Dans ma maison vous viendrez d'ailleurs ce n'est pas ma maison, je ne sais pas à qui elle est, je suis entrée comme ça un jour il n'y avait personne (J.Prévert)

27 août 2015

Neko zamurai (2013)


  • Réalisation : Takeshi Watanabe
  • Durée : 12 épisodes de 20 mn saison 1
  • Avec : Kazuki Kitamura (Madarame Kyutaro le samouraï) - Hirata Kaoru (sa voisine, vendeuse de donuts) - Kaori Takahashi (Oshichi, la "vétérinaire") -Megumi Yokoyama (Oshizu, son épouse) - Runaka Iwata (Oharu, sa fille)
L'histoire
Japon féodal. Madarame Kyutaro, 46 ans, a quitté femme et fille pour chercher un travail à Edo après s'être fait renvoyer (pour une raison non expliquée) de l'école où il professait le maniement du sabre. Mais le travail de samouraï manque à Edo et lorsque le serviteur d'un homme prospère lui offre de l'argent pour se débarrasser d'un chat, Kyutaro accepte, mais devant le chat, il retient sa lame et l'emporte avec lui. Dorénavant, Tamanojo, la petite chatte blanche, devient sa consolation, son ami, sa nouvelle famille. Grâce à elle, il va apprendre à changer sa manière d'être.

Mon avis
Une incroyable série japonaise comme on en rêve petits et grands et qu'on obtient peut-être deux fois dans une vie ! c'est beau, c'est fin, c'est bon enfant et en même temps philosophique.

A découvrir de toute urgence !

Kazuki Kitamura incarne d'une manière désopilante (rires garantis à chaque épisode !) un samouraï qui n'a jamais connu la tendresse, les joies, même dans son enfance, obligé de toujours s'entraîner à être le meilleur. Les soins qu'il apporte au chat vont réveiller en lui une douceur cachée ; son visage qu'il a toujours connu renfermé, va se détendre, il sera aidé par sa voisine, une jeune femme toujours optimiste malgré sa tragédie familiale et une femme qui connaît bien les chats et qu'il va aller consulter lorsqu'il se rend compte que la petite chatte se laisse dépérir.

Il y a une saison 2 (devinez qui va se délasser le soir la semaine prochaine en rentrant du travail ?).
Vers résumé saison 2

Notons qu'un film est sorti en 2014 suite au succès de cette mini-série (pas encore vu).

Une petite note sur le chat :

Mon Dieu : ceux qui ont (ou déjà eu) un chat seront comme moi à se demander comment ils ont fait pour tourner les séquences avec un chat si docile, si parfait, si expressif même !

Tamanojo est incarnée par plusieurs chats, la plupart des scènes ont été pour la jolie Anago (14 ans) qui se tient également sur les affiches avec Kazuki Kitamura (Madarame Kyutaro).
Il y a également Sakura (4 ans) et une autre Sakura (15 ans). Que des femelles !
traduction extraite de la page en anglais de earth_colors 

Read More

24 août 2015

Bull Fighting / Basketball (2007)


  • Réalisation : Liu Jun Jie
  • Durée : 17 épisodes d'une heure
  • Avec : Mike He (SHEN Ruo He) - Hebe Tian (YI Sheng Xue) - Li Wei (JIN Zi Cong)
L'histoire
Chaque année, 2 écoles se rencontrent pour obtenir l'exclusivité du terrain de basket du 13ème quartier et depuis 9 ans, c'est l'école Dong Shang qui gagne grâce à ses 3 joueurs exceptionnels surnommés le TRIO et dans lequel le jeune SHEN Ruo He joue le rôle de leader. Le jeune homme est également l'héritier d'un puissant industriel. La victoire semble déjà inévitable mais SHEN Ruo He croise le chemin de YI Sheng Xue, fille unique d'un puissant mafieux, protégée par Zi Cong, son ami d'enfance qui lui sert maintenant de garde du corps. Juste avant la rencontre, Ruo He est abordé par la garde rapproché de YI Sheng Xue, qui, sans réelle raison, se venge parce qu'il les a pris de haut : les YI lui crèvent un pneu, lui perce son sac de sport ; sans s'en rendre compte immédiatement, Ruo He perd ses chaussures, et est obligé de jouer le match avec des chaussures trop petites qui le font souffrir à tel point qu'il est déconcentré et l'autre école gagne le terrain de basket. Sheng Xue est folle de rage contre Ruo He sans se douter que c'est à cause des siens que l'école Dong Shang a perdu.
Elle demande à être transférée à Dong Shang contre l'avis de son père (son ami Zi Cong va se faire roué de coups à cause d'elle) et se retrouve voisine de classe de Ruo He à son grand effroi, mais pire encore : le prof d'économie lui attribue Ruo He comme sorte de "mentor" pour l'aider à se mettre à niveau et elle va devoir travailler avec lui après les cours.
Jaloux, Zi Cong se fait inscrire lui aussi à Dong Shang pour surveiller de près sa miss (dont il est secrètement amoureux ce qu'elle ignore car elle a pour lui les sentiments d'une soeur et d'un frère).
Sheng Xue tombe amoureuse de Ruo He alors que le jeune homme est forcé d'accepter de se fiancer avec l'héritière d'une banque sous peine que la compagnie de son père ne fasse banqueroute.

