Personal Taste / Gaeinui chwihyang (2010)


  • Réalisation : No Jong Chan, Son Hyeong Seok
  • Durée : 16 épisodes
  • en VOSTA (coréen sous-titre anglais)
  • Avec : Son Ye Jin (Park Gae In) - Lee Min Ho (Jeon Jin Ho) - Kim Ji Seok (Han Chang Ryeol) - Wang Ji Hye : Kim In Hee
L'histoire
Jin Ho est un architecte méticuleux dont le cabinet est sur les rangs pour participer au concours qui permettra de construire un futur centre d'art. Il est en compétition avec Chang Ryeol, un ancien camarade de classe dont le père est un puissant industriel alors que lui est sur le point de faire faillite. Il a l'idée de prendre modèle sur "Sanggojae", un hanok (maison coréenne) construite par le célèbre architecte Park, qui vit à présent en Angleterre. Il se présente et tombe sur Gae In, la fille de la maison, une créatrice de meuble désargentée qui vient juste de découvrir que Chang Ryeol, son fiancé, était sur le point de se marier avec sa meilleure amie In Hee qui louait une chambre chez elle. Le mariage est interrompu et In Hee est priée de quitter sa chambre.
A cause d'un quiproquo, Gae In accepte de louer la chambre libérée à Jin Ho parce qu'elle le croit gay et qu'ainsi sa réputation ne risque rien. Jour après jour, leur cohabitation les rapprochent, Jin Ho tombe amoureux de Gae In qui s'ouvre à lui comme à une "meilleure amie". Il faudra du temps avant que Jin Ho ne s'explique et avoue ses sentiments. Une fois dans la place, Jin Ho n'oublie pas son idée première : s'inspirer de l'architecture de Sanggojae pour dessiner son centre d'art, à moins que la rencontre avec Gae In ne vienne bouleverser ses plans.

Mon avis
Adaptation d'un roman du même titre de Lee Se In (auteur coréen). Réalisation maladroite quoique souvent amusante.

L'actrice principale est très bien, l'acteur très beau mais il ne joue pas exceptionnellement bien et il a toujours la même expression ! sans parler de ses pantalons atrocement trop courts qui font songer que la production ne devait pas avoir d'habilleuse sur le set de tournage...
Au final, une romance peu passionnante mais j'ai aimé le cadre, la maison coréenne, magnifique.

A voir rien que pour cela ! mais ce n'est pas du tout le "korean-drama" à ne pas manquer 

Bad Girls / Nu Hai Huai Huai (2012)


  • Réalisation : Weng Jing Ting
  • Durée : 1h35
  • Avec : Mike He (Justin) - Ella Chen (Ah Dan)
L'histoire
Ah Dan est une lycéenne un peu "garçon manqué", brusque, peu féminine, elle sait se défendre en arts martiaux, tient tête aux garçons qui embêtent les filles et elle a appelé son groupe musical les "Bad girls". Un été, une équipe de tournage s'installe dans le lycée pour tourner une romance entre deux athlètes dans les années 40. Ayant écrasé, et blessé accidentellement l'actrice principale en sautant du cheval d'arçon, Ah Dan est récupérée in extremis par le réalisateur pour la remplacer, avec l'accord de Justin, l'acteur et star du film. Ah Dan le trouve au début arrogant mais se rapproche de lui et découvre qu'il aimerait devenir boulanger lorsqu'il quittera le monde du show business.

Mon avis
C'est très drôle, très vaudevillesque sans histoire de couple passionnante. Petite romance très "bon chic bon genre" entre les deux personnages qui cette fois, ne sont tourmentés que par leur personnalité qu'ils brident. On a tout de même du mal à croire à leur amour (manque d'alchimie entre les acteurs).

Ella Chen a joué dans NEW PERFECT TWO (avec Vic Zhou) : je la trouve mieux (plus juste) dans l'autre film que celui-ci ; franchement, on ne peut pas dire qu'elle ait l'âge d'une lycéenne ! elle avait une trentaine d'année lors du tournage vu qu'elle est née en 1981 !! faut pas pousser.

Rainie Yang (ben oui, je la trouve meilleure actrice) aurait été plus dans ce rôle avec sa bonne figure de poupée.

