Dans ma maison vous viendrez d'ailleurs ce n'est pas ma maison, je ne sais pas à qui elle est, je suis entrée comme ça un jour il n'y avait personne (J.Prévert)

23 août 2014

Whitechapel (itv, 2009)


  • Réalisation : Jon East, S.J. Clarkson, David Evans, Richard Clark, Daniel Nettheim et John Strickland
  • Genre : policier
  • Télé anglaise
  • Durée : épisodes de 40 mn
  • 18 épisodes en 4 saisons
  • Avec : Rupert Penry-Jones "RPJ" (DI Chandler) - Philip Davis (Ray Miles) - Steve Pemberton (Buchan)
L'histoire
Londres 2008. L'inspecteur Joseph Chandler arrive dans le district de Whitechapel pour résoudre le meurtre d'une femme égorgée et horriblement mutilée, bientôt un deuxième cas se pose, qui met Chandler sur la piste d'un copieur des crimes de Jack l'Eventreur.

Joseph Chandler (Rupert Penry-Jones)

Mon avis
Encore une série policière me direz-vous. Oui, mais cette série est bien évidemment différente, sinon, on se lasserait n'est-ce pas ?

Joe Chandler est une sorte de nouveau Sherlock Holmes, solitaire, perfectionniste, carrément obsessionnel de l'ordre et de la propreté (il va jusqu'à dire à son équipe qu'elle doit se laver, mieux s'habiller : repasser ses chemises et mettre une cravate, etc...). Joe a des faiblesses mais sa grande force vient de son implacable engagement, l'honnêteté et l'honneur. Joe se met toujours en condition de réflexion intensive en se massant les tempes au baume du Tigre et tente de dominer autant que possible ses TOC (Troubles Obsessionnels du Comportement, pas autant prononcés et comiques que ceux de Monk cependant).


Dans l'équipe où il arrive, Chandler s'oppose dans un premier temps à Ray Miles (Philip Davis), un ancien policier proche de la retraite (il y a son disours de départ au début de la saison 2, très, très émouvant !!!) et qui voit d'un mauvais oeil le petit jeunot qui veut lui couper l'herbe sous le pied. Mais très vite, les deux hommes vont s'estimer.
Miles (Philip Davis)
Autre personnage important et original : Buchan (Steve Pemberton) un guide touristique un peu particulier qui connaît toute l'histoire de Jack l'éventreur et qui informe la police de ses connaissances. Ce personnage intervient également en saison 2.
Miles (P. Davis) - Chandler (R Penry-Jones) et Buchan (S. Pemberton)
Une série assez glauque à cause des crimes commis : du sang et autres tripes barbouillant l'écran, une réalisation nerveuse, une musique que j'aime bien (il y a un violon encore une référence à Holmes), des images d'atmosphère façon vieux film qui déroule sa bande, prises de vue dédoublées et superposées façon vision d'ivrogne

des acteurs absolument crédibles : MON Rupert, en dandy "pince sans rire" (j'adore son manteau doublé de soie rouge : très "classe"), mais qui a de l'humour quand il le faut : comme il arrive seul à une soirée, Miles lui dit qu'il aurait pu amener son ami (toute l'équipe pense qu'il est gay parce qu'il est propre sur lui et bien habillé) et il rétorque naturellement avec un sourire légèrement surpris :
I'm not gay... I appreciate your openness... (je ne suis pas gay mais j'apprécie votre largesse d'esprit)
Une série noire qui propose aussi quelques réflexions telles que la façon de supporter le dur métier de policier une fois rentré chez soi, les rapports parfois (trop) distants que certains ont avec des crimes quand l'heure de la fin du boulot arrive et que quelque chose de grave peut survenir, les autorités qui couvrent ou qui se lavent les mains de certaines affaires qui peuvent ne pas les favoriser pour monter dans la hierarchie etc...

