Dans ma maison vous viendrez d'ailleurs ce n'est pas ma maison, je ne sais pas à qui elle est, je suis entrée comme ça un jour il n'y avait personne (J.Prévert)

31 juillet 2012

Paradox (BBC, 2009)


  • Création : Lizzie Mickery
  • Genre : fantastique
  • Année : 2009
  • Durée : 5 épisodes de 60 mn
Que raconte l'histoire ?
Dans son laboratoire de recherche en astrophysique, le docteur Christian King (Emun Elliott) reçoit une série de photos provenant de son satellite Prometheus 2. Il comprend que ces images annoncent une catastrophe à venir. Il contacte la police et demande une équipe suffisamment "ouverte d'esprit" pour chercher à solutionner l'enigme. C'est alors que débarque l'équipe de l'inspecteur Rebecca Flint (Tamzin Outhwaite) avec Ben Holt (Mark Bonnar) son "ex", et Callum Gada (Chiké Okonkwo).

Est-ce une série intéressante ?
C'est particulier ! Un peu comme dans le film "Déjà vu" avec Denzel Washington : que ferait-on pour tenter de sauver des vies si l'on savait ce qui allait arriver, mais sous forme d'un puzzle de 8 images ?

C'est l'équation qui arrive sous les yeux de Christian King, puis de Rebecca Flint (Tamzin Outhwaite, vue dans The Fixer) qui tente à chaque fois de convaincre ses deux coéquipiers du bien fondé de leur mission avec un Ben très rationnel et un Callum très mystique qui croit que "Dieu" est derrière tout cela. Mais en tentant de modifier les faits, Rebecca se demande s'ils ne risquent pas de provoquer le pire. A découvrir.
Read More

30 juillet 2012

2 Days in New York (2012)


  • Réalisation : Julie Delpy
  • Genre : comédie dramatique
  • Année : 2012
  • Durée : 1h30
Que raconte l'histoire ?
New York. Marion (Julie Delpy) vit séparée du père de son fils Lulu avec Mingus (Chris Rock) et sa fille. Pour sa première exposition de photos, son père (Albert Delpy) et sa soeur Rose (Alexia Landeau) viennent passer une dizaine de jours. Mais rien ne se passe simplement. Manu (Alexandre Nahon), l'ex-boyfriend de Susan maintenant avec Rose est du voyage, et c'est gaffe sur gaffe.

Est-ce un film intéressant ?
C'est spécial, très très personnel mais ce n'est pas désagréable. C'est léger et dans le même temps un peu grave : on y parle d'amour très drôlement, de mort aussi. On ne voit pas le temps passer.
Read More

28 juillet 2012

Tournée (2010)


  • Réalisation : Mathieu Amalric
  • Genre : comédie dramatique
  • Année : 2010
  • Durée : 1h50
Que raconte l'histoire ?
Joachim Zand (Mathieu Amalric) produit et dirige une troupe américaine de 5 filles et un seul homme qui se produisent sur scène dans des numéros individuels burlesques au travers de la France. Tandis que les artistes espèrent monter à Paris, Joachim quitte Saint-Nazaire pour aller récupèrer ses enfants à Paris où il fait un saut express, s'évertue à faire marcher ses anciennes relations pour réserver une salle, sans succès, avant de rejoindre la petite troupe à La Rochelle.

Est-ce un film intéressant ?
Très beau film qui se mérite ! Pas un seul moment de répit pour cette comédie émouvante qui parle si bien des êtres et de leurs rêves. Coup de coeur pour la dernière partie du film (à partir du supermarché et de la caissière qui insiste pour montrer un spectacle à Joachim qui fait ses achats) à cause des révélations qui se font. Rien à rajouter (merci ma chère MP pour cette idée je ne l'avais pas encore vu !).
Read More

Mince alors ! (2012)


