Dans ma maison vous viendrez d'ailleurs ce n'est pas ma maison, je ne sais pas à qui elle est, je suis entrée comme ça un jour il n'y avait personne (J.Prévert)

28 février 2015

Le rêve du sac à main

Je rêve d'un magasin imaginaire où je fais les soldes. Il reste peu de vêtements sur les portants mais ils sont tous d'une marque de luxe, de celles que je n'achète jamais. Je n'ai besoin de rien mais je me dis dès l'entrée que je dois prendre quelque chose, une veste, un pull, ou une écharpe. Sur une étagère il y a plusieurs piles d'un vêtement rose très vif. Je déplie le premier à ma portée, c'est un minuscule body de nourrisson, pas à ma taille je le repose. Je repère un sac à main, immense et d'une couleur assez impossible à décrire. Je me dis que cela ne m'étonne pas qu'il n'ait pas encore été vendu car le prix affiché est à 1000 €. Une vendeuse s'approche et me chuchote qu'elle me l'offre. Je suis confuse car maintenant, je n'ose pas le reposer en argumentant qu'il ne me plait pas. Je sors de la boutique avec un sac en patchwork mi cuir mi peau de bête, tout ce que je déteste. Je ne vois pas du tout pour quelle occasion je vais pouvoir le porter et je me réveille en sueur.
Read More

Samba (2014)

FILM

"classique - pas classique"

  • Réalisation : Olivier Nakache, Eric Toledano
  • Durée : 2H00
  • Avec : Omar Sy (Samba) - Charlotte Gainsbourg (Alice) - Tahar Rahim (Wilson) - Izïa Higelin (Manue)
L'histoire
Samba vit en France depuis 10 ans mais n'a pas de papiers et se retrouve embarqué en zone d'expulsion en attente de jugement. Alice, cadre en congés de maladie pour cause de burn-out, est bénévole dans une association venant en aide aux sans-papiers. Son amie Manue qui la parraine dans cette activité, lui recommande de ne pas s'attendrir devant certaines situations car il faut savoir garder de la distance pour accomplir ce travail d'assistanat. Alice est d'emblée touchée par le caractère de Samba : candide et de bonne volonté, complètement dépassé par les évènements.

Mon avis
Adaptation du livre de Delphine Coulin :
Et bien, un film pas si désagréable à regarder grâce aux acteurs principalement. Côté scénario, il n'y a pas vraiment d'histoire aboutie : on assiste à la lente tragédie de Samba qui, d'un petit boulot précaire de plongeur, descend progressivement dans la clandestinité après son séjour en zone de rétention : "OQTF" (obligation de quitter le territoire français). On découvre au passage (si on ne le savait pas) que la loi c'est parfois n'importe quoi. Ceux qui sont censés la faire appliquer ont bien du courage car il y a de réelles absurdités ! c'est à avoir envie de donner un bon coup de pied dedans.
Quelques bonnes répliques d'humour, quelques scènes inutiles (malheureusement) et qui n'apportent rien (par exemple les personnages autour de la coiffeuse "Gracieuse").
Le film finit bizarrement (comme je dis toujours : "en jus de boudin"). Dommage.
Read More

21 février 2015

I Do, I Do, I Do (2015)

FILM

"un mariage sans fin"

  • Réalisation : Ron Oliver
  • Durée : 1H20
  • Avec : Autumn Reeser (Jacklyn) - Antonio Cupo (Peter) - Ali Liebert (Kate) - Shawn Roberts (Max)
L'histoire
Jacklyn, une jeune architecte, accepte d'épouser Peter, un docteur et jeune homme bien sous tout rapport engagé dans des combats humanitaires dans le monde entier. Sa belle-mère a tout prévu pour le mariage bien que ses goûts à elle soient plus simples. Jaclyn arrive la veille avec Kate sa soeur qui lui recommande de bien réfléchir car elle ne trouve pas que sa soeur et son futur époux aient grand chose en commun. Lors d'une promenade en forêt, Jacklyn rencontre Max, le frère de Peter, auquel elle ne semble pas insensible. La cérémonie se passe et à la fin de la journée, Jacklyn a l'impression d'avoir raté ce jour qui n'est pas vraiment "le plus heureux de sa vie". Elle fait le vœu de pouvoir tout recommencer et s'écroule dans son lit. Le lendemain, le réveil sonne et Jacklyn comprend avec effarement que la même journée va recommencer, encore et encore....

