Dans ma maison vous viendrez d'ailleurs ce n'est pas ma maison, je ne sais pas à qui elle est, je suis entrée comme ça un jour il n'y avait personne (J.Prévert)

26 avril 2015

Avengers : L'ère d'Ultron / Age of Ultron (2015)

FILM
  • Réalisation : Joss Whedon
  • Durée : 2h10
  • Avec : Robert Downey Jr. (Tony Stark "Iron Man") - Chris Evans (Captain America) - Mark Ruffalo (docteur Bruce Banner "Hulk") - Chris Hemsworth (Thor) - Scarlett Johansson (Natasha Romanoff) - Jeremy Renner (Clint Barton "Œil-de-faucon") - Aaron Taylor-Johnson (Pietro "Vif-Argent") - Elizabeth Olsen (Wanda,sa jumelle : la "Sorcière Rouge") et Paul Bettany (voix de Jarvis + la "Vision")
L'histoire
Le film débute après la destruction du SHIELD : voir "Captain America : Le Soldat de l'hiver" (pas vu).
Tony Stark récupère le sceptre de Thor et découvre un haut potentiel énergétique, il demande l'aide du docteur Banner pour créer un intelligence artificielle qui serait capable de contrer toute future attaque contre les humains, comme l'expérience ne marche pas aussi vite que prévu, les deux scientifiques vont en soirée en laissant le programme inachevé sous contrôle de Jarvis, l'interface de dialogue de Stark. Hélas, Ultron, l'intelligence artificielle finit par prendre le dessus de Jarvis, le déconnecte et déréglée, s'en prend aux Avengers qu'il compte bien éliminer ainsi que toute la race humaines, aidé par une multitude de robots sous son contrôle. Ultron entend même créer à son tour une créature humaine sous son contrôle, ce sera "Vision", qui finalement se range aux côté des Avengers.

Mon avis
Un super film qui ne laisse pas 5 mn de répit durant les 2 heures (et plus) de projection ! A voir en famille, comme tous le films de genre adaptés des bandes dessinées (comics book) de Marvel. Les effets spéciaux sont superbes, même si j'ai trouvé un peu trop de bagarres et pas assez de récit.


Read More

Daredevil (2015)

FILM
  • Création : Drew Goddard et Steven S. DeKnight
  • Durée : épisodes de 50 mn
  • sur la chaîne Netflix
  • Avec : Charlie Cox (Matt Murdock aka "Daredevil") - Vincent D'Onofrio (Fisk le malfrat) - Deborah Ann Woll (Karen la secrétaire) - Elden Henson (Foggy Nelson, l'ami et associé)
L'histoire
Matt Murdock est aveugle depuis l'âge de 9 ans lorsque ses yeux sont aspergés d'un liquide chimique. Il a par la suite développé une acuité extraordinaire de son ouïe, son odorat, surtout grâce à l'aide d'un mentor lui aussi aveugle qui lui apprend à se déplacer et à des techniques d'art martial. Avocat le jour avec son ami de toujours Nelson, il décide de combattre la nuit les caïds de Hell's Kitchen, le quartier de New York dans lequel il vit, et principalement Fisk, coupable de diverses malversations : drogue, prostitution et règlements de comptes avec effets collatéraux de disparition d'innocents.

Mon avis
C'est bien, c'est addictif, c'est jouissif de regarder cette interprétation musclée du super-héros nocturne de Marvel.
Dès le premier épisode on retrouve la belle "Jessica" de la série True Blood qui devient un personnage récurrent en devenant la secrétaire "tête sur les épaules" des deux associés qui viennent d'ouvrir leur modeste cabinet d'avocat et qui ont plus d'ennemis à combattre que de clientèle.

Humour, action, un peu d'amour aussi donc on s'abonne à Netflix !
Read More

Gemma Bovery (2014)

FILM
  • Réalisation : Anne Fontaine
  • Durée : 1h30
  • Avec : Fabrice Luchini (Martin Joubert) - Gemma Arterton (Gemma Bovery) - Jason Flemyng (Charlie Bovery) - Niels Schneider (Hervé de Bressigny)
L'histoire
Un couple anglais, Gemma Bovery peintre décorateur et son époux Charley restaurateur d'antiquités s'installent dans un petit village tranquille de Normandie sous les yeux ébahis de Martin, le boulanger, qui y voit là un remake possible du drame du roman de Flaubert. Il va alors tenter de tout faire pour éviter le pire, mais malgré sa surveillance de chaque instant, Gemma entame une liaison avec Hervé, le  jeune châtelain du coin.