Mon avis
J'ai eu du mal à suivre cette série qui traîne en longueur (17 épisodes !) malgré quelques rebondissements intéressants.
J'ai apprécié l'humour qui s'en dégage, les situations parfois comiques, mais je n'adhère pas du tout au couple formé par Sheng Xue : une véritable peste tête à claques et Ruo He : qui est vraiment à plaindre malgré son comportement parfois hautain mais bon, c'est lui le meilleur :-) !!!

On peut faire l'impasse sur cette série qui n'apporte pas grand chose à la découverte des dramas taïwanais (je prépare un passage en revue des meilleurs dramas vus cet été).


Read More

Hi My Sweetheart (2009)

FEUILLETON
  • Réalisation : Chai Zhi Ping
  • Durée : 14 épisodes d'1h
  • Avec : Show LUO (XUE Hai & LIN Da Lang) - Rainie YANG (CHEN Bao Zhu)
L'histoire
XUE Hai est issue d'une riche famille taïwanaise et décide d'aller faire ses études sur le continent à Hangzhou. Sa sœur aînée qui l'a élevé à la mort des parents, l'inscrit sous un autre nom afin de le protéger : il se nommera donc LIN Da Lang. Le problème est que le jeune homme a été trop couvé, à un point invraisemblable : il est niais, se promène avec une peluche de la panthère rose et est coiffé au bol (tête de champignon en VO ce qui est une autre façon de voir mais le résultat est identique : ridicule et affreux !). Le jour de la rentrée, il tombe sur la pestiférée de l'école : Bao Zhu, une sorte de punk très impolie, qui le bahute constamment mais il en tombe amoureux. De son côté, la jeune femme reconnait que son univers à changé : elle n'est plus solitaire car elle a un ami pour la première fois. Les deux jeunes gens finissent par tomber amoureux. A la fin de l'année, avant de rentrer chez lui, Da Lang est prêt pour faire sa "demande" en mariage mais Bao Zhu disparaît, victime d'un accident mais le garçon l'ignore. Il retourne à Taiwan. 3 ans plus tard, avec un look différent et d'une assurance propre au monde des affaires, Hai retrouve Bao Zhu qui reconnaît en lui son ancien amour Da Lang dont elle n'a jamais eu de nouvelles (n'oublions pas quelle ignore son véritable nom). Il décide de la reconquérir pour finalement se venger en la laisser tomber mais la jeune femme reste fidèle au souvenir de son affreuse tête de "champignon".

Mon avis
C'est très drôle quoique que l'histoire ne soit pas exceptionnelle, mais les acteurs font un joli numéro de burlesque. Réalisation trop lourde cependant : 14 épisodes c'est trop long ! un film aurait été plus raisonnable. Rainie Yang, comme d'habitude : impeccable, très bonne actrice et jolie, ici elle a un petit look devil qui bien entendu est un clin d’œil à sa série phare "Devil Beside You".
J'avais déjà vu Show LUO dans "Corner With Love" (visionnage de la série abandonné) et je le trouve excellent lui aussi (je n'ai pas regardé entièrement Corner With Love car je n'ai pas aimé ni le thème, ni la réalisation) dans cette double composition, il faut quand même en vouloir pour s'enlaidir à ce point !

Read More

23 août 2015

Mon salon de lecture bouge

Un billet tout spécialement pour mon amie M-P. 



