Dans ma maison vous viendrez d'ailleurs ce n'est pas ma maison, je ne sais pas à qui elle est, je suis entrée comme ça un jour il n'y avait personne (J.Prévert)

30 mai 2015

Mars / Zhànshén Mars (2004)

FEUILLETON en 20 épisodes de 45 mn
  • Réalisation : Cai Yuexun
  • Langue originale : mandarin
  • diffusée à Taïwan sur Chinese Television System (CTS)
  • Avec : Barbie Hsu (Qi Luo) - Vic Chou (Ling et son jumeau Sheng) - Xiu Jie Kai (Da Ye l'ami de Ling) - Megan Lai (Qing Mei l'amie de Qi Luo)
L'histoire
Chen Ling rencontre Qi Luo, une jeune fille introvertie, traumatisée après avoir été abusée à 16 ans par son beau-père ; depuis, elle se méfie des hommes et évite leur contact physique le plus possible, se repliant sur elle-même. Qi Luo vit avec sa mère, son père ayant été tué par un gang de motard lorsqu'elle avait 10 ans. Ling est un coureur de jupons, un peu mauvais garçon, qui se bagarre et aime faire de la moto, espérant un jour devenir professionnel. Qi Luo est très douée pour le dessin et c'est après avoir remarqué l'esquisse d'une mère avec son bébé au recto d'un papier que la jeune fille lui a donné pour lui indiquer un chemin, que le jeune homme commence à s'intéresser à elle. Les deux jeunes gens dont dans la même classe à l'université. Qi Luo lui promet la peinture de la mère et son enfant une fois achevée. De son côté, le jeune homme porte lui aussi des cicatrices intérieures : son frère jumeau s'est suicidé devant lui; à l'âge de 17 ans. Depuis, il a perdu une partie de ses souvenirs d'enfance. Tout ce dont il se souvient c'est qu'il n'est pas le fils biologique de son père, mais celui de son oncle, sa mère ayant eu une aventure avec le petit frère de son mari, mort d'un accident de moto avant la naissance des enfants. Ling découvre bientôt que le prof d'anglais harcèle sexuellement Qi Luo et la sauve de son emprise en le menaçant. Il lui promet de la protéger, elle lui offre de faire son portrait.
Ling découvre le portrait peint par Qi Luo

Peu de temps après, un autre artiste se prétend être le peintre du tableau de sa représentation de la mère à l'enfant et en vole la paternité à Qi Luo. Déçue et lasse de cette méchanceté, Qi Luo lui abandonne et met toute son âme dans le portrait de Ling qu'elle commence à apprécier en choisissant de le représenter comme le dieu Mars, le dieu de la guerre.


Mon avis

Adaptation littéraire du manga écrit par Fuyumi Soryo.

Une série très touchante que j'ai adoré malgré une réalisation parfois un peu molle : des longueurs, des flash-back répétitifs etc.. mais au final, une superbe aventure vue en mandarin (sous titrée en français !).

Le couple formé par Ling et Qi Luo est très doux, très romantique.

Lui : jumeau survivant à son frère suicidé à l'âge de 16 ans, mais enfance traumatisée par une mère folle, destructrice qui s'est suicidée alors que les enfants n'avaient que 4 ans. Leur père biologique est leur oncle paternel, mort avant leur naissance d'un accident de moto. Le père est PDG d'une entreprise d’électronique. Après le suicide Sheng, Ling coupe les ponts d'avec son père et s'installe dans une loft pouilleux où il vit à sa guise.
Elle : traumatisée à 16 ans après avoir été violée par son beau-père, un PDG respecté. Cela ne s'est jamais su mais elle et sa mère vivent maintenant seules.