Mon avis
J'ai acheté ce DVD croyant tomber sur une belle petite romance agrémentée de la verve légendaire de mon Luchini bien aimé. J'ai eu tort car ce film est complètement raté : pas du tout amusant dès les premières images : un premier abandon lors d'une projection familiale chez mes parents, repris quelques semaines plus tard en solo chez moi : "pas mieux" !
Une histoire invraisemblable, ni drôle, ni dramatique, malgré la fin complètement surréaliste qui arrive comme un chien dans un jeu de quilles.
On passe !!!!
Read More

12 avril 2015

Poldark (2015)


  • Réalisation : Edward Bazalgette et William McGregor
  • Durée : 1 heure chaque épisode
  • Avec : Aidan Turner : Ross Poldark - Eleanor Tomlinson : Demelza son épouse - Heida Reed : Elizabeth son ex-fiancée - Kyle Soller : Francis Poldark le cousin - Jack Farthing : George Warleggan
L'histoire
Années Ross 1760. Poldark revient en Cornouailles après s'être battu en Amérique contre les indépendantistes, tout le monde le croit mort alors qu'il n'a été que blessé et porte depuis une cicatrice sur la joue. Son père est mort et il retrouve sa propriété en piteux état, passablement délabrée. Elizabeth, la femme qu'il aime et à qui il a promis le mariage à son retour, est maintenant fiancée à son cousin germain : Francis. Son oncle le somme de renoncer à Elizabeth au profit de Francis, l'héritier de sa fortune, lui qui n'en a aucune. 

Mon avis
Adaptation des romans de  Winston Graham, Poldark c'est un peu le Robin des Bois de Cornouailles, un homme désargenté mais propriétaire terrien , qui décide de relever coûte que coûte son domaine porté à l'abandon tout en donnant du travail à ses métayers.
Il recueille une jeune femme qui fuit un père violent et finit par en tomber amoureux et l'épouse. De son côté, Francis est toujours jaloux de Poldark en raison de son premier attachement à sa femme et bien que celle-ci lui ait donné un fils, il passe son temps en compagnie de Warleggan, un arriviste capitaliste qui l'encourage aux jeux et fréquente les prostituées.
Cette série nous plonge dans une atmosphère qui offre deux réalités : le monde rural avec la famine, rythmé par les saisons, le départ des pêcheurs pour la haute mer, le travail à la mine de charbon et l'espoir de trouver une veine, et celui de société de la ville avec ses dîners, ses préjugés.
Ross Poldark est un bon héros : c'est l'anti Heathcliff ! qui, plutôt que de songer à se venger de son amour malheureux, travaille sur la bonté, le don de soi et le pardon.

Une agréable série à découvrir, dans le genre des histoires de Jane Austen, avec des amours contrariées, des êtres abjects, des moralisateurs, des passionnés de liberté. J'aime mais moins que Outlander ou encore Downton Abbey qui sont des séries dont les atmosphères se rapprochent un peu de celle-ci sur certains points.
Read More

11 avril 2015

A Girl Walks Home Alone at Night (2014)

FILM
  • Réalisation : Ana Lily Amirpour
  • Durée : 1h40
  • Langue : iranien avec sous-titre français
  • Avec : Sheila Vand (la vampire) - Arash Marandi (Arash) - Marshall Manesh (le père drogué)
L'histoire
Iran, à Bad City, une ville "fantôme" où la nuit rôde une jeune fille recouverte d'un tchador et qui s'en prend aux hommes, n'hésitant pas à les saigner à mort. Un soir, elle croise Arash, un jeune homme qui sort d'une soirée costumée à laquelle il s'est rendu déguisé en Dracula et où il a été drogué à son insu. Hébété, lorsqu'il croise la fille, il reconnait en elle une âme soeur. Et inversement.

Mon avis
Voici le plus beau film dramatique et poétique que j'ai vu depuis des années ! A la frontière d'un surréalisme candide qui me fait songer aux films de Jacques Tati et ceux de Lynch : très graphiques avec une bande-son très soignée en fusion totale avec les images.



Nous y suivons les vies solitaires d'un couple en devenir : "Elle", jeune vampire qui s'applique à débarrasser la ville de ceux qui asservissent les autres : le jeune dealer ou le vieux drogué, ombre fatale qui n'hésite pas à terrifier l'enfant encore innocent en lui promettant de le surveiller toute sa vie s'il devient "méchant", et "Lui", le jeune homme un peu perdu qui dit subvenir aux besoins de son père, qui semble n'avoir dans la vie comme plaisir que sa belle voiture, et dont l'argent va directement combler les dettes de son père drogué.
Lui seul trouve grâce aux yeux de la jeune vampire.
Il n'a pas peur d'elle. Elle est intriguée.