Chaque jour je quitte mon domicile en direction de mon arrêt de bus, puis direction la gare où je m’installe assez confortablement dans un wagon silencieux, la revanche des lève-tôt banlieusards qui habitent en “tête de ligne” donc loin de Paris. Plus de 30 minutes de trajets que je transforme en un temps béni, celui de la lecture. Mon salon de lecture bouge et je ne vois pas le temps passer, même si je surveille d’un coin de l’œil habitué la station où je dois m’arrêter. Je ne compte pas le nombre de pages, je m’autorise parfois de gros livres parce que l’envie d’un pavé l’emporte sur la raison et tant pis si mon sac à main, je devrais dire mon cabas à épaule, s’en trouve alourdi. J’ouvre mon livre toujours avec la satisfaction d’un enfant récompensé. Le soir, après ma journée, je lis plus rarement, empêchée par une somnolence envahissante et irrépressible, ou alors des conversations voisines bien trop bruyantes et parfois impolies, hélas.
Retrouver toutes mes notes de lecture rédigées au fur et à mesure sur mon blog de lecture
Read More

film dont vous êtes le héros

Je suis le héros d'un film. Tourné en noir et blanc, le film n'a pas de véritable secret, c'est un livre ouvert, un drap tendu derrière lequel mon ombre s'agite, ma voix déguste de sombres paroles et mes yeux lancent des nuages qui tournent en orage. Les vieux savent toujours quand la pluie s'annonce et courent se mettre à l'abri, s'ils le veulent, ou bien restent à attendre comme le font les enfants de la mousson, tout heureux de cette cascade imprévue. Je suis l'épouvantail dans une plaine interdite, je suis l'ange qui surveille la bibliothèque, complice des refuges des uns avec les autres. Je suis cet arlequin trempé. 
Illustration : “Bajazzo im regen” - Edgar Ende

Read More

16 août 2015

A Moment of Love (2013)


  • Réalisation : Gavin Lin
  • Durée : 1h30
  • en chinois (sous-titré VOSTFR)
  • Avec : Shishi LIU (Ji YaQin) - Vic ZHOU (XU Nianzu)
L'histoire
Pékin. Ji Yaqing, une jeune journaliste sur le point de se marier accepte de faire un reportage dans la province du Yunnan. Arrivée à l'hôtel on lui remet un paquet de lettres à son nom qu'elle ouvre, intriguée, mais elles ne lui sont pas destinées. XU Nianzu, un homme vient lui réclamer : les lettres sont pour une autre Ji Yaqing, une vieille dame qui pourrait avoir entre 70 et 80 ans, l'ancienne fiancée de son grand-père, il est à sa recherche afin de lui apprendre la mort du grand-père et lui apporter les lettres que celui-ci a écrit depuis 50 ans mais qu'il n'a jamais envoyées. Ils se sont quittés lorsque le grand-père a été obligé de quitter la Chine pour Taïwan. Quelques temps plus tard, Nianzu se fait voler son sac contenant son argent, ses papiers. Originaire de Taïwan, il ne connaît personne sur le continent et Yaqing se porte garante pour lui à la police, tout en lui proposant de l'accompagner dans son reportage : ils chercheront la vieille femme tout en découvrant la région, de plus, il conduira car Yaqing n'a pas le permis et dispose d'une voiture.
Au cours de leur périple, Yaqing se demande si elle aime vraiment son fiancé ou si elle a accepté de se marier avec lui parce que c'était facile de se laisser faire car c'est un homme qui décide de tout. Elle découvre que Nianzu lui permet d'être elle-même et en est très troublée. De son côté, Nianzu lui fait comprendre qu'elle n'est pas vraiment amoureuse de son fiancé.

Mon avis
Vous allez dire :
encore Vic ZHOU
et je répondrai :
quand on aime on ne compte pas...
Bien entendu, il ne s'agit pas d'un amour "amour" (je ne suis pas folle enfin pas trop) mais je vous assure que c'est un très bon comédien. Il s'améliore d'année en année, dans METEOR GARDEN il faisait un peu efféminé, pas vraiment remarquable, dans MARS il est à chérir (on a envie de le protéger), dans BLACK & WHITE il est exceptionnel : physique et fragile en même temps.

Dans ce film, il est à l'âge d'homme : on a l'impression qu'il porte le ciel et la terre autour de lui.

Une très belle histoire d'amour dans des paysages superbes.