  • Réalisation : Charlotte de Turckheim
  • Genre : comédie
  • Année : 2012
  • Durée : 1h35
Que raconte l'histoire ?
Nina (Lola Dewaere) travaille avec son mari Gaspard (Grégory Fitoussi) et sa copine d'enfance Natacha (Pauline Lefèvre) dans une entreprise de création de maillot de bain. Un jour Gaspard offre à Nina qu'il trouve un peu trop enveloppée à son goût, une cure d'amaigrissement Brides-les-Bains. Nina y fait la connaissance de Sophie (Victoria Abril) une riche avocate qui doit perdre 4 kilos et d'Emilie (Catherine Hosmalin) qui veut en perdre 50, Nina quant à elle décide d'en perdre au moins 15, tant qu'à faire, elle veut être maigre comme les filles manequins de son entreprise.

Est-ce un film intéressant ?
Une petite comédie sympatique, des bons mots amusants. Une histoire un peu vaudevillesque également avec la femme trompée qui ne se rend compte de rien. Une fin un peu bâclée à mon avis.
On peut passer (mais en même temps, il n'y a pas grand chose de nouveau en ce moment). J'aime bien Lola Dewaere, elle est très bien, c'est bien la fille de son père ! Pas mal aussi Julia Piaton, la fille de Charlotte de Turckheim.
gauche : Julia Piaton
droite : Lola Dewaere

Read More

SOUS LE FEU

C'est aujourd'hui l'anniversaire de C et bien qu'elle ne m'ait jamais réellement donné de ses nouvelles je retourne dans son salon de coiffure que je ne reconnais pas. Elle me dit que mes cheveux ont poussé ce qui est naturel car voici deux ans qu'elle ne m'a pas revue. Ses mains sont douces. Je regarde par la vitrine et quatre jeunes sont devant, deux hommes et deux femmes, l'un d'eux tient une arme à feu, genre pistolet, et tire dans les genoux de ses camarades qui tombent sur les leurs sans bruit mais avec une grimace affreuse. Je me glisse doucement de mon fauteuil jusqu'à disparaître derrière le bac à shampoing que j'espère assez haut pour me protéger, je murmure aux autres dans le salon qu'il faut se mettre à couvert et si possible, descendre très rapidement le rideau de fer qui protège la vitrine du salon mais soudain le tireur entre et demande ce que nous avons vu. Nous sommes quatres femmes à plat ventre, au moins, d'après ce que je peux voir, et tout à fait silencieuses. Personne ne pleure sur son sort ni ne gémit. Je ne veux pas paraître lâche, en plus je suis la plus vieille et je dois donc faire face à l'intrus. Je me redresse devant lui et je lui réponds qu'à cause de son comportement ma couleur est fichue. Je me regarde dans le miroir, mes cheveux sont d'un violet très sombre. Dans mon dos, je remarque qu'il n'y a plus personne sur le trottoir, les trois blessés se sont évanouis ou n'ont jamais existés, le tireur disparaît lui aussi et en fait, je me retrouve complètement seule dans le salon de coiffure. C'est la nuit.
© Daniele Cascone
Read More

26 juillet 2012

The Fixer / Tueur d'état (itv, 2008)


  • Création : Neil Cross, Ben Richards
  • Genre : action, espionnage
  • Année : 2008
  • Durée : 12 épisodes de 45 mn en 2 saisons (2008, 2009)
Que raconte l'histoire ?
Lorsqu'il apprend que son oncle et sa tante ont abusé de sa soeur (Liz White), John Mercer (Andrew Buchan), un ancien soldat des forces spéciales les abat tous deux avant de se rendre à la police. Il est sorti de prison au bout de 5 ans par Lenny Douglas (Peter Mullan) qui désire l'utiliser comme exécuteur pour le gouvernement. Il retrouve Calum (Jody Latham) avec qui il a partagé une cellule et avec qui il est maintenant forcé de cohabiter et rencontre Rose (Tamzin Outhwaite), une ex-policière et ex-femme de Lenny dont il tombe amoureux.

