Dans ma maison vous viendrez d'ailleurs ce n'est pas ma maison, je ne sais pas à qui elle est, je suis entrée comme ça un jour il n'y avait personne (J.Prévert)

22 novembre 2014

Bucket list : liste des choses à faire avant de mourir

Me voilà cinquantenaire, il y a beaucoup de choses que je n'ai pas et n'aurai jamais, des choses que je n'ai jamais faites et ne ferai jamais (comme sauter à l'élastique), soit parce que je n'en ai pas envie (je ne voudrais par exemple aucune montre hors de prix), soit parce que ce n'est pas dans mes moyens (un château en Espagne ? oh oui ! j'adorerai la vie de château !).

Voici une liste de choses que je veux faire ou avoir avant de mourir, des choses accessibles pas utopiques. Sans doute égoïste aussi. Ordre qui suit mon inspiration, ceci n'est pas dans l'ordre des préférences.
  1. aller en Angleterre
  2. aller en Suède
  3. aller en Malaisie
  4. tenir un sac Chanel dans les mains (mais pas l'acheter c'est trop cher pour ma conscience)
  5. aller dans un restaurant russe et boire de la vodka tout le long du repas
  6. à suivre...



Read More

Un mystérieux lustre

Je suis parmi une vingtaine de convives et nous assistons à ce qui ressemble à un repas de séminaire, nous sommes tous assis autour d'une table installée dans la vaste cour d'un manoir qui comporte au moins huit étages. La table est dressé en "L" et alors que le repas se poursuit, j'aperçois un homme à la fenêtre d'un étage élevé nous observer et balancer de toutes ses forces un immense lustre en direction de notre table ; le lustre atterrit juste à côté d'un homme le manquant de peu. Tout le monde lève les yeux en direction des hautes fenêtres et je constate être la seule à avoir repéré de quelle pièce le lustre a été jeté. Je me rapproche de l'intendante et lui demande depuis combien de temps elle est au manoir, et si les appartements du haut sont occupés. Elle me dit qu'il y a plus de 50 ans qu'elle réside à cet endroit et que la propriétaire ne lui a jamais demandé de s'occuper des étages du haut qui sont à l'abandon depuis plus d'un siècle, toutes les issues sont d'ailleurs verrouillées. Tandis que tout le monde cherche à débarrasser la table, le repas est de fait terminé, je récupère le lustre qui est dans une matière entièrement cuivrée et lustrée, comme neuf, alors que les volutes sont vraisemblablement très anciennes. Quelqu'un vient d'en faire le nettoyage. Mais qui ? Pourquoi ? Je demande à l'intendante qui va hériter du manoir à la mort de la propriétaire, elle me dit qu'elle l'ignore car il n'y a pas de descendants, je lui réponds que j'espère que c'est elle qui en bénéficiera, elle me répond qu'elle aussi est seule au monde, que le manoir sera sans doute mis aux enchères. Je demande à pouvoir garder le lustre qui n'a pas du tout souffert de la chute et tandis que je l'observe, l'intendante me dit que je peux le prendre ; je suis en train de me demander combien d'argent je pourrais gagner en le vendant aux enchères tout en sachant que je vais le garder toute ma vie.
Read More