Les deux jeunes gens ont 18-19 ans et se trouvent à la même université, elle a remarqué ce voyou flamboyant qui drague les filles, mais lui ne prend conscience de Qi Luo qu'après avoir vu son dessin, puis s'être retrouvé son voisin de classe. Il cherche à se rapprocher d'elle, à la sortir de sa coquille, mais elle le repousse. Puis ils tombent amoureux l'un de l'autre. Leur amour est protégé par leurs amis respectifs qui sont aussi leurs rivaux : Da Ye qui aime Qi Luo depuis le primaire et Qing Mei une ancienne petite amie de Ling qui voudrait le récupérer. Outre leur passé respectif douloureux, ils doivent faire face à d'autres mésaventures : retour du beau-père violeur pour Qi Luo, retour d'une ex-fiancée pour Ling, puis arrivée d'un sociopathe amoureux de Ling qui cherche sa mort. Vous aurez compris que nous avons beaucoup de suspens et d'émotions, sans parler des courses de motos puisque Ling concoure sur les circuits.

Très belle bande-son !



A voir !


Read More

25 mai 2015

iZombie (2015)

SERIE
  • Création : Rob Thomas et Diane Ruggiero-Wright
  • Durée : 13 épisodes de 40 mn (saison 1), une 2ème saison est prévue en 2016
  • Avec : Rose McIver (Olivia, la zombie) - Malcolm Goodwin (Clive Babineaux le policier) - Rahul Kohli (Dr Ravi Chakrabarti)
L'histoire
Olivia est étudiante en médecine et après une soirée dramatique passée sur un bateau où une étrange drogue a transformé tous les passagers en zombies, elle se réveille sur la plage, enfermée dans un sac de la morgue et, en se relevant de son sac, épouvante l'un des sauveteurs le plus proche qui s'enfuit mort de peur. Après avoir réalisé son état de "mort clinique", Olivia n'a d'autre refuge que le laboratoire de la police où elle trouve un emploi auprès du médecin légiste le Dr Chakrabarti qui comprend son état, la protège et lui permet de se nourrir des cerveaux des victimes qu'ils autopsient. En survivant ainsi, Olivia découvre qu'elle peut parvenir à réprimer sa violence, au point de cohabiter avec son amie qui ne se rend compte de rien. Elle découvre aussi qu'elle a le pouvoir de visualiser les derniers instants des victimes après chaque bouchée de leur cerveau. Avec ce don, elle pourrait aider la police à retrouver le coupable, c'est ce que suggère le docteur Chakrabarti. C'est ainsi qu'Olivia se retrouve consultante pour le détective Clive Babinaux qui la prend pour une médium avec ses visions inexplicables et son look gothique.

Mon avis
Ne me demandez pas où je suis allée chercher cette série, je ne m'en souviens pas mais je suis enchantée ! enfin une série policière qui renouvelle le genre. Ne ratez pas cette zombie timide et précautionneuse mais qui sait très bien montrer des dents lorsque l'on s'en prend à ceux qu'elle aime.

Read More

Meteor Garden / Liu xing hua yuan (2001)

FEUILLETON en 31 épisodes
  • Création : Chai Zhi Ping
  • Durée : 31 épisodes en 2 saisons
  • Avec : Barbie Xu (Shan Cai) - Jerry Yan (Dao Ming Si) - Vic Zhou (Huaze Lei) - Vanness Wu (Mei Zuo)
L'histoire
Taipai. Shan Chai, une jeune fille désargentée fréquente une université pour jeune gens riches, poussée par ses parents qui espèrent qu'elle rencontrera un jeune homme riche. Dans cette université, une bande de 4 jeunes hommes les "F4", de riches héritiers, imposent leur loi et s'en prennent à ceux qui les dérangent en déposant un carton rouge déposé dans le vestiaire de l'étudiant qui sera alors persécuté par ses camarades qui n'osent pas s'opposer à eux.
Lorsque Shan Chai reçoit le carton rouge, elle tient tête aux F4, à tel point que Dao Ming Si, le leader tombe amoureux d'elle et lui propose d'être sa petite amie. Mais Shan Chai est d'abord attirée par Lei qui a pris sa défense. Après moult péripéties, Shan Chai et Dao Ming Si finissent ensemble à la fin de la première saison.
Dans la deuxième, nous les retrouvons en Espagne, où Dao Ming Si est accidenté, perd la mémoire, tombe amoureux d'une autre fille car il a tout oublié de ses sentiments pour Shan Cai, qui va tout faire pour l'aider à retrouver la mémoire.

