14 juillet 2014

Du rouge aux doigts

Mon père aimait bien que ma mère ait "du rouge aux doigts". Bien sûr, ce n'était pas toujours possible, le plus souvent ma mère prenait le temps de mettre du rouge à ses ongles de pieds au moment des vacances. Plus tard, c'est moi qui lui appliquait la couleur. Les ongles de mains étaient rarement vernis, ils trempaient trop souvent dans l'eau, ce qui n'était pas bon pour leur éclat. Avec l'arrivée du soleil, mes pieds nus dans les sandales sortent toujours laqués car maintenant que je suis grande, je m'efforce de vernir l'ongle de mes orteils, je trouve cela beau en effet, surtout lorsque la couleur est assortie à un vêtement.

08 juin 2014

Captain Swan expliqué aux newbies

Si d'aventure vous tombez sur l'expression Captain Swan sans savoir qui est cette personne, cet article vous dira tout (ou presque). Captain Swan apparaît dans la série de fiction Once Upon A Time (OUAT) que diffuse la chaîne américaine ABC.

Captain Swan c'est l'OTP du moment ! OTP = One True Paring, entendez par là : un couple (à l'écran). C'est le nom du COUPLE que forme le capitaine Killian Jones, également surnommé Hook à cause du crochet qui remplace sa main gauche
Captain Killian Jones (Colin O'Donoghue)
et Emma Swan, la fille de Blanche Neige et du Prince Charmant qui est née dans la forêt enchantée mais qui a été téléportée dans notre monde d'humains pour échapper à un mauvais sort et qui, le jour de ses 28 ans, doit entreprendre de sauver sa famille (et tous les autres habitants de la forêt également victimes).
Emma Swan (Jennifer Morrison)
Ces deux personnages de la série remporte l'enthousiasme mais parfois aussi la haine (!) des fans de la série ; la haine pour ceux qui préfèreraient qu'Emma se mette en couple avec Regina, la (méchante) Reine / sorcière : ce sont les Swanqueen (à mon avis ce couple n'a aucune chance !).

D'autres, auraient aimé qu'Emma se mette à fréquenter Neal, le père de son enfant, mais cet imbecile l'a abandonnée il y a plus de 10ans et là encore il n'y a absolument aucune chance pour le couple Swanthief (Neal est un voleur et thief = voleur en anglais).

Tous les espoirs des fans de la série pour que nos personnages préférés aient une seconde chance, se sont donc portés durant presque 2 saisons (la 2è et la 3ème saison puisque le capitaine Jones n'apparaît qu'à partir de la saison 2) et quelques 20 épisodes sur le couple Captain Swan au départ improbable puisque qu'ennemis mais qui finissent par se comprendre et s'aimer.
"Captain Swan"
Maintenant, vous n'avez plus d'excuse pour ignorer qui est Captain Swan.

mon affiche
(les photos de cet article sont issues du site IMDB)

07 juin 2014

Pacific Rim (La ceinture du Pacifique)

Ce n'est sans doute pas un film d'une très grande perfection mais j'avoue l'avoir vu et revu de très nombreuses fois. Tout d'abord la musique que j'écoute au minimum deux fois par jour depuis un an : elle me met en joie.


Puis l'histoire.
Sydney, Jaeger faisant face aux Kaiju

Des Kaiju, monstres venus d'un autre monde envahissent la Terre en surgissant d'une faille interdimensionnelle au niveau de la ceinture de feu du Pacifique "Pacific Rim" (d'où le titre du film). 


D'immenses robots appelés Jaegers ont été inventés pour les combattre, des robots télécommandés par deux pilotes reliés télépathiquement.


La compatibilité des copilotes est vérifiée au cours d'un combat d'art martial

c'est ainsi que Riley (Charlie Hunnam), le meilleur pilote trouve son nouveau copilote en Mako (Rinko Kikuchi) au cours d'un combat qui est pour moi l'un des meilleurs moments du film.

ici une video d'une minute :




Riley et Mako peuvent faire équipe dans leur Jaeger


qui ira jusque dans l'autre monde pour gagner la bataille du Pacifique.