A voir ! A découvrir !
Read More

Lucy (2014)

Film
  • Réalisation : Luc Besson
  • Genre : fiction
  • Avec : Scarlett Johansson (Lucy) - Morgan Freeman (le professeur Norman) - Amr Waked (le flic parisien)
L'histoire
Taipei. Lucy, une étudiante (je n'ai pas compris en quoi mais cela n'a pas d'importance) accepte de mauvaise grâce de faire une petite course pour son nouveau boyfriend, un looser, qui l'envoie déposer une mallette à un mystérieux chinois (pas catholique du tout). Après l'avoir malmenée, celui-ci lui réserve un sort pas tiptop : il lui insère un sachet de drogue hautement puissante dans le ventre qu'elle soit maintenant acheminer quelque part. Mais un mauvais coup de pied dans le ventre disperse la drogue dans son corps ce qui a pour effet l'augmentation de ses capacités de manière progressive. Pendant ce temps à Paris, un professeur explique à son auditoire que la plupart ds humains n'utilisent que 10 % de leur cerveau ; que se passerait-il chez quelqu'un qui disposerait soudainement de 100% ? Il va le savoir lorsque Lucy prend contact avec lui pour lui demander de l'aide. idem pour le policier que Lucy appelle pour lui demander d’intercepter 3 hommes qui, comme elle, ont été transformés en "mules" par le chinois et qui rentrent en Europe. 

Mon avis
Un très honnête film d'action mâtiné de fiction. Un scénario qui a des échos d'autres films tels que Nikita, le 5ème élément ou encore Avatar, ceux qui ont vu tous ces films sauront de quoi je parle.
J'ai bien aimé même si le propos est un peu trop sermonneur. Scarlett Johansson est une très bonne actrice, je l'aime bien et suis ravie qu'elle ait eu le rôle et pas cette "pauvre" Angelina Jolie (pas si pauvre en fait). Morgan Freeman a pris des rides, mais bon, il a un petit rôle à sa mesure (pas trop de cascades mais un rôle de "père de famille : protecteur et qui a les réponses). Mention spéciale pour Amr Waked qui a pourtant un rôle de faire valoir (avec tous ceux qui meurent on se demande par quel miracle il s'en sort) ; j'espère le voir dans un premier rôle dans un prochain film (pas forcément celui d'un flic mais pas non plus celui d'un mauvais garçon SVP !).


Bande annonce en anglais :

Read More

06 août 2014

Enlightened (HBO, 2011)

Série
  • Création : Laura Dern, Mike White
  • Genre : comédie
  • Année : 2011
  • Télé : américaine HBO
  • Durée : 18 épisodes de 28 mn
  • 2 saisons
  • Avec : Laura Dern (Amy Jellicoe) - Mike White (Tyler) - Krista (Sarah Burns)
L'histoire
Amy est brillante mais sort avec son patron (qui est marié et volage) et un jour, elle craque ce qui la mène tout droit en cure pour retrouver une certaine sérénité. A son retour au travail, elle ne retrouve pas sa place mais se retrouve embauchée dans le service informatique dans une mystérieuse pièce au sous-sol où se trouvent les autres personnes que l'entreprise ne peut virer et qui sont tous un peu geeks dans leur genre. Au début complètement désenchantée, elle décide néanmoins de ne pas se laisser abattre et se lie avec Tyler, son voisin de bureau qui lui apprend tout ce qu'elle doit savoir. Amy est tout de même surprise que Krista, son ancienne assistance, a pris sa place et que celle-ci fait tout pour l'éviter.

Mon avis
Une série que j'ai eu plaisir à voir quoique les épisodes se suivent et se ressemblent un peu trop. Je suis même étonnée qu'une deuxième saison ait eu lieu. Laura Dern est bien, c'est juste que le fil conducteur selon lequel son personnage désire changer le monde autour d'elle ne marche pas tant que cela... Il reste l'humour. Mike White est remarquable. Un acteur à découvrir.
Read More