Mon avis
Une autre adaptation du manga Hana Yori Dango, mais cette fois, nous sommes à Taïwan. Les prénoms changent mais l'intrigue est identique.
Honnêtement, j'ai beaucoup moins aimé cette version, même si les personnages ont plus d'épaisseur et font plus "vrais". Dao Ming Si est aussi beaucoup moins bête que Dômyôji. Mais j'ai moins trouvé l'esprit de fantaisie qui caractérise les mangas avec leur extravagances.
Notons aussi que la bande son est atroce ! rien à voir avec les magnifiques passages de Hana Yori Dango et je me serais attendue à mieux d'autant que les 4 garçons sont les membres du groupe taïwanais "F4".

A découvrir pour se faire une idée !

Read More

24 mai 2015

Hana Yori Dango (1995)

FILM
  • Réalisation : Yasuyuki Kusuda
  • Durée : 1h20
  • Avec : Yuki Uchida (Makino Tsukushi) et Shosuke Tanihara (Doumyouji Tsukasa) - Naohito Fujiki (Hanazawa Rui)
L'histoire
Les amours contrariées entre une jeune fille désargentée et le fils d'une des plus riches familles japonaise. Elle a du caractère et sait se défendre, lui a l'habitude d'être obéit. Entre les deux, la rencontre faite des étincelles. Le jeune homme finit par s'intéresser à Makino qui de son côté est attirée par la gentillesse de Hanazawa Rui qui n'est autre que l'ami d'enfance de Doumyouji.

Mon avis
Une autre adaptation du manga éponyme. Moins d'extravagance dans ce film : plus de réalisme, les appartements, même somptueux, restent de taille "normale", la mode est celle des années 90, pas terrible donc avec des vêtements "oversize" et quand je pense que j'en ai porté moi aussi, cela me donne presque des boutons !!!

L'histoire est bien entendu traitée avec moins de détails, et aussi moins d'humour.

A découvrir pour le jeu de Yuki Uchida, très belle avec ses cheveux courts, et qui offre une version plus mature de Makino (elle tient dans ce film le rôle du personnage plus âgé que les 16 ans de la série). Il faut aussi savoir que cette actrice est admirée par Shun Oguri, l'acteur qui joue Hanazawa Rui dans les adaptations précédentes.


Et maintenant, je vous invite à lire mon avis sur la version taïwanaise de ce manga avec la série Meteor Garden.
Read More

23 mai 2015

Hana yori dango (final) (2008)

FILM
  • Durée : 2 heures 10
  • Avec : Mao Inoue (Makino) - Jun Matsumoto (Dômyôji) - Shun Oguri (Rui) - Shôta Matsuda (Sôjirô) - Tsuyoshi Abe (Akira Mimasaka)
L'histoire
Makino et Dômyôji vont se marier dès que la jeune fille aura terminé ses études et sera diplômée. Mais elle doute parfois : à 22 ans, ce mariage est-il raisonnable ? Ils ne sont pas du même milieu : elle de la classe moyenne, ayant toujours fait attention à ses dépenses, et lui, millionnaire, dépensant sans compter. C'est alors que la mère de Dômyôji  lui offre une tiare exceptionnelle lui demandant d'en prendre grand soin car c'est un bijou que l'on se passe de génération en génération. C'est avec désespoir que la tiare est volée sous les yeux de nos deux amoureux et les voilà en route pour Las Vegas où ils ont une chance de récupérer la tiare car elle va être mise aux enchères. Ce voyage sera aussi un voyage d'initiation qui leur permettra de découvrir à quel point ils tiennent vraiment l'un à l'autre.

