[Feuilleton] Deserving of the Name - 2017 (Corée du Sud)


Epoque Joseon au début du XVIIème siècle (1517). Heo Im, un médecin acupuncteur doué et renommé est cependant assigné au dispensaire du fait de ses origines modestes et de sa pauvreté. Il espère secrètement être un jour appelé à la cour du roi et met de l'argent de côté pour pouvoir ouvrir un jour son propre hôpital. Lorsqu'il est un jour convoqué pour soigner le roi, il se retrouve de manière inexpliquée incapable du moindre geste : ses mains ne lui répondent plus. Tandis qu'il est chassé du palais, il est criblé de flèches au moment où il traverse un pont, il bascule alors au delà du parapet, sombre, se débat dans la rivière et se noie. Puis il est soudain attiré vers la surface et se retrouve assis dans le Cheonggyecheon, en plein coeur du Séoul de 2017.
Complètement perdu, sans argent et sans comprendre ce qu'il lui arrive, il parvient à se diriger vers l'hôpital le plus proche et y fait la rencontre d'une chirurgienne, Choi Yeon Gyeong, à qui tout réussi , mais qui est secrètement hantée par la mort de son père dont elle se sent coupable, ce qui la tétanise lorsque qu'arrivent aux urgences des accidentés de la route.

Alors que Im tente d'expliquer d'où il vient et qui il est (Heo Im a réellement existé et a écrit des livres sur la médecine traditionnelle) personne ne le croit. Il est pris pour un original pris de boisson. Errant dans Séoul, Im se retrouve devant une clinique de médecine orientale qui n'est autre que celle du grand-père de Yeon Gyeong. Les deux jeunes médecins vont devoir cohabiter mais grâce (où à cause) d'une étrange trousse d'acupuncture, Im est capable de voyager dans le temps à chaque fois qu'il meurt ; c'est ainsi que lorsqu'il protège Yeon Gyeong qui risque d'être accidentellement empalée en la prenant dans ses bras, il meurt et ils se retrouvent tous les deux 400 ans en arrière à l'époque Joseon.

Une série très drôle et avec du mystère qui est vraiment une belle série à voir sur le thème de l'engagement à être médecin, que ce soit en médecine "moderne" ou en médecine orientale (acupuncture). Les acteurs jouent leur rôle à merveille est j'ai trouvé qu'il n'y avait pas trop de placement de produits, ce qui est assez agaçant dans certains dramas où les marques sont vraiment très évidentes. Les différents voyages dans le temps que vont faire Im et Yeon Gyeong vont les aider à affronter leurs peurs, leurs souffrances, et leur permettre d'accomplir leur destin de vivre au service des autres.


Deserving of the Name ou Live Up to Your Name, Dr. Heo [명불허전]-une série de 2017 vue en coréen (sous-titrée en anglais) - 16 épisodes d'1h
Réalisateur : Hong Jong Chan
avec Kim Ah Joong (Choi Yeon Kyung) et Kim Nam Gil (Heo Im)
#comédie #fantastique #médical #romance #voyage_temporel
★★★★☆

[Film] North korean guys - 2003 (Corée du Sud)


Trois marins nord-coréens font naufrage depuis leur frêle embarcation suite à un typhon ; tandis que l'un d'eux est repêché à bord du navire (de combat), les deux autres, un officier et son matelot, se réveillent échoués sur une plage bondée de Corée du sud. Dans le même temps, deux policiers de Séoul envoyés incognito à la recherche de Na Ra, la fille fugueuse du chef de la police arrivent au bord de mer. Les deux marins nord-coréens cherchent à passer inaperçus en attendant de pouvoir rentrer chez eux mais ils n'ont pas d'argent et leurs vêtements sont trop voyants. Les deux policiers décident de se fondre dans la foule afin de surprendre la fugitive accompagnée de deux amies. Ils se font alors déposséder de leur maillot de bain à peine arrivés dans l'eau et n'osent plus ressortir tous nus. Les deux nord-coréens de leur côté (qui sont les coupables du vols de maillots de bain) cherchent à rejoindre la Corée du Nord et se faisant, croisent la route de Na Ra qui se prend d'affection pour eux et tente de leur venir en aide.


Un film désopilant qui a peut-être un peu vieilli mais qui aborde de façon comique les préjugés qu'ont les coréens du nord vis à vis de la Corée du sud (et inversement). Je ne peux en dire plus mais ce film est une véritable comédie "comme dans le temps" et qui n'a pas besoin de grossièreté pour susciter le rire. On y apprend entre autre que les coréens du nord appellent leur pays "Joson" (조선 ) et qu'ils appellent la Corée du Sud "Hangouk (한국). Bien entendu, la séparation des deux Corée est quelque chose de tragique mais le film traite de la dimension sociale et humaine : la nourriture, les vêtements et cela donne lieu à d'amusants quiproquo.

North korean guys (동해물과 백두산이). Un film de An Jin Wu (1h435) avec Jeong Jun Ho (l'officier nord-coréen), Gong Hyeong Jin (son matelot), Ryu Hyeon Gyeong (Na-Ra).

★★☆☆☆

[Film] Spellbound - 2011 (Corée du Sud)


Un fils de chabeol a monté une compagnie de magie. Un soir, il remarque dans l'assistance une jeune femme qui l'intrigue et lui propose de faire partie du spectacle. Cette dernière a survécu à un accident de bus scolaire dans lequel sa meilleure amie est morte ; depuis, elle a la capacité de voir les fantômes et en particulier celui de son amie qui ne la quitte plus. Bien qu'elle refuse habituellement toute socialisation, ayant même demandé à sa famille d'émigrer, elle accepte le travail et devient l'assistante de Jo-Gu sur scène, et se rapproche de lui car elle découvre que le jeune homme semble être capable de voir des fantômes et donc de la comprendre.

J'ai bien aimé cette romance sur fond d'esprits "frappeurs" qui évoque avec humour le drame d'avoir perdu des êtres chers et leur capacité à ne partir dans l'au-delà que lorsqu'ils sont accompli ce qu'ils pensent être leur devoir. Je dois dire que j'aime bien l'actrice qui joue également dans Personal taste et Bad guys always die : elle a vraiment du talent. 

Spellbound (ou "Chilling Romance" 오싹한 연애) un film de Hwang In Ho (1h55) avec Son Ye Jin (la femme qui voit les fantômes) et Lee Min Ki (Ma Jo Gu, le magicien). Vu en coréen sous-titré en anglais

★★☆☆☆