Oui, il y a des invraisemblances, des exagérations, mais j'adore ce film à grand spectacle, où l'on trouve de l'humour, ce qui n'est pas si fréquent dans ce genre. A découvrir !


18 mai 2014

Une douleur absente

Je dors en enlevant mon bras qui repose à côté de moi, je trouve ma position dans le lit plus confortable. Je ne sais pas depuis combien de temps j'ai cette prothèse. Personne ne la remarque habituellement et je l'oublie de plus en plus souvent : parfois j'oublie de l'emboîter le matin, mon os s'adapte parfaitement autour ça "clique" comme les Lego auxquels je joue parfois avec mon fils quand il me demande de l'aide. Je rencontre un homme, le soir je m'endors dans ses bras, il ne remarque rien. Un matin, je veux remettre mon bras et constate qu'il ne se s'adapte plus, comme si les matières avaient été modifiées, comme si mon moignon avait grandit et ne pouvait plus s'adapter autour du bras articifiel. Je panique, je tente désespéremment de forcer mon bras factice à s'emboiter dans mon épaule sans succès. Je pleure sans avoir mal, la blessure doit dater depuis quelques années et je pense que je m'affole plus du fait de ne plus jamais pouvoir remettre le bras artificiel que de l'allure que je vais avoir sans lui. Je me dis que je n'aurais jamais dû rester autant de temps sans remettre mon bras à sa place, mais je ne peux remonter le temps. Je me réveille épouvantée.
Je viens de lire un témoignage sur la 1ère guerre mondiale et je mets ce cauchemar sur le compte de ma dernière lecture.
illustration © Kiersten Essenpreis


09 mai 2014

Les carnets du livre

Je lis toujours les mêmes auteurs. De plus en plus. Je suis arrivée à un stade où je comprends que si certains écrivains détiennent une bonne histoire, il leur manque du style ! Ou oublient de se relire ! C'est lourd, grossier, bref, ça ne donne pas envie de continuer... Autrefois, j'essayai de poursuivre, maintenant, j'abandonne. Et je reviens à mes auteurs, ceux qui ne me déçoivent pas. Je les retrouve avec bonheur, impatience. Ce moment de rendez-vous vaut celui où l'on referme le livre et que l'on se dit : formidable ! il faut que je le prête à...car il n'est pas de bons moments que l'on ne veuille partager avec ceux qu'on aime.


Retrouvez mes lectures sur : Des Livres Et Des Heures (2005-2011) ou Lectures en Contrepoint (2012...) 

08 mai 2014

Que tu m'expliques quelque chose

Je suis dans une salle de sport pour m'entraîner au kyūdō. A la fin, toute l'assemblée va au restaurant ; autour d'une longue table rectangulaire, chacun prend place. Une fille en face de moi se présente comme si nous étions dans un association d'addict anonyme. "Bonjour je m'appelle Audrey, j'ai 25 ans et je suis étudiante en histoire mais je fais parfois du mannequinat". Je trouve cette pratique de se présenter à tour de rôle bizarre. Quand vient mon tour je me présente aussi, tout le monde sait à présent que je suis la plus âgée du groupe. 50 ans. Tous les regards se tournent vers moi, admiratifs, comme si j'avais accompli quelque chose d'important. Mon voisin de droite, que je ne connais pas vraiment, me caresse le bras durant le repas. Cela me gêne et j'essaye de l'éviter du mieux que je peux. Le repas est long, nous buvons beaucoup, je crois être un peu soûle, mon voisin qui a la vingtaine, met son bras autour de mon cou, n'arrête pas de m'embrasser la main, le cou, les cheveux. Je n'y prête plus attention, pour moi il est comme un chat qui s'amuse avec un nouveau jouet et je laisse faire. Personne ne trouve notre comportement génant ou absurde. Après le repas, nous montons tous à bord d'un bus de tourisme qui nous dépose devant notre domicile. Je descends devant le mien abandonnant mon jeune ami qui ne m'a pas lâchée et qui finit par me laisser partir. Mon amie m'a suivie et me demande avec un sourire entendu : "il faut que tu m'expliques quelque chose". J'en suis incapable, je ne peux pas parler, troublée, je me réveille.


illustration: Guillaume Seignac

07 février 2014

Mes réponses en live !