18 novembre 2014

Retour à la mère

Je sors de la clinique et me rend à mon travail pour dire que je suis arrêtée quelques jours. Dans le couloir, je croise un ancien camarade de promotion, que je n'ai pas revu depuis 20 ans et qui me dit qu'il est bien content de me voir car il est ennuyé : sa nounou est tombée malade et il ne peut pas aller chercher son bébé ; il me demande si ça ne me dérange pas de passer chercher son fils et de rester chez lui jusqu'à son retour. Je lui réponds que cela va être difficile car je suis fatiguée, que j'ai une canne, et que je préfère rentrer chez moi pour attendre. Il est d'accord et me dit qu'il repassera chercher son fils ce soir en rentrant du travail. Je lui demande quel âge à son fils et s'il porte des couches car je n'ai pas cet article chez moi, mes enfants ayant maintenant plus de 10 ans. Son fils est un nourrisson, il lui faut donc des couches mais il se souvient qu'il n'y en a plus dans son sac "nursery" et me demande si je peux passer à la pharmacie. J'imagine la scène : canne d'une main, sac de couches de l'autre, porte-bébé kangourou sur le ventre. J'espère que la pharmacie a des petits paquets. Je lui explique que j'habite de l'autre coté du fleuve, non loin de chez lui, et lui demande de ne pas venir trop tard rechercher son enfant ce soir. Je me mets en route en direction de chez la nounou, heureuse de m'occuper d'un tout petit enfant après si longtemps (après tout je me reposerai une autre fois) mais inquiète en espérant que cet ami arrive ce soir avant que mon mari ne rentre, afin d'éviter ses questions embarrassantes. Je ne saurai pas quoi lui répondre.
Paul Herrmann
Read More

11 novembre 2014

Interstellar (2014)

Film
  • Réalisation : Christopher Nolan
  • Durée : 2h40
  • Avec : Matthew McConaughey (Cooper) - Anne Hathaway (Docteur Brand) - Michael Caine (Professor Brand) - Mackenzie Foy (Murphy à 10 ans)
L'histoire
Dans le futur, la survie des humains sur la Terre est en voie d'extinction : les cultures sont tour à tour dévastées, des tempêtes de sable se déclenchent régulièrement. La nourriture va manquer à la nouvelle génération. Dans la chambre de sa fille Murphy, Cooper, l'ancien astronaute devenu cultivateur, découvre une force gravitationnelle inexpliquée mais qui dessine des traces bien visibles. Il les décode et les coordonnées le mènent à un centre de la NASA tenu au secret, dirigé par le professeur Brand, un physicien, qui lui explique sa vision de l'avenir : trouver une autre planète dans un autre système solaire qu'il serait possible d'atteindre grâce à un voyage interstellaire en utilisant les particularités des trous de ver. Cooper se laisse convaincre de l'utilité de l'expédition et se joint à 3 autres astronautes dont la fille du professeur. L'idée est de rejoindre les planètes trouvées par d'autres explorateurs partis il y a quelques années, et depuis lesquelles les signes reçus sont encourageants. Dans le système où ils arrivent, 3 planètes ont été étudiées par leurs prédécesseurs, ils choisissent celle qui à le plus de chance d'être "habitable" d'après les derniers paramètres reçus, mais celle-ci est aussi très proche de la singularité temporelle et 1 heure passée à sa surface équivaut à une durée de 7 ans sur Terre.

Mon avis
Un film à grand spectacle, c'est certain, un peu (trop) long à mon goût. Il a beaucoup d'émotions, par exemple lorsque Cooper annonce à sa fille qu'il part, mais qu'il reviendra alors qu'il sait qu'à l'approche du trou de ver le temps ne va pas s'écouler pour lui comme sur Terre.
Allez voir ce film si vous n'êtes pas trop cartésien car vous ne verrez rien de tangible, mais c'est aussi ça la magie du cinéma !
Plus que "2001 odyssée de l'espace" (que j'ai personnellement trouvé abscons) je préfère rapprocher ce film à "Contact, 1997" : on y retrouve les voyages inter dimensionnels et l'idée d'une "entité" bienfaitrice, très en avance sur nos découvertes scientifiques, capable d'intervenir pour aider l'humanité à survivre.
C'est beau, c'est bon. A voir !
Read More

Amour & turbulences (2013)

Film
  • Réalisation : Alexandre Castagnetti
  • Durée : 1h30
  • Avec : Ludivine Sagnier (Julie) - Nicolas Bedos (Antoine)
L'histoire
New York, Julie rentre à Paris où elle se marie dans quelques jours. Son voisin de siège n'est personne d'autre que son ex-amoureux qu'elle a quitté 3 ans auparavant sans lui donner signe de vie depuis. Antoine est bouleversé par cette rencontre fortuite et cherche à raviver la flamme chez celle qu'il n'a pas oubliée, mais il est refroidit lorsque Julie lui annonce qu'elle attend un enfant. Tandis que l'avion se rapproche de Paris, chacun se replonge dans les souvenirs et prennent à témoins leurs voisins de siège ainsi que le steward.