A voir et revoir.
Read More

15 août 2015

Heartbeat Love / Once More Heartbeat (2012)

MINI-FILM EN 5 PARTIES
  • Réalisation : Leste Chen
  • Durée : 50 mn (diffusion en 5 parties de 10 mn)
  • Avec : Rainie Yang (Yang Xiao Yu) et Show Luo (Li Wei Cheng)
L'histoire
Wei Cheng accepte d'aller à Sydney à la dernière minute pour assurer un reportage photographique, ses amis lui assurent qu'il n'y aura pas de problème pour se loger car ils s'occupent de la réservation. En guise de réservation, ils répondent à une annonce de partage de chambre à l'hôtel "four seasons" (un palace à 360 € la nuit). C'est la chambre de Xiao Yu, une jeune chinoise qui refuse d'abord puis se ravise en apercevant dans la valise que le jeune homme ouvre devant elle des magasines gay. Confus, Wei Cheng se rend compte qu'il y a eu échange de valise avec un autre qu'il se dépêche de cotacter en trouvant ses coordonnées dans la valise afin de la lui rendre, mais ne dit rien à la fille de peur de n'avoir ce soir là aucun endroit pour dormir. 

Mon avis
Un OVNI dans ma sélection des dramas taïwanais avec la belle Rainie Yang

qui joue très bien la comédie : ici nous voyageons en Australie, car il s'agit d'une sorte de mini-film pour promouvoir le continent australien dans la population chinoise.

Images superbes de Sydney : j'ai reconnu le "Queen Victoria Bulding"

puis de Melbourne, et l'île de Tasmanie (en forme de coeur !) sur fond d'une aventure dramatique entre une jeune malade du coeur qui va subir une intervention et qui décide de voyager alors qu'elle est restée toute sa courte vie confinée.

Elle va rencontrer un jeune homme auquel elle cache sa condition afin qu'il ne s’apitoie pas trop, surtout qu'elle risque de mourir...

A voir!!!
Read More

Spring love / Onsen Beauty (2013)

FEUILLETON
  • Réalisation : Jim Wang
  • Durée : 14 épisodes de 90 mn
  • en mandarin(sous-titres anglais)
  • Avec : 
    • Mike HE : LONG Tian He et son jumeau LONG Tian Hao ou Ryuta son prénom japonais
    • DA Yuan (ou Lin Ying ZHEN) : ZHAO Ren Mei, la petite amie de Ryuta
    • SATO : Wen Zi l'amie japonaise de Ryuta
    • NYLON Chen : ZHAO Ren Hu le frère de Ren Mei, adversaire de Tian He
L'histoire
Japon. A la mort de sa mère, Ryuta découvre qu'il a un père et un frère jumeau à Taïwan où il est né mais que sa mère a dû quitter il y a 26 ans alors qu'elle venait d'accoucher, poussée de la sorte par son affreuse belle-mère qui ne supportait pas ce mariage "mixte".
Pendant ce temps à Taïwan, Tian He qui a toujours été malade du coeur part secrètement pour le Japon où il doit subit une opération. Son père tient un ryokan dans un village réputé pour ses sources d'eau chaude, les fêtes du village qui ont lieu tous les 10 ans s'organisent, l'un des spectacles étant l'affrontement entre les deux plus anciennes auberges-hôtel des familles, LONG et ZHAO, chaque famille revêtant un costume du dragon puis s'affrontant par bousculades et ruades dans un parcours assez physique.
les festivités du village
combat des dragons
Le fils ZHAO est un arriviste qui n'a jamais supporter les LONG, il défie le père qui n'est pas en bonne condition et qui finit par tomber. Le perdant sera au service du gagnant durant 1 an. Arrive dans le village et à la fête Ryuta que tout le monde prend pour Tian He. Voyant son père à terre, il le remplace, achève la course du dragon et gagne le défi.
Le père encourage son fils retrouvé à rester jusqu'au retour de Tian He, Ryuta accepte.
De son côté, la famille ZHAO décide que Ren Mei, la soeur de Ren Hu ira servir à l'auberge des LONG pour 1 an, à leur bon vouloir.
Ren Mei est une fille obèse, très serviable et secrètement amoureuse de Tian He depuis toujours.
Ryuta aka "Tian He" et Ren Mei
Ryuta endosse l'identité de son jumeaux sans toutefois avoir son caractère : alors que Tian He est tout bonnement exécrable, Ryuta a le coeur sur la main et bien qu'au départ exaspéré par cette grosse fille maladroite, il entreprend de lui redonner le goût d'elle même et de ses rêves dont celui de devenir danseuse comme sa mère.
Il n'a pas prévu de tomber amoureux d'elle, d'autant qu'il est censé disparaître au retour de son frère