Mon avis
Un film qui nous fait voyager : Las Vegas, Séoul, Hong Kong, et même une île déserte. Le film achève cette romance en apothéose : quelques longueurs avec des flash-back mais rien de grave. Je trouve que ce n'est pas seulement une histoire entre deux jeunes, j'ai trouvé beaucoup de points communs avec les romans de Jane Austen : l’héroïne pauvre qui doit lutter contre le riche et arrogant héros. Makino refuse la facilité, traite l'argent avec méfiance, mais plus que tout reste loyale et objective avec ses sentiments, elle refuse de faire souffrir les autres.
Makino entourée des F4

Je recommande donc ce film précédé des deux saisons de la série : à voir !

Notons qu'il y a eu un précédant film en 1995, réalisé par Yasuyuki Kusuda, mais je l'aime moins quoiqu'il soit plus fidèle au manga originel avec une Makino aux cheveux courts.

Read More

Hana yori dango saison 2 (2007)

SERIE
  • Avec : Mao Inoue (Makino) - Jun Matsumoto (Dômyôji) - Shun Oguri (Rui) - Shôta Matsuda (Sôjirô) - Tsuyoshi Abe (Akira Mimasaka)
L'histoire
Makino n'a pas de nouvelles de Dômyôji depuis un an. Une opportunité d'aller en Amérique la pousse à aller voir par elle-même ce qui se passe et Dômyôji se montre tranchant : il ne l'aime plus. Désespéré, Makino rentre au Japon, bien décidée à l'oublier, d'autant que Rui son premier amour vient de rompre avec son amie.

Mon avis
Et voilà une seconde saison encore plus riche en rebondissements ! Les parents de Makino sont encore plus immatures que dans la première saison, et cette fois, ils laissent même leurs enfants tout seuls en ville alors qu'eux-mêmes tentent de gagner quelques sous comme pêcheurs. Les retrouvailles de Makino et Dômyôji, qui finit par rentrer sont explosives. Dômyôji est obligé de faire un mariage de raison car sa compagnie est en faillite, sa fiancée est une véritable hurluberlue et il ne voit pas très bien comme il va s'en sortir. On a peur pour eux et avec eux. Comme toujours, le bon sens de Makino, l'aide précieuse des amis et de la famille, finiront par tout arranger.

La saison nous laisse cette fois avec nos deux amoureux réunis et bien décidés à se marier.

On saura tout de la fin de l'histoire dans le film.... qui suit cet article !

Read More

Hana yori dango (2005)

SERIE
  • 20 épisodes (9 épisodes pour la saison 1, 11 pour la saison 2)
  • série japonaise sur TBS (Tokyo Broadcast System)
  • Avec : Mao Inoue (Makino) - Jun Matsumoto (Dômyôji) - Shun Oguri (Rui) - Shôta Matsuda (Sôjirô) - Tsuyoshi Abe (Akira Mimasaka)
il manque Akira

L'histoire
Makino Tsukushi est une jeune lycéenne de 16 ans qui fréquente le lycée privé Eïtoku réservé d'habitude aux jeunes gens dont les parents sont très riches. Sa famille à elle est pourtant pauvre mais ses parents se sacrifient en gardant l'espoir qu'elle pourra ainsi rencontrer un riche jeune homme. Makino s'attire les foudres du peu sympathique et prétentieux Dômyôji de la bande des F4, quatre jeunes hommes très riches qui font régner leur loi dans les couloirs du lycée, attribuant des cartons rouge à ceux qui les contrarient, le carton entraînant une sorte de "carte blanche" pour que tous les élèves persécutent celui ou celle qui l'a reçu. Makino ébahie par tant de mauvaise conduite est déterminée à faire profil bas durant 2 ans jusqu'au bac mais en prenant la défense d'une fille qui a eu un carton rouge, elle se fait repérer par le F4 et c'est elle qui se retrouve être la cible des élèves. Dômyôji tombe peu à peu amoureux d'elle parce qu'elle lui résiste, mais comme il est grossier, inculte, et imbu de lui même, Makino est à 1000 lieues de lui, et plus particulièrement, attirée par Rui, plus discret et tendre.