Love at seventh sight / Qi tian ai shang ni (2009)

FILM
  • Réalisation : Alfred Cheung
  • Durée : 1h40
  • Avec : Mike He (Zi Qi) - Jacqueline Li (Bai Ye / Yan Qing)
L'histoire
A Taiwan, Zi Qi, un ingénieur du son venant de Hong Kong est constamment à la recherche d'un son parfait venant de la nature. Un jour, il est surpris par Bai Ye, une jeune femme qui l'invite à monter dans son camping-car pour un road-trip dans la campagne chinoise. Il accepte mais tombe amoureux d'elle en même temps qu'elle lui annonce qu'elle va mourir d'une leucémie. Un matin, il se réveille, elle a disparu. 6 mois plus tard, il rencontre une femme qui lui ressemble étrangement, une écrivain prénommée Yan Qing, et découvre que le roman qu'elle vient de sortir c'est son histoire avec Bai Ye. Comprenant qu'il a été berné, il oblige Yan Qing à refaire le même voyage afin qu'il puisse faire le deuil de Bai Ye, son amour perdu.

Mon avis
Un film assez spécial mettant en scène une auteur calculatrice, en mal d'inspiration, qui fait le pari d'inviter un (bel) inconnu à bord de sa caravane pour voir jusqu'à quel point elle peut le manipuler avant de faire croire à sa mort. De son côté, l'homme bafoué, amoureux désespéré, se reprend, veut qu'elle comprenne que l'amour, la mort, ne sont pas des jeux. Une belle romance teinté de sadisme tout de même. Personnage féminin peu propice à l'exemple, c'est le moins qu'on puisse dire... Mike He, comme toujours, très bien, touchant. Mais ce film n'est pas de ceux qu'il faut absolument voir (2 ♥ car j'en ajoute 1 pour les paysages chinois, superbes).



Sunny Happiness / Xin Fu Zui Qing Tian (2011)


  • Réalisation : Hsu Fu Chun
  • Durée : 25 épisodes de 45 mn
  • Avec : Mike He (Xiang Yun Jie, le directeur de l’hôtel) - Janine Chang (Fang Yong Yong, la femme de chnambre) - Li Yi Feng (Xiang Yun Cao, le frère de Yun Jie) - Zhou Zi Han : Wang Lan (l'ex-femme de Yun Jie) 
L'histoire
Taipai. Fang Yong Yong est femme de chambre dans l'hôtel de Xiang Yun Jie. Elle doit s'occuper de son bureau car le patron est très méticuleux et très arrogant, il a renvoyé toutes les précédentes femmes de ménage. Lorsqu'elle apprend que le groupe Xiang a acheté le terrain où se situe l'orphelinat dans lequel elle est restée 8 ans pendant l'absence de son père à la mort de sa mère, Yong Yong va trouver son patron et le supplie de renoncer à faire partir les enfants de là pour élever à la place de l'orphelinat un grand centre commercial. Yun Jie lui annonce qu'il lui revendra le terrain pour 1.2 fois son prix, ce que bien entendu, Yong Yong ne peut pas se permettre.
Wang Lan, l'ex-femme de Yun Jie, journaliste célèbre, arrive à Taipei pour y tourner une série d'interview, elle est accompagnée d'un petit garçon de 8 ans, qui est en fait le fils de Yun Jie mais il l'ignore car son ex, apprenant qu'elle était enceinte, a voulu avorter pour poursuivre sa carrière, Yun Jie ne l'a pas accepté et ils ont divorcés et ne se sont plus revus ; cependant Wang Lan a gardé l'enfant et n'a rien dit au père.
Yong Yong découvre que le petit garçon est le fils de Yun Jie, pour elle cela ne fait pas de doute, mais elle ignore que celui-ci ne sait rien de cette histoire. Quand il finit par l'apprendre, il cherche à avoir la garde de son fils, son avocat lui explique que célibataire, il n'a aucune chance.
C'est alors que Yun Jie propose à Yong Yong un marché : elle accepte de l'épouser, en échange, il lui promet de renoncer à détruire l'orphelinat. Le mariage, qui doit resté secret, doit durer 1 an et ensuite, chacun retournera à sa vie.
Mais c'est sans compter la nuit de noces où, légèrement ivres, ils sont tombés dans les bras l'un de l'autre en dormant ensemble, avec la bénédiction de leur témoin de mariage, la grande soeur de Yong Yong. Yong Yong découvre qu'elle est enceinte, Yun Jie est fou de joie, mais il y a l'ombre du divorce, et Yong Yong qui cherche à disparaître de la vie de Yun Jie pour lui permettre un nouveau départ avec son ex et leur fils....

Mon avis
Et encore une nouvelle série avec Mike He. On rit un peu (ce n'est pas vraiment une comédie, on pleure aussi : les acteurs et moi) car il a des drames, mais aussi de beaux moments de tendresse et de renoncements, on a mal avec eux !!!