Est-ce une série intéressante ?
Honnêtement, j'ai préféré la première saison, légèrement inovante dans un scénario avec un tueur gentil garçon romantique, une histoire d'amour piquante car plus ou moins impossible, et quelques petites affaires véreuses réglées en expédiant ad patres les pires citoyens corrompus et meurtrier, le tout avec un humour so british surtout entre John et Calum son colocataire un peu benêt.

La deuxième saison est décevante de mon point de vue car rien de bien neuf, exception pour l'épisode 5 avec un rapprochement substantiel et important pour l'évolution de la relation entre Rose et John, mais comme il n'y a plus qu'un épisode derrière, on reste sur notre faim !

Côté acteurs, notons :
-  Andrew Buchan (Jane Eyre 2006, Garrow's law 2009) pas mal du tout et très crédible en ex-soldat surentraîné (ça se voit !) et  homme complètement meurtri par le drame qu'à vécu sa soeur et les conséquences de ses actes
- Tamzin Outhwaite qui joue le rôle de la femme fatale (au grand désappointement de son collègue John)
- Liz White (Life on mars 2006) qui sera l'année suivante la petite fiancée de Sam Tyler (John Simm) dans son aventure temporelle.

Une série qui plaira à ceux qui aime la castagne quand même car il y a de la violence à tous les épisodes ! Heureusement que nous avons les petites histoires de "je t'aime moi non plus" entre Rose et John pour humaniser un peu toutes ces vilaines affaires de mœurs et autres corruptions en tout genre !


FRANCE
Cette série a été diffusée en 2010 sur TF1 sous le titre "Tueur d'état"
Read More

22 juillet 2012

Dempsey and Makepeace / Mission casse-cou (itv, 1984)


  • Création : Tony Wharmby
  • Genre : policier
  • Année : 1984
  • Durée : 3 saisons de 1984 à 1986
    (10 épisodes de 50 mn 30 épisodes en tout)
Que raconte l'histoire ?
Londres. Le lieutenant James Dempsey (Michael Brandon), un policier américain réfugié en angleterre pour sa protection, fait équipe avec Harriet Makepeace (Glynis Barber) au sein d'une unité d'élite le SI-10.

Est-ce une série intéressante ?
Une très bonne série des années 80 avec un couple "de choc" entre l'américain casse-cou et l'aristocrate anglaise qui n'apprécie guère ses méthodes rustres mais qui tombe progressivement amoureuse de cet hurluberlu de yankee. C'était sympa à voir à l"époque, c'est amusant de revoir les épisodes, surtout la mode de cette période, on portait à peu près les mêmes choses et on trouvait ça chouette, et maintenant, c'est argh!!!! Les histoires sont un peu passées de mode avec des criminels presque gentillets par rapport à ce qu'on voit aujourd'hui. Mais la magie opère !
Read More

21 juillet 2012

Hollywoo (2011)


  • Réalisation : Frédéric Berthe, Pascal Serieis
  • Genre : comédie
  • Année : 2011
  • Durée : 1h50
Que raconte l'histoire ?
Jeanne (Florence Foresti) est la voix française officielle de Jennifer Marshall (Nikki Deloach) la star d'une série TV à succès. Lorsque Jeanne apprend que Jennifer abandonne la télé et que ses chances de garder son boulot risquent de partir en fumée, elle décide de se rendre à Hollywood pour tenter de convaincre l'actrice de reprendre le chemin des studio. A Hollywood, Jeanne rencontre Farres (Jamel Debbouze) qui pratique la tchache et le système D.