Mon avis
Sur le même principe fantastique du film Un Jour sans fin (ou Groundhog Day) un femme revit plusieurs fois la même journée jusqu'à ce qu'elle décide de prendre en main son destin et choisisse celui qu'elle aime vraiment.
Un bon moment pour une soirée tranquille sans prise de tête.
Read More

Grantchester (2014)

SERIE
  • Réalisation : Harry Bradbeer
  • Durée : 6 épisodes 45 mn
  • Avec : James Norton (Sidney Chambers) - Robson Green (Détective Keating) - Morven Christie (Amanda Kendall, l'amie intime) - Tessa Peake-Jones (Mrs Maguire, la gouvernante) - Al Weaver (Leonard Finch, le vicaire)
L'histoire
Angleterre dans les années 50. Sidney Chambers est le pasteur de Grantchester un petit village dans la banlieue de Cambridge, il a une gouvernante qui l'aime beaucoup malgré son air revêche et parfois réprobateur. Ancien officier dans les gardes écossaises durant la 2ème guerre mondiale, il en a gardé certains traumatismes et s'implique dans la résolution de certains crimes de sa paroisse, développant une réelle amitié avec le détective local Geordie Keating, un père de famille taciturne, lui aussi marqué par la guerre. Il aime secrètement Amanda Kendall, une jeune fille qui va prochainement épouser un riche jeune homme choisi par son père.


Mon avis
Adaptation des enquêtes policières "The Grantchester Mysteries" de James Runcie.
Une très bonne série anglaise avec un héros religieux (mais pas fanatique !) j'adore.

James Norton (Sidney Chambers)

Les enquêtes ressemblent un peu à la série "Barnaby", entre village anglais, Londres, et des amours ou héritages contrariés Mention spéciale pour le couple atypique formé par le pasteur et son amour secret, la jolie Amanda, restauratrice de tableau à la National Tate Gallery
Vivement la prochaine saison prévue en fin d'année.
Read More

15 février 2015

Supercondriaque (2014)

FILM
  • Réalisation : Dany Boon
  • Durée : 1h50
  • Avec : Dany Boon (Romain) - Kad Merad (Dimitri) - Alice Pol (Anna) - Jean-Yves Berteloot (Anton)
L'histoire
A 39 ans, Romain Faubert cherche encore l'âme sœur mais il est hypocondriaque et sa vie est un enfer permanent avec ses phobies de microbes ou ses douleurs imaginaires. Il déboule pour "un oui ou un non" dans le cabinet de son docteur depuis presque 20 ans : Dimitri Zvenka, un émigré du Tcherkistan, un pays (imaginaire) qui est justement plongé dans une guerre civile. Pour lui changer les idées, Dimitri emmène Romain à Calais pour qu'il voit la réelle souffrance des immigrés à leur arrivée au terme de plusieurs jours de mer sans boire ni manger. Voulant aider l'un des passagers à descendre, Romain se retrouve pris pour l'un deux, emmené pour une visite médicale et fait la rencontre d'Anna, le soeur de Dimitri qui aide les "sans papiers". Celle-ci tombe sous le charme de celui qu'elle croit être Anton Miroslavo, le héros de la résistance tcherkistienne parce qu'ils ont échangé leur veste. Romain n'ose pas la contredire.

Mon avis
Le film fait parfois rire avec un Dany Boon qui pourrait se prendre des douches de gel hydroalcoolique toute la journée et qui se retrouve confondu avec un chef de guerre. Mais non, je n'ai pas vraiment aimé ce film qui n'est pas la "comédie" de l'année. Mieux vaut se regarder un bon "De Funès".
Read More

Jamais le premier soir (2014)

FILM
  • Réalisation : Melissa Drigeard
  • Durée : 1h30
  • Avec : Alexandra Lamy (Julie) - Mélanie Doutey (Louise), Julie Ferrier (Rose) - Jean-Paul Rouve (Marc)
L'histoire
Julie cherche un homme bien mais ne tombe que sur des goujats. Ses amies Louise et Rose l'encouragent à oublier le dernier en date et Julie se plonge dans les livres de "pensée positive" et d'estime de soi qu'elle déniche chez Marc de la librairie voisine, qui ne reste pas insensible à son charme au fur et à mesure qu'elle reprend une apparence normale après sa dépression.

Mon avis
J'ai trouvé ce film très ennuyeux et mal joué ! Personnellement, il m'a rendu plus sceptique qu'heureuse : il reste encore de l'argent à mettre dans un film sans véritable scénario en France ?
Read More