Mon avis
Un film que j'ai trouvé étonnamment sympathique et bien tourné. Très bonne bande son. Une bonne comédie "comme dans le temps", peut même se voir en famille.
Read More

Un plan parfait (2012)

Film
  • Réalisation : Pascal Chaumeil
  • Durée : 1h40
  • Avec : Diane Kruger (Isabelle) - Dany Boon (Jean-Yves) - Robert Plagnol (Pierre)
L'histoire
Isabelle veut épouser Pierre mais elle croît à la loi des séries qui fait que dans sa famille, le 1er mariage n'est jamais le bon. Au bout de 10 ans de vie commune elle est prête à s'engager mais il lui faut un mariage-divorce éclair, possible au Danemark ou elle s'envole à la rencontre de son futur fiancé ce qui lui coûtera 5000€. Le fiancé ne vient pas, Isabelle se raccroche à Jean-Yves, son voisin de voyage dans l'avion, qui travaille pour le guide "Le Routard" et qui est en partance pour le Kenya. Elle s'incruste en lui faisant croire qu'elle a le béguin pour lui, et lors d'une cérémonie de mariage masaï à laquelle ils assistent tous les deux, ils se retrouvent même mariés selon la coutume. Revenue à Paris, Isabelle ne pense plus qu'à épouser Pierre mais à l'état civil, on lui annonce qu'elle est déjà mariée ! Jean-Yves a un frère qui travaille en mairie et qui a enregistré l'union africaine. Isabelle doit maintenant le convaincre de divorcer et choisit de se rendre en Russie où Jean-Yves est actuellement en mission pour le persuader.

Mon avis
Mieux vaut ne pas s'attarder sur les invraisemblances du scénario mais sur le duo comique de Dany Boon et Diane Kuger, tous deux très bons (on a quand même eu droit à un Dany Boon en k-way vous savez : celui de son sketch !). J'ai passé un très bon moment.
Read More

Your Highness (2011)

Film
  • Réalisation : David Gordon Green
  • Genre : fantastique
  • Durée : 1 h 40
  • Avec : Danny McBride (Thadeous) - James Franco (Fabious) - Natalie Portman (Isabel) - Zooey Deschanel (Belladona) - Justin Theroux (Leezar)
L'histoire
Belladona, la fiancée de Fabious est de nouveau enlevée par Leezar un sorcier qui veut l'épouser. Fabious doit repartir la sauver mais cette fois, il sera accompagné de Thadeous, son petit frère poltron et bon à rien. En chemin, ils rencontrent Isabel qui elle aussi est sur la trace de Leezar.

Mon avis
Un film "catastrophique": lamentablement grossier et inutile. A fuir !! mais que viennent faire dans ce film autant d'acteurs renommés ? Même Damian Lewis (Homeland) joue mal.
Read More

09 novembre 2014

Øresundsbron, un pont entre deux mondes

C'est en regardant la série Bron (Suèdois) ou Broen (Danois) que je me suis intéressée à ce pont aussi beau qu'intrigant qui relie Malmö en Suède et Copenhague au Danemark.

Côté suédois, le pont est un pont, côté Danois, c'est un tunnel, une prouesse aussi technique que réussie, je trouve.

série "Bron"

Le mot Øresundsbron vient de Øresund (danois) et Öresund (suédois) qui est le nom du détroit entre la Suède et le Danemark et de bron (suédois) / broen (danois) qui signifie "pont". Un pont à deux étages : en haut l'autoroute, en bas : le train. Le pont est vraiment un personnage dans la série : les protagonistes le traversent souvent (la traversée dure 45 mn par la route). Il date de 1999.
screencap série "Bron"
Dans le dernier épisode saison 1, Martin est dans le train avec le tueur qui l'oblige à quitter le wagon pour se promener dangereusement au niveau de la poutre transversale en béton, vertigineux !
Read More

Bron - Broen (2011)