Est-ce un film intéressant ?
Pas trop mal mais un peu long quand même. Florence Foresti est égale à elle-même, donc un peu de surjeu bien sympatique sur scène mais un peu too much pour un film. Ceci étant on rigole quand même un peu, quelques bonnes idées (Kirikou) et l'occasion d'entendre l'excellent "Pass the Dutchie" par Musical Youth.
Read More

20 juillet 2012

The Ring (1996)


  • Réalisation : Armand Mastroianni
  • Genre : drame
  • Année : 1996
  • Durée : 3h00
Que raconte l'histoire ?
Allemagne. Seconde Guerre mondiale. Ariana (Nastassja Kinski) est séparée de son frère Gerhard (Rupert Penry-Jones) et s'expatrie en Amérique. Elle n'aura de cesse de retrouver son frère ce qui se produira 25 ans plus tard par un heureux hasard grâce à la bague héritée de sa mère qu'elle offre à la jeune fiancée de son fils et que reconnaîtra son frère devenu galériste.

Est-ce un film intéressant ?
Adaptation du roman de Danielle Steel "the ring" écrit en 1980.

Qu'en dire ? Que c'est long et que ce n'est pas très bon.

Je n'aurais jamais vu ce film si ce n'était pas pour Rupert ! Il joue le rôle du jeune Gerhard von Gotthard qui  après son exil en Suisse, rencontre la française Gisèle, l"épouse, finit par travailler dans la galerie d'art de son beau-père. 25 ans plus tard il reconnaîtra la bague d'une cliente comme étant celle de sa mère Kassandra, laquelle avait ofert le bijou à sa fille Ariana. Tout est bien qui fini bien.
Gerhard von Gotthard (Rupert Penry-Jones) début du film et 25 ans plus tard

Read More

Dodgeball (2004)


  • Réalisation : Rawson Marshall Thurber
  • Genre : comédie
  • Année : 2004
  • Durée : 1h30
Que raconte l'histoire ?
Peter LaFleur (Vince Vaughn) possède un club de gym au bord de la banqueroute. Il doit 50 000 dollars d'hypothèque et c'est justement le prix mis en jeu pour le prochain tournoi de Dodgeball. Voici notre "patron" aux commandes d'une équipe de bras cassés prêts à tout pour sauver leur club en passe d'être racheté par le belliqueux White Goodman (Ben Stiller).

Est-ce un film intéressant ?
Je n'aurais pas cru rire autant en sélectionnant ce film ! Un très bon moment de cinéma, qui, s'il ne vole pas haut, a eu moins le mérite de distraire. Et puis je suis bon public et là, j'ai eu mon compte, et pourtant JE N'AIME PAS LE SPORT !
Read More

19 juillet 2012

Little Women / Les Quatre Filles du docteur March (1994)


  • Réalisation : Gillian Armstrong
  • Genre : comédie
  • Année : 1994
  • Durée : 2h00
  • Langue en VO : anglais
Que raconte l'histoire ?
Durant l'absence de Monsieur March, ses quatre filles, Jo (Winona Ryder), Meg (Trini Alvarado), Beth (Claire Danes) et Amy (Kirsten Dunst) tentent de faire leur place dans la bonne société mais ce qu'elles préfèrent c'est de rester unies autour de leur mère (Susan Sarandon).


Est-ce un film intéressant ?
Après la version de 1949, j'ai trouvé amusant de regarder cette version plus récente, très réussie au demeurant, mais moins émouvante. J'ai bien aimé cette adaptation qui ressemble beaucoup aux histoires de Jane Austen : la condition des femmes, leurs droits, leurs devoirs, l'amour contrarié, etc...
Un bon moment !
Read More

Little Women / Les Quatre Filles du docteur March (1949)


  • Réalisation : Mervyn LeRoy
  • Genre : comédie dramatique
  • Année : 1949
  • Durée : 2h00
  • Langue en VO : anglais
Que raconte l'histoire ?
Amérique, durant la guerre de Sécession. Pendant que le docteur March est au front, ses quatre filles font de leur mieux pour supporter leur condition modeste en son absence et entourer leur mère aimante (Mary Astor). Chacune a sa personnalité : Margaret "Meg" (Janet Leigh) l'ainée est aussi la plus sérieuse, Joséphine "Jo" (June Allyson) désire devenir écrivain, Amy (Elizabeth Taylor) dessine et la dernière Elisabeth "Beth" (Margaret O'Brien) est passionnée de musique. Un soir, elles entendent un ragot laissant entendre que leur mère a bien hâte qu'elles fassent toutes un beau et riche mariage.