Très heureuse d'avoir participé à l'enquête sentimentale de Gwen (dialogue par skype) c'est ici sur youtube et il y en deux autres après !

Ne pas tenir compte de la fin d'enregistrement un peu abrupte mais la liaison fut interrompue par la mauvaise qualité de la ligne. Je suis très heureuse d'avoir participé à cet échange, une sorte d'inspection de soi face à un miroir sans tain. Je me rends compte que je ris beaucoup ! certainement un peu de surprise après les questions, un peu de gêne au moment de me dévoiler...mais un résultat très naturel je trouve !

01 février 2014

Répondre à Gwen

Gwen et ses indiscrètes enquêtes. Histoire de redonner une vie à ce carnet qui s'endort. Je réponds à ses questions :

  • Que redoutez-vous le plus dans le fait de vieillir ?
    • la mort de plus en plus possible de mes proches.
  • Prêtez-vous volontiers vos affaires ?
    • oui.
  • Y a-t-il un moment de la journée qui vous parait systématiquement trop court ? Ou trop long ?
    • Le matin semble passer bien vite, et le week-end me semble toujours trop court.
  • Qu'est-ce qui, récemment, vous a donné l'impression de jeter votre argent par les fenêtres ?
    • les impôts.
  • Avez-vous souvent parfois jamais l'occasion de parler une autre langue que votre langue maternelle ?
    • parfois
  • Conservez-vous les livres que vous n'avez pas aimés ?
    • non.
  • Portez-vous ou avez-vous porté un bijou gravé de votre prénom ?
    • non.
  • Quel est l'aliment dont vous vous passeriez le plus difficilement ?
    • le pain
  • Y a-t-il un objet de votre enfance qui fait encore pleinement partie de votre vie aujourd'hui ?
    • pas d'objet qui fait "pleinement partie" de ma vie mais j'ai gardé un jeu de domino en bois (le diamino que j'adorais) et y joue de temps en temps ; sinon j'ai encore mon nid d'ange (qui a servi à mes enfants) dans mon placard.
  • Elaborez-vous souvent des listes ?
    • tout le temps. J'écris souvent dans mon carnet toutes les choses à faire (idées de lecture, de films, d'expo., d'adresses, de recettes,...)

16 novembre 2013

Sauvée des os


Bones, une série que j'aime et admire. Chaque semaine, Bones est ma bouée de sauvetage ! Bones me rend heureuse. Parfois, il m'arrive de verser ma larme, certains épisodes sont vraiment touchants. J'aime beaucoup le personnage du Dr. Temperance 'Bones' Brennan (Emily Deschanel), forte et fragile. Elle fait un superbe couple de cinéma avec l'agent spécial Seeley Booth (David Boreanaz). Nous en sommes à la 9ème saison et toujours cette envie de poursuivre les aventures.

Bones sur mon Tumblr

22 octobre 2013

Autopsie du manque

Longtemps j'ai vécu dans un espace étriqué. Le manque. Toutes sortes de manque. Attention. Argent. Amitié. Les possessions ne sont guère utiles devant des tas inutilisés. Objets invisibles dans des cartons qui perdent leur forme et leur fond. Longtemps j'ai vécu comme en suspens comme dans un bocal de formol, créature exposée baignant dans son liquide protecteur mais incapable d'en sortir, de briser la glace, de me sauver. Le soir, je m'endormais avec une grande puissance dans le monde réservé aux rêves dont j'étais régulièrement exclue par les pleurs nocturnes de mon fils. Pas étonnant alors que le reste de la nuit soit consacré à toutes sortes d'histoires farfelues que je me racontais pour me rendormir quelques minutes me semblait-il avant 6h00. Je manque de sommeil.