Série
  • Création : Hans Rosenfeldt
  • Genre : policier
  • Télé : suédoise : SVT1 et danoise DR1
  • Durée : épisodes d'une heure
  • 2 saisons à ce jour
  • Avec : Sofia Helin (Saga Norén) - Kim Bodnia (Martin Rohde)
L'histoire
Un corps est découvert sur le pont de l'Øresund, juste à la frontière de la Suède et du Danemark. Les deux polices mènent l'enquête avec Martin le Danois, père de famille nombreuse, et Saga une célibataire rigoureuse et intransigeante. Le corps est en effet composé du buste d'une politicienne suédoise qui vient de disparaître mais les jambes sont celles d'une jeune prostituée danoise disparue depuis 1 an.

Mon avis
Très bonne série assez atypique pour ce binôme policier. Tournée en VO, on constate que Martin le Danois parle suédois, et inversement quelques policiers suédois comprennent leurs homologues danois. Les deux protagonistes, au départ en opposition, se lient au fil des épisodes d'une amitié solide. La première saison suit un fil rouge qui démarre avec la découverte macabre du corps coupé en 2, les policiers sont sur les traces d'un pervers qui entend dénoncer ce qui ne va pas dans la société, qu'elle soit danoise ou suédoise : drogués, malades mentaux, sans abris... Les policiers sont sur un terrible jeu de l'oie macabre où aucune case n'offre de bonus.
A voir !


Read More

Steget efter (2005)

Télé-Film
  • Réalisation : Birger Larsen
  • Genre : policier
  • Télé : Sveriges Television (Suède)
  • Durée : 1h40
  • Avec : Rolf Lassgård (Kurt Wallander) - Marie Richardson (Maja) - Christer Fant (Svedberg) - Lars Melin (Martinsson)
L'histoire
2004, une bien macabre découverte attendent les policiers qui observent avec horreur les corps décomposés de 3 jeunes habillés comme au 18ème siècle dans une mise en scène de pique-nique dans les bois, chacun a reçu une balle dans la tête. Une quatrième tombe étant découverte ils se mettent en recherche d'un ami qui aurait échappé au massacre. Svedberg, un policier qui travaille avec Wallander depuis 20 ans, recherchait les jeunes depuis quelques mois. Il est retrouvé mort, ayant apparemment mis fin à ses jours, l'étude balistique démontre que lui aussi a été exécuté. Wallander découvre qu'il connaissait les victimes, ainsi qu'une jeune femme qu'il a fait évader d'une hôpital psychiatrique, peut-être est-elle la 4ème victime ayant échappé au massacre des bois. Bientôt, les policiers découvrent des DVD enregistrés par le meurtrier qui a filmé les exécutions, mais aussi toute l'équipe de Wallander qui semble être la clef de cette énigme.

Mon avis
Adaptation du roman paru en 1997 de Henning Mankell "Steget Efter" en suédois (Les Morts de la Saint-Jean en Français et "One step behind en anglais).
Je découvre Rolf Lassgård en Wallander, après Kenneth Branagh découvert en premier dans la série anglaise sur la BBC puis Krister Henriksson dans la série suédoise sur TV4.
Je ne suis jamais déçue par les "Wallander", encore moins par les séries en suédois, j'adore ! même si je ne comprends pas tout. Je triche avec les sous-titres anglais, je préfère cette solution à un visionnage en français, je n'aime pas tellement les doublages avec les voix françaises.
Dans cette histoire, Wallander est bien malgré lui, la raison d'un drame de l'amour ou plutôt du "non-amour". Parce que l'homme qu'il aime préfère Wallander son mentor, collègue et ami, un déséquilibré imagine se débarrasser de tout ceux qui l'ont approché afin de le faire souffrir, après avoir tué son ex-amant, le tueur pend pour cible Wallander. Étonnant et émouvant. A voir !
Read More