Est-ce un film intéressant ?
Adaptation du roman de Louisa May Alcott écrit en 1868, voici un très joli film familial comme il en existait autrefois. Voici le film typique qui me rappelle les Noël de ma jeunesse. Quel plaisir de le revoir et même de pleurer sur certaines scènes ! C'est tout simplement fantastique !

J'adore la scène du bal entre Jo et son soupirant "Laurie" (Peter Lawford) avec la robe reprisée, très drôle.

Et que dire de cette très jolie scène des quatre filles courant s'acheter un petit cadeau de Noël avec le dollar qu'elles viennent de recevoir :

Un très très beau film à découvrir (pour les plus jeunes) et à revoir si vous avez gardé une âme d'enfant (n'oubliez pas de psoer une boîte de mouchoirs pas trop loin de vous !).

Laquelle des soeurs préférez-vous ? Moi, j'ai toujours aimé "Jo", toujours !


Read More

15 juillet 2012

Danslärarens återkomst (2004)


  • Réalisation : Stephan Apelgren
  • Genre : policier
  • Année : 2004
  • Durée : 2h50 (2 parties)
  • Langue en VO : suédois

Que raconte l'histoire ?
Herbert Molin, un ancien policier retraité est torturé avant d'être assassiné. Stefan Lindman (Jonas Karlsson) un de ses anciens collègues venait justement lui rendre visite. Eprouvé par cette mort atroce, Lindman décide de se joindre aux enquêteurs locaux pour élucider l'affaire.

Est-ce un film intéressant ?
Une adaptation tout à fait intéressante du roman "Le retour du professeur de danse - Henning MANKELL", que j'ai lu il y a quelques années déjà mais qui m'avait fortement marquée (mon premier "Mankell").

J'aime bien découvrir la Suède, ici présentée très sombre, obscure, avec des individus plutôt méfiants et inhospitaliers.

Côté casting, de nombreuses "têtes connues" avec l'apparition d'un certain nombres d'acteurs jouant dans la série suédoise Wallander :
- Douglas Johansson (le "Martinsson" de Wallander)
- Mats Bergman (le "Nyberg" de Wallander)
on a l'impression de rester dans la famille, bien que Lindman, lui, va devoir chasser les ombres du passé pratiquement tout seul.

Sans surprise, une intrigue sur fond de nazisme et de vengeance. 
Read More

Le Voyage dans la lune (1902)


  • Réalisation : Georges Méliès
  • Genre : fantastique
  • Année : 1902
  • Restauration grâce à Serge Bromberg et Eric Lange
  • Durée : 16 mn
  • Langue en VO : muet - musical : Air
Que raconte l'histoire ?
Six savants du Club des Astronomes, entreprennent une expédition lunaire en prenant place dans un obus tiré par un canon géant. Sur la Lune, ils font la découverte des habitants : les sélénites.

Est-ce un film intéressant ?
Un classique à découvrir, personnellement, je ne l'avais jamais vu en entier ! Saluons le travail exceptionnel fourni pour ce résultat (voir pour cela le documentaire associé), et une bande son tout à fait réussie par le groupe Air.

Read More

Le Voyage extraordinaire (2011)

Suivi de : Le voyage dans la Lune



  • Réalisation : Serge Bromberg
  • Genre : documentaire
  • Année : 2011
  • Durée : 1h05
  • Langue en VO : français + anglais (sous-titré fr)
Que raconte l'histoire ?
Documentaire sur les débuts du cinématographe et de l'invention des truquages grâce à un magicien des images : Georges Méliès et sa fantaisie illimitée.

