse. Takeshi, le jeune homme, vient d'avoir 20 ans et se débrouille depuis 4 ans pour assouvir sa passion car il est un jeune danseur prodige et désire faire une carrière dans la danse moderne à la grande désapprobation de ses parents qui auraient préféré un cursus classique ; sa mère, professeur de musique réputée, a envoyé son bras droit surveiller son fils, et celui-ci emménage donc dans le même immeuble que Sumire.
Takeshi compte bien rester chez Sumire qui est belle, prend soin de lui et fait divinement bien la cuisine. Revient alors d'Amérique Hasumi dont Sumire était amoureuse durant leurs études, et Hasumi compte bien profiter de son retour pour se marier avec elle dont il est également épris. Tiraillée entre un amour conventionnel où elle sera à l'abri du besoin matériel (Hasumi est un journaliste très connu et envié), et son attachement à Takeshi qui lui apporte sérénité et complicité, Sumire va devoir choisir l'homme qui l'acceptera sans condition.


Très belle adaptation du manga "Kimi wa pet" de Yayoi OGAWA. J'ai tout simplement adoré : sous une surface facétieuse d'un jeu du chat de la souris, on découvre la difficile trajectoire de Sumire devant assumer sa carrière et sa vie personnelle, et devant trouver sa place dans un univers parfois machiste qui considère le rôle d'épouse comme objet de valeur.


J'avais déjà vu le film réalisé en 2011 avec Jang Keun Suk : You are my pet mais la série est vraiment plus intéressante, l'alchimie entre les deux personnages progresse d'une manière plus "normale" et l'histoire d'amour entre Sumire et "Momo" plus évidente.

Sumire et Momo en pique-nique
Matsumoto Jun est parfait, il donne un côté plus "libre" et enfantin au personnage alors que JKS (Jang Keun Suk) donnait une interprétation plus manipulatrice et virile au personnage de Momo.


Takeshi dit "Momo" (Matsumoto Jun ♥)
Mais surtout il faut que je souligne le grand comique de cette série qui vous fait éclater de rire très souvent (parc d'attraction, le psy et son chihuahua, etc...)

Sumire dans la peau d'un personnage maladroit
enquête dans un parc d'attractions

A ne pas manquer et à revoir si possible !

- Une série basé sur le manga de Yayoi OGAWA
- durée : 10 épisodes de 45 mn
- vu en japonais (sous-titré)
- Les rôles sont tenus par :
  • Matsumoto Jun : Takeshi "Momo" (qui vient d'avoir 20 ans)
  • Koyuki : Sumire (qui en a 29)
  • Tanabe Seiichi : Hasumi Shigehito, le fiancé de Sumire
  • Watanabe Ikkei : Shimizu Eikichi, le protecteur de Takeshi, ami de sa mère