08 novembre 2014

Les 10 ans de ce carnet

Il y a un mois à quelques jours près, ce carnet a eu 10 ans. Commencé le 2 octobre 2004, je n'ai jamais cessé d'y écrire, d'y revenir, d'y apporter ma touche personnelle, de lui modifier son cadre, son adresse, sa ligne éditoriale. Bref, ce fut un blog en mouvement, un navire gonflé et robuste comme le charbonnier de James Cook, capable d'emporter le nécessaire sur de longues distances pour ne pas mourir, capable de se ravitailler en cours de route. Si j'ai moins de temps à y consacrer, ce n'est pas faute d'y songer, chaque jour il pourrait y avoir une petite notice ici même, une trace des conversations ou petites tragi-comédies auxquelles je suis soumise quasi quotidiennement. Non, ce qui empêche cela, c'est que 24 heures ne suffisent pas à mes jours : absente de chez moi entre 6 h et 19 h 30, je n'ai absolument aucune minute pour recopier ici mes petites notices. J'essaye de tenir à jour autant que possible ma biblio-revue, et aussi mon carnet du cinéma, parce que le format des billets y est plus simple et plus formel, plus facile. Je me rattrape beaucoup en fin de semaine. Le reste du temps et consacré à la famille, aux amis, à ma correspondance privée qui sont prioritaires.

J'ai vu disparaître les uns après les autres certains compagnons du voyage, je ne mentionnerai sciemment que la première "Fuli" (Fuligineuse, Elisabeth) côtoyée pratiquement 10 ans qui a fermé son blog en mai dernier.

J'ai aimé mes premières années d'écriture, elles avaient quelque chose de passionnant, d'électrisant, de magique. Ce sentiment a disparu. Il a fait place à une sensation plus pragmatique, plus égoïste aussi. J'ai aimé écrire de la fiction, ce fut une sorte de drogue. J'ai passé énormément de temps à administrer une plateforme de créations littéraires, à en gérer le forum, jusqu'à l'usure. De cette époque il ne me reste personne dans les "amis" : c'est dire que les choses de ce côté là sont superficielles. On me disait : que tu écris bien etc...cela me faisait plaisir, certainement, mais je savais aussi que ce n'était pas mon métier, que je ne pouvais en vivre. Je me suis détachée, volontairement, comme un homme à la mer parvient à couper avec ses dents la corde qui le relie à une forme de survie mais aussi à une forme d'esclavage gelé.

Ce carnet continue. Au rythme incertain d'une embarcation qui reste discrète mais résistante. Je garde la tête hors de l'eau.
Read More

02 novembre 2014

Edge of Tomorrow (2014)

Film
  • Réalisation : Doug Liman
  • Genre : science-fiction
  • Durée : 1h50
  • Avec : Emily Blunt (Rita) - Tom Cruise (commandant Cage) - Bill Paxton (sergent Farrell)
L'histoire
Des extraterrestres appelés "mimics", reliés entre eux psychiquement et super organisés, sont sur le point d'envahir l'Angleterre, une grosse opération de débarquement en France est prévue pour le lendemain et le général confie la mission de couverture de l'opération au Commandant Cage spécialiste des relations publiques. Cage qui n'a rien d'un guerrier super entraîné refuse et cherche à éviter la mission mais le général le fait mettre aux arrêts. Assommé Cage se réveille menotté, sous les ordres du sergent Farrell, et forcé de revêtir la tenue protectrice qui va lui servir d'armure et d'arme dont il ne sait même pas se servir. Il se retrouve alors largué sur une plage française en pleine bataille où il tente autant qu'il peut de se défendre. Faisant face à un alien, il déclenche une explosion, meurt, et se réveille la seconde d'après....au début de la journée ! Voilà Cage dans la spirale infernale de l'éternel retour jusqu'à ce que son expérience lui permette de trouver un moyen de vaincre les aliens.