Est-ce un documentaire intéressant ?
Un reportage très intéressant qui présente le cinéma avec des extraits d'époque, des témoignages de certains réalisateurs français d'aujourd'hui (Costa-Gavras, Jean-Pierre Jeunet, Michel Gondry, Michel Hazanavicius) et de l'acteur Tom Hanks qui s'expriment sur les (més)aventures des débuts du cinéma de Méliès, entre originalité, techniques nouvelles, coût de revient, vol de droits d'auteurs etc...

La fin du reportage (Eric Lange) explique comment, contre toute attente, une copie couleur du Voyage dans la lune est retrouvée mais complètement indéroulable à cause de la corrosion. Commence alors un travail de patience infinie pour parvenir à dérouler et photographier les différentes images du film. Le sauvetage sera opéré grâce à un américain Tom Burton et son studio de graphisme.

SUPERBE. A vous donner des larmes aux yeux !

Une saga très instructive ! A voir !
Read More

13 juillet 2012

Comme un Chef (2012)


  • Réalisation : Daniel Cohen
  • Genre : comédie
  • Année : 2012
  • Durée : 1h20
  • Langue en VO : français
Que raconte l'histoire ?
Jacky Bonnot (Michaël Youn) est cuisinier mais n'arrive pas à garder sa place dans les restaurants où il tente d'imposer sa créativité à des clients basiques qui ne veulent que des frites. Son truc à lui c'est de reproduire les recettes du grand cuisinier Alexandre Lagarde (Jean Reno) qu'il connaît par coeur. Le jour où le chef est menacé d'être renvoyé de son propre restaurant, Lagarde a l'idée de se faire assister par le fougueux Jacky.

Est-ce un film intéressant ?
J'ai bien ri des situations cocaces mises en scène, ça ressemble un peu aux anciens films de Louis de Funès, par contre le jeu des acteurs est une catastrophe : certaines scènes sont complètement surjouées du genre "sitcom pour ado", et Michaël Youn est trop maquillé. A voir pour passer un bon moment. Pas plus.
Read More

07 juillet 2012

Silk (BBC, 2011)


  • Réalisation : Michael Offer, David Evans et Catherine Morshead
  • sur une idée et des scénarii de Peter Moffat
  • Genre : judiciaire
  • Année : 2011
  • 2 saisons de 6 épisodes de 60mn (saison 1 en 2011, saison 2 en 2012 en cours)
L'histoire

SAISON 1

Londres. Il s'en passe des choses à "Shoe Lane Chambers" qui regroupe les juristes dont nous suivons les histoires professionnelles et personnelles, en particulier celles de Martha Costello (Maxine Peake) et de Clive Reader (Rupert Penry-Jones) tous deux en lice pour obtenir le grade de QC (pour Queen's Counsel), le plus haut grade dans la hiérachie des barrister (avocats- plaignants) qui est également appelé "silk" (soie).
Martha Costello (Maxine Peake) et  Clive Reader (Rupert Penry-Jones)

SAISON 2

Martha a été promu QC et pour garder un bon esprit à son cabinet, Billy met en oeuvre son programme : ménager Martha et Clive... en les manipulant évidemment !

Développement
Dans un autre genre que "The Good Wife" qui se situe en Amérique avec un fonctionnement de la justice différent, j'ai découvert avec bonheur cette nouvelle série britannique passionnante. D'une part, les actions s'enchaînent avec rythme, d'autre part on s'attache rapidement aux histoires qui font le quotidien de nos protagonistes. J'ai été littéralement accrochée durant plusieurs jours (et ce n'est pas que pour les beaux yeux de RPJ même si, hum, ça n'est pas de refus).

Une fois les termes juridiques en usage explicités, on peut suivre assez facilement la teneur des scénarii.