Mon avis
Adaptation du célèbre manga de Yōkō Kamio, voilà une adorable série qui m'a fait rajeunir de plusieurs années ! Les acteurs sont "kawaï" : c'est frais, absurde, émouvant, bref, j'ai passé un très très bon moment en leur compagnie.

Après la première saison qui nous laisse sur le départ de Dômyôji pour l'Amérique, au moins pour un an, car sa mère ne voit pas sa relation avec Makino d'un bon œil, on retrouve nos ado pour la saison 2 (cliquer sur l'image).

Read More

10 mai 2015

Oishii Proposal (2006)

FEUILLETON
  • Réalisation : Makoto Kiyohiro, Arata Kato, Daisuke Yamamuro
  • Durée : 10 épisodes de 45 mn
  • chaîne TV japonaise : Tokyo Broadcasting System (TBS)
  • vu en japonais sous-titre français
  • Avec : Kyoko Hasegawa (Suzuko Shiraishi, la chef cuisinière) - Keisuke Koide (Haruki Katsuragi, le directeur) - Saeko (Michiru Asakura, la fiancée de Haruki)
L'histoire
Tokyo, Suzuko, une jeune chef dans un restaurant italien rencontre l'héritier d'un empire d'investisseur en chaîne de restauration dans le parking d'un grand restaurant : il a accroché son rétroviseur et lui laisse une liasse d'argent en dédommagement mais elle le poursuit car refuse une si grosse somme. Le lendemain, elle découvre que l'impudent est son nouveau patron, car sa compagnie a racheté le restaurant dans lequel elle travaille pour le transformer en un premier restaurant "témoin" de la chaîne de restaurant italien 3 qui va s'implanter au Japon. Haruki trouve que cette femme parle trop fort, n'a pas sa langue dans sa poche, mais il est obligé de constater qu'un lien invisible les rapproche de jour en jour car ils sont appelés à se revoir assez souvent. De son côté, il cherche à obtenir les faveurs de la fiancée de son défunt grand-frère qu'il a décidé de protéger, tout en étant lui même poursuivit par Saeko qui est amoureuse de lui depuis son enfance.


Mon avis
Oishii Proposal pourrait être traduit par "Une délicieuse proposition" 

Après "Rinco's restaurant" je reste dans le domaine de la gastronomie mais c'est vraiment un hasard, je suis tombée sur cette série "par rebond" en cherchant une information sur le net et l'histoire m'a intéressée (en ce moment je cherche de la romance !).
Suzuko (Kyoko Hasegawa) et Haruki (Keisuke Koide)

J'ai adoré cette série qui se situe au Japon mais surtout dans un restaurant italien. On y découvre le quotidien et la ténacité d'une jeune femme qui ne choisit pas la facilité en réalisant ce qu'elle estime juste : elle recueille sa nièce car son frère est un "looser" immature qui ne fait que des dettes, elle n'hésite pas à dire ses "4 vérités" à ce jeune directeur qui se croit "tout permis". De son côté, Haruki s'adoucit et change son comportement à son contact, et s'intéresse de plus en plus à cette jeune femme qui ne semble pas intéressée par l'argent.

Très belle découverte ♥.
Read More

08 mai 2015

Shokudo katatsumuri / Rinco’s Restaurant (2009)

FILM
  • Réalisation : Mai Tominaga
  • Durée : 2 h
  • Avec : Kou Shibasaki (Rinco) - Kimiko Yo (Ruriko : sa mère) - Kyoko Enami (la veuve en noir) - Brother Tom (Kuma-san)
L'histoire
Après une rupture sentimentale, une jeune femme devenue aphasique et passionnée de cuisine ouvre un restaurant dans son village natal où elle décide de ne recevoir qu'une seule réservation par soir. 

Mon avis
Le film est une complète réussite de l'adaptation du roman, avec un bémol pour les quelques scènes un peu trop kitch qui donne un genre farfelu alors que l'on aurait aimé rester sur une trame plus mystérieuse.

A voir.

une autre affiche du film :

Read More