Rencontre d'une nouveau type. Un très beau poème en noir et blanc (pas de scène très "gore", juste un doigt "croqué" mais on ne voit pas grand chose.).

A voir !
Read More

04 avril 2015

Aussi grosse que ma main

Dans le parking en deuxième sous-sol, toujours à cette place que je repère et où je gare ma voiture sans crainte de la retrouver coincée à côté d’une autre mal garée, ma hantise. Soudain ma fille aperçoit une grosse araignée, qui semble calme, sans doute endormie, bien noire sur le mur pâle du parking. Quelques heures plus tard, nous la retrouvons au même endroit, insensible à notre passage, à nos discours sur son alimentation probable, j’approche ma main, histoire de vérifier si la belle endormie va courir à la rencontre de ma paume, dans cette éventualité, il est évident que j’aurais poussé un ou deux cris d’horreur. Mais madame Araneae fait la morte. A moins qu’elle ne joue à un jeu semblable à notre “1 - 2 - 3 - soleil”. Elle a gagné.
Read More

Arrête de pleurer Pénélope (2012)

FILM
  • Réalisation : Juliette Arnaud et Corinne Puget
  • Durée : 1h30
  • Avec : Juliette Arnaud (Chloé) - Corinne Puget (Léonie) - Christine Anglio (Pénélope) - Maria Pacôme (la tante Lise) - Jacques Weber (Aimé)
L'histoire
La tante de Chloé est morte. Chez le notaire, elle retrouve ses deux amies d’enfance perdues de vue depuis une dizaine d'années : Léonie, la femme active toujours sur son "31" et Pénélope, un peu rêveuse, sensible, qui travaille dans un centre pour handicapés. Elles apprennent qu'elles héritent toutes les 3 de la maison de campagne où elles passaient autrefois leurs vacances et dont elles conservent des souvenirs mitigés ; Pénélope est ravie mais les deux autres sont d'accord : il faut vendre. Elles partent en week-end, histoire de faire le tri. Mais sur place, Pénélope voit apparaître la tante en fantôme, retrouve Aimé dont elle était amoureuse autrefois et décide de le séduire tout en découvrant que c'était l'amant de la tante. Léonie de son côté est bien décidée à se venger du jeune homme qui l'a ridiculisée autrefois, et Chloé qui ne couche plus avec son mari depuis plusieurs mois parce qu'elle se trouve moche, et qui est sur le point de se payer plusieurs interventions chirurgicales, succombe au charme d'un très jeune homme.

Mon avis
Pour un film qui se veut comique c'est raté : mon dieu c'est même pathétique ! Le seul moment que j'ai trouvé réussi, c'est lorsque les trois copines se donnent en spectacle dans la boîte de nuit et se déchaînent sur le tube de Technotronic (Pump Up The Jam).
On oublie dans regret.
Read More

L'ex de ma vie (2014)

FILM
  • Réalisation : Dorothée Sebbagh
  • Durée : 1h20
  • Avec : Kim Rossi Stuart (Nino) - Géraldine Nakache (Ariane) - Pascal Demolon (Christen) - Sophie Cattani (l'avocate)
L'histoire
Ariane, une violoniste accepte d'épouser Christen, un chef d’orchestre mais lui avoue être déjà mariée avec Nino dont elle vit séparée depuis 2 ans. Nino est instituteur dans un petit village italien et elle affirme à Christen qu'elle va sans problème, persuader Nino de venir en France pour y divorcer en quelques jours, au lieu des 3 ans prévus en Italie. Nino accepte de venir mais demande en échange à Ariane qu'elle lui accorde le voyage de noces à Paris qu'ils n'ont jamais fait. Ariane accepte mais ça lui coûte car elle doit dans le même temps, préparer son mariage, et de plus, elle cache à Christen ce petit arrangement 'romantique' : Christen part en tournée et il n'en saura rien. De son côté, Nino compte bien reconquérir son épouse qu'il aime encore tout en profitant de Paris.

Mon avis
On rit très peu dans cette pauvre comédie. Des situations pour le moins confuses et mal exploitées. Le seul personnage réussit dans cette comédie est l'avocate : Sophie Cattani, complètement exubérante qui apporte un souffle, de l'insolite dans ce film que l'on peut éviter.
Read More