Shoe Lane Chambers est composée d'avocats-plaignants, de greffiers et de procureurs (CPS) et d'une multitudes d'assitants.
les personnages principaux
de gauche à droite et de haut en bas :
  • Billy (Neil Stuke) : greffier principal, il fait la pluie et le beau temps mais a tendance à n'être pas assez transparent, et porte ainsi le flan à la critique au sein de son équipe (une minorité), cela dit, il joue sur plusieurs tableaux...
  • Martha (Maxine Peake) : avocat-plaignant, intégre, dévouée, passionnée, sensible
  • Clive (Rupert Penry-Jones) : avocat-plaignant, égoïste, un peu trop rusé, mais il a un bon fond, recouvert par une trop grande ambition au détriment des sentiments
  • Kate (Nina Sosanya) : procureur pour le CPS (Crown Prosecution Service), ambitieuse, déloyale (pas très sympathique)
  • Alan Cowdrey QC (Alex Jennings) : greffier du tribunal (le "senior" de Shoe Lan Chambers), il en "impose" à tous
  • Nick Slade (Tom Hughes) : élève de Martha très doué mais peu organisé et sans un sou, il vénère sa "marraine"
  • Niamh (Natalie Dormer) : élève de Clive, douée également, mais fille d'un juge donc doit faire encore plus ses preuves, elle aussi apprend beaucoup de Martha.
L'impression est que Shoe Lane Chambers est une sorte de grande ruche, familiale, avec ses hauts et ses bas et c'est ce que sera montré dans cette première saison. Coureur de jupons, Clive va rapidement avoir une aventure avec son élève, ce qui ne passera pas inaperçu et Martha va conseiller à Niamh de faire attention aux bavardages. De son côté Kate estime que Billy ne sait pas gérer correctement le budget de la chambre et qu'il n'équilibre pas assez le nombre d'affaires confiées à l'un ou l'autre, elle va tenter d'organiser une sorte de "putch". Martha et Clive, bien que compétiteurs, ont quelque chose en commun qui va les rapprocher de manière indéfectible.
Clive aime et admire Martha
A l'initiative de cette série, Peter Moffat qui a connu une période de sa vie "à la barre", réussit à passionner des spectateurs avec des histoires qui n'ont pourtant rien de glamour : meurtres, vols, racisme, proxénétisme, abus, accidents, tentatives de toutes sortes, ... que des drames ! Drames que les hommes et femmes de Shoe Lane Chambers doivent prendre à bras-le-corps au-délà de leur propres convictions, pour en assumer la charge. La série rend bien cette force morale et physique nécessaire : pas de temps, pas de place, pour geindre ou se plaindre.

Martha, qui est le personnage principal, est d'une absolue fraîcheur grâce à l'interprétation juste de Maxine Peake qui sait être compréhensive, empathique mais ferme et exigeante lorsqu'il le faut. Je me suis bien identifiée à son personnage : travailleuse, droite, absolument intègre, elle déteste les compromis et les louvoiements, elle veut que vérité et justice éclatent, elle vit une situation personnelle très délicate et parvient avec beaucoup de courage et dignité à affronter son malheur.
Spoiler : (sélectionner le texte entre crochet)
[Martha a eut une aventure d'une nuit avec Clive, lorsqu'elle découvre qu'elle est enceinte, elle pense à avorter puis décide de garder l'enfant ; Clive, mis au courant, est d'abord surpris, puis enthousiaste, et assure à Martha qu'il est tout à fait prêt à assumer la charge de cet enfant pour tout ce qu'elle voudra lui demander. A partir de ce moment, on voit très bien que son comportement change : il n'est plus aussi détestable et j'ai trouvé dans ses regards envers Martha, l'admiration et l'amour qu'il lui porte au fond. Lorsque Martha fait une fausse-couche, ils sont unis dans une même tristesse.]
Read More

Garrow's Law (BBC, 2009)