Mon avis
Comme dans beaucoup de "dramas" taïwanais, la romance n'est pas le seul atout ou intérêt, il a toujours un drame sous-jacent Ici, les enfants ZHAO dont les parents meurent dans un accident de voiture, la grand-mère qui surprotègent ses petits-enfants mais qui leur fait du tord : le garçon devient un "petit con" et la fille, traumatisée par la mort de ses parents dont elle se sent responsable, interdite de danse par sa grand-mère, devient obèse.
Pour les enfants LONG c'est pire ! Une belle-mère qui veut se débarrasser de sa belle-fille japonaise enceinte, qui fait du chantage pour qu'elle reparte au Japon sans ses enfants (elle prend le plus faible). Il faudra 26 ans pour que la famille se retrouve, malgré la mort de la mère, elle reste présente dans les souvenirs et les rêves et visions.

Une belle série avec des acteurs touchants : Mike HE qui joue les deux frères aux personnalités si différentes

et l'incroyable performance de DaYuan Lin (une chanteuse très populaire en Chine) qui joue le vilain petit canard obèse transformé en cygne grâce à l'amour.

A voir !

Read More

03 août 2015

My Pig Lady / Go, Single Lady (2014)


  • Réalisation : Ke Han Chen
  • Durée : 24 épisodes de 45 mn
  • en VO sous-titré en anglais
  • Avec : Ann ADY (WANG Man Ling) - Mike HE (FAN Jiang Yu) - SHIN (HE Wei Cheng) - ZHANG Xianzi (LI Ya Zi) - Ken LIN (Peter)

L'histoire

Man Ling est la riche héritière d'un éleveur de cochon, d'un tempérament volcanique, elle est furieuse lorsque Peter, son petit ami rompt avec elle de peur de s'engager. Elle lui promet alors de trouver mieux que lui et plus riche encore. Sa copine tient un site de rencontres et lui fait rencontrer tout un tas de jeunes hommes mais elle finit toujours par se fâcher et par renverser la table.
Jiang Yu est le riche héritier des investissements Fan mais souffre de sa condition car ses décisions sont continuellement comparées au renom de son père. Un jour, par erreur, ils se retrouvent tout deux dans un restaurant à la même table, l'un croyant être avec une artiste dont il espère se débarrasser afin de choisir lui même une oeuvre pour la future vente aux enchères qu'il organise, l'autre croyant être encore une fois à une "blind date" et désirant cette fois faire meilleure figure en ne s’énervant pas.
Peu de temps après, le capricieux et superficiel Jiang Yu va découvrir que la rustre Man Ling est aussi sa meilleure amie. Alors que la jeune éleveuse de cochon s'est donné un an pour se trouver un bon mari, Ya Zi, la fiancée de Jiang Yu refuse sa proposition de mariage et jette dans la fontaine la modeste bague en diamant qui lui vient de sa mère.
De mal en pire, il se retrouve destitué de sa compagnie à la disparition de ses parents qui passent pour avoir succombé à un crash d'avion.
Jiang Yu va alors travailler avec Man Ling qui lui apprend la vraie valeur des choses, tandis qu'il va lui inculquer un peu de savoir vivre en bonne société puisqu'elle veut devenir une "lady".

Mon avis

Je crois que j'achève en beauté mon été chinois avec cette magnifique série romantique à souhait, avec de talentueux comédiens : humour et émotions garantis !!

Mike HE est impeccable dans ce rôle de dandy mondain qui se pâme à la vue d'une vulgaire savonnette.
Ann ADY est superbe en fille désinvolte mais qui rêve d'une vraie romance avec un homme qui la choisira pour elle-même et pas pour sa fortune.
Je n'oublie pas Porky, le cochon nain apprivoisé qui a été mis au monde et est élevé par Man Ling. Adorable.
En plus de l'histoire principale il y a celle de Wei Cheng, l'ami d'enfance de Man Ling, docteur, et de Ya Zi son ex-fiancée qui avait rompu avec lui. Une incroyable histoire de filiation et aussi, comme parfois dans les dramas taïwanais, il y a un orphelinat (il y en avait un dans Sunny happiness).

De très bons moments passés avec ce feuilleton que je recommande (3♥).


Read More