Mon avis
2009
Adaptation du manga All You Need Is Kill de Hiroshi Sakurazaka, voilà un scénario hallucinant sur le thème du héros malgré lui, qui doit apprendre jour après jour la manière dont il va devenir performant. Il est aidé par Rita, une combattante qui lui explique ce qui lui arrive parce qu'elle-même a récupéré cette capacité, pouvoir qu'elle a perdu suite à une transfusion : en tuant un alien spécial, Cage s'est retrouvé connecté avec le chef et se retrouve "maître du temps". A chaque fois qu'il meurt, la journée recommence mais il garde en mémoire tous ses souvenirs. Bien entendu, personne ne peut le croire et il ne peut prévenir ses camarades de ce qui lui arrive. Cet état durera tant qu'il n'est pas blessé et transfusé car le "pouvoir" reste dans le sang. Cage va donc, avec l'aide de Rita, élaborer une stratégie pour atteindre le chef des aliens et tenter de le détruire. On rit beaucoup, il y a de l'action et du suspens. Excellent film de SF avec un Tom Cruise étonnant, drôle, génial, bref, je suis enchantée d'avoir vu ce film que je recommande à tous les fans de SF.


Read More

The Colony (2013)

Film
  • Réalisation : Jeff Renfroe
  • Genre : science-fiction, horreur
  • Durée : 1h30
  • Avec : Kevin Zegers (Sam) - Laurence Fishburne (Briggs) - Bill Paxton (Mason) - Dru Viergever (le leader des cannibales)
L'histoire
2045. La Terre est gelée, recouverte d'un manteau de glace, il neige sans discontinuer et aucun rayon de soleil ne traverse désormais les nuages. Aucune culture n'est possible : les survivants se sont mis à l'abri dans des souterrains un peu partout et gardent le contact entre elles par radio. Leur seul crainte : manquer de nourriture et attraper la grippe. Les malades ont le choix : quitter d'eux-mêmes la colonie pour éviter l'épidémie ou mourir d'une balle dans la tête. Un jour, la colonie n° 7 dirigée par Briggs reçoit un SOS de la colonie 5. Briggs décide d'aller à leur secours accompagné de Sam et d'un autre jeune compagnon. Ils découvrent un seul survivant enfermé dans la salle des réserves qui refuse de les suivre au dehors, mais celui-ci leur apprend qu'il a capté un message d'une autre colonie qui dit avoir découvert une zone dégagée de nuages où le soleil a recommencé à briller. Bientôt les sauveteurs découvrent le secret de la colonie 5 : elle s'est fait massacrée par des cannibales. Maintenant, il ne leur reste plus qu'à tenter de s'échapper, revenir à la colonie 7 en espérant que les cannibales ne les suivent pas, et partir en direction de la zone ensoleillée.

Mon avis
Un "nanar" bien glauque sur le thème d'une fin du monde ou presque... qui frôle sans surprise le thème de "La route" de John Hillcoat. L'humanité réduite à l'état sauvage avec l'anthropomorphisme.
Dru Viergever

Pour contre balancer l'horreur, des hommes capables de se sacrifier pour la communauté. On évite si on n'apprécie pas les carnages, on regarde pour l'aspect : "regardez ce qui risque de nous arriver si on ne prend pas garde à notre belle planète".
Read More

Fiston (2014)

Film
  • Réalisation : Pascal Bourdiaux
  • Genre : comédie
  • Durée : 1h30
  • Avec : Kev Adams (Alex) - Franck Dubosc (Antoine Chamoine) - Nora Arnezeder (Sandra) - Héléna Noguerra (Monica)
L'histoire
Depuis toujours, Alex est amoureux de Sandra mais il lui semble impossible de l'approcher. Apprenant que la mère de Sandra était elle aussi la "coqueluche" des garçons en son temps et qu'un seul a réussit à avoir un rendez-vous, Alex décide de prendre contact avec cet homme qui vit aujourd'hui retiré dans sa maison de campagne. Antoine Chamoine voit donc un beau jour débarqué Alex et ses espoirs de prendre des leçons de séduction.

Mon avis
Une bonne comédie qui se regarde avec bienveillance, on rit mais pas aux éclats non plus... Dubosc bien car il n'en fait pas trop. Kev Adams retrouve son rôle de "looser désenchanté de l'amour" dans la mini série "Soda" télévisée. Le duo comique marche avec des blagues générationnelles lorsque l'un parle de personnages que l'autre ne connait pas. Pour le reste, c'est plutôt sympa. A voir.
Read More