  • Réalisation : Tony Marchant
  • Genre : judiciaire
  • Année : 2009
  • Durée : 12 épisodes de 60 mn
  • 3 saisons de 2009 à 2011 (4 épisodes chaque saison)
  • Langue en VO : anglais
Que raconte l'histoire ?
Londres. Fin 18ème siècle. William Garrow (Andrew Buchan), un jeune barrister (avocat à la barre) révolutionne la loi de l'époque en défendant l'injustice sociale et en combattant la corruption pratiquée jusqu'alors au tribunal du Old Bailey. En fond des affaires judiciaires, le jeune avocat fougueux doit aussi faire face à un drame personnel : il tombe amoureux de Sarah (Lyndsey Marshal), l'épouse de Sir Arthur Hill (Rupert Graves), un membre du gouvernement qui, jaloux de l'intérêt que sa femme porte à Garrow, n'hésite pas à l'accuser d'adultère alors que celle-ci, bien qu'effectivement amoureuse de Garrow, n'a rien à se reprocher. Les deux "amoureux" vont devoir se battre pour que Sarah retrouve la garde de son fils dont elle est injustement séparée.
William (Andrew Buchan) et Lady Sarah (Lyndsey Marshal)
Est-ce une série intéressante ?
Quand je ne regarde pas les séries policières, j'aime les séries judiciaires : elles sont plus rares effectivement, mais de qualité, du moins en ce qui concerne celles qui passent sur la BBC. Je retrouve avec surprise Andrew Buchan, l'acteur qui jouait St. John Rivers (rôle furtif) dans la série Jane Eyre (BBC, 2006). Il est charmant !
Quelques rôles, récurrent ou unique, à souligner:
Une série que j'ai beaucoup appréciée, inspirée de la vie de William Garrow qui révolutionna la loi anglaise en créant des précédents dans la défense pénale.
William Garrow (1760–1840)
Les histoires sont, elles, inspirées des archives des procès ayant eu lieu au Old Bailey.
tribunal du Old Bailey
A voir si l'on aime les 18-19ème siècles, les intrigues et l'honneur que certains hommes n"hésitent pas à défendre, pour l'Histoire.


    Dans le même genre mais de nos jours, je vous conseille Silk (BBC, 2011) une série qui traite aussi de la vie professionnelle et personnelles de barristers (avocats plaidoyants à la barre).
Read More

06 juillet 2012

The Science of Sleep / La Science des rêves (2006)


  • Réalisation : Michel Gondry
  • Genre : comédie
  • Année : 2006
  • Durée : 1h40
  • Langue en VO : anglais
Que raconte l'histoire ?
Stéphane (Gael García Bernal) quitte le Mexique et revient en France car sa mère (Miou-Miou) lui a trouvé un job. Mais Stéphane est déçu car son travail ne lui laisse aucune créativité alors que depuis toujours, il invente des choses, il invente des rêves, au point que ceux-ci prennent corps dans la réalité. Bientôt Stephane tombe sous le charme de Stéphanie (Charlotte Gainsbourg), sa voisine de pallier tout aussi excentrique que lui.

Est-ce un film intéressant ?
Surprenant est l'adjectif qui me vient à l'esprit. Ami cartésien passez votre chemin car ce film va bouleverser vos connaissances. Le héros est un personnage complétement décalé de la réalité à laquelle il semble inadapté. Des acteurs bien sympathiques, Charlotte, toujours agréable à regarder. Mélange de séquences normales et de séquences rêvées, autant dire que l'imprévu et l'impromptu sont à l'affiche, mais ce n'est pas désagréable puisqu'il s'agit de la "science des rêves" et tout le monde sait que le rêve ne s'explique pas ! 

Mention spéciale pour la chanson "Coutances" de Dick Annegarn qui date de 1975 qui passe deux fois dans le film : pendant le film et durant le générique de fin ; ça me rappelle ma jeunesse car  Dick Annegarn était souvent invité à la télé dans les émissions de jeunesse en direct (il chantait assis dans une chaise géante).


Read More