[Essais] Urbanités coréennes par Valérie Gelézeau et Benjamin Joinau (2017)


Résumé

Urbanités coréennes présente un rapport de situation suite au forum qui eut lieu en 2016 à la cité de l'architecture et du patrimoine à Paris.
Il est question d'architecture : maison individuelle, immeuble, rue, passage, mais aussi d'histoire d'expansion des villes, en particulier Séoul, suite à l'afflux de travailleurs qui y débarquèrent dès les années 60.

Le livre se lit comme une histoire, entrecoupée de propos et discussion lors de colloques, et bien sûr de quelques photographies.

Quelques films, séries ou documentaires sont donnés en exemple et invitent le lecteur à poursuivre sa découverte.

mon avis

Manuel indispensable à celui qui, comme moi, s’intéresse à la Corée mais aussi à l'architecture et à son évolution suite aux changements sociaux et économiques pour comprendre la ville sud-coréenne.
Séoul depuis Inwangsan
Des 11 films et séries recommandés, je n'en ai vus aucun ; je savais qu'il en était question avant de commencer le livre et pensais que les références seraient celles de productions plus récentes que les films et séries des années 50 ou 60.

Par exemple, j'ai vu "Personal Taste (2010)" qui se déroule principalement autour d'un hanok (maison coréenne traditionnelle).

Mégacentres commerciaux
Étrangement, il n'est pas fait mention de la catastrophe suite à l'effondrement du grand magasin Sampoong (29 juin 1995) à Séoul qui a pourtant fortement traumatisé la population ; l'année suivante, le réalisateur Kim Jin Won mettra en scène une histoire romanesque dans le feuilleton "Just Between Lovers (2017)".

Un livre de 200 pages qui peu se lire en 1 journée.