Dans cette série, je ne peux pas dire que j'apprécie le look de Mike He : sa coiffure est ratée, ses habits sont trop kitsch) mais son jeu de comédien est "fin valab'" comme disent les neo-calédoniens.
Mike He (pas terrible sa coiffure) et Janine Chang
Mike He : un acteur à suivre !

où l'on retrouve également la belle Janine Chang qui jouait dans la série Black and White avec mon Vic ZhouIci je n'aime pas son rôle de femme qui sait tenir tête mais qui renonce à vivre une vie d'amour par sacrifice. D'ailleurs, on ne croit pas trop à leur histoire d'amour : trop de distance, de "non dits", à part la nuit de noces durant laquelle ils couchent ensemble mais sont sous l'emprise de l'alcool et de la fatigue, il n'y a absolument aucun baiser passionné. Yong Yong croit pouvoir renoncer à son beau mari et laisser le champ libre à son ex afin qu'ils reforment une famille, mais la vie n'est pas aussi simple !!

Une impression globale assez défavorable à cause d'un scénario qui traîne en longueur mais il y a quelques bonnes surprises, et toujours cette fascination pour le pain que l'on retrouve dans quelques séries / films taïwanais, mais nous allons en reparler dans la prochaine critique.

Dans les derniers plans, clin d’œil à la série "SWEET RELATIONSHIP" car le tournage a lieu au même endroit :
le restaurant comme décor identique dans la fin de Sweet Relationship et Sunny Happiness



Marry Me ! / Let's Get Married (2006)

FEUILLETON
  • Réalisation : Xu Zhao Ren
  • Durée : 22 épisodes de 45 mn
  • Avec : Queena Liu (Xiao Qing) - Mike He (Liu Yu Ming surnommé "Bian Dang") - Tracy Zhou (Ke Le, l'amie de Xiao Qing) - Xia Jing Ting (Chuan Tou, le propriétaire du "escape pod") - Lin Yi Hong (Piao Liu Mu) - Zhong Xin Yu (Mi Fen l'assistante)
  • série en chinois vue avec sous-titres anglais
L'histoire
L'acteur Liu Yu Ming décide de se marier avec une inconnue du monde du spectacle qui finalement s'enfuit quelques minutes avant la cérémonie. Pour éviter la foule de ses fans en délire, Xiao Qing sa maquilleuse s'enfuit avec lui, tous deux habillés en bonnes sœurs. Elle l'entraîne ensuite se mettre à l'abri dans un endroit préservé "The Escape Pod", tenu par Chuan Tou et où se réfugient ceux qui sont en quête de reprise de confiance. Une sorte d'endroit léger et grave, mi auberge-espagnole mi sanctuaire. Ils découvrent assez rapidement qu'ils ont beaucoup de points en commun et finissent par tomber amoureux.


Mon avis
Mike He joue aussi le rôle de sa fiancée
Vous avez aimé DEVIL BESIDE YOU : vous allez adorer cette série encore plus romantique et teintée d'une poésie proche du burlesque avec un Mike He étonnant, jouant également le rôle de la fiancée éclipsée.

Egalement magicien dans cette série, je comprends pourquoi il a ensorcelé les fans de dramas taïwanais, moi-même suis tombée sous son charme et vous allez découvrir d'autres critiques de ses productions (séries ou films tout au long de l'été 2015, l'été chinois de Wictoria !!!).

Un excellent rendez-vous quotidien pour plusieurs semaines en compagnie de nos deux acteurs qui forment un parfait couple, très crédible et touchant. Limite fantomatique sur bien des aspects mais...je n'en dis pas plus !




La morale de la fin, s'il fait n'en garder qu'une, c'est de profiter de l'instant présent, ne pas gaspiller les instants de bonheur, car .... ils ne pourront pas revenir !!!

Marry me ! ou en français : marrions-nous n'est pas une romance facile. Encore aujourd'hui, plus de 2 mois après avoir finit de voir cette série (revue entre temps), mon coeur se serre....
Xiao Qing et Yu Ming
un couple qui me brise le coeur !

Mention spéciale ♥ ♥ ♥ au directeur artistique qui a fait un beau travail de composition dans pratiquement toutes les scènes, j'adore les poupées en papier qui se balancent,

les t-shirt improbables des protagonistes, ainsi qu'une multitude de détails que l'on observe à chaque seconde de ce "drama taïwanais" qui m'a véritablement enthousiasmée, et où Mike He ressemble un peu à (mon) Vic Zhou de la série "MARS" :
à gauche Vic Zhou dans son rôle de la série "Mars"
à droite Mike He dans cette série
Spoiler.[Dommage que les derniers épisodes soient si dramatiques avec la découverte de la maladie incurable de Bian Dang, sa décision de rompre avec Xiao Qing, leur réconciliation, les préparatifs du mariage avec les photos etc...puis l'accident (mortel) dont est victime la jeune femme, j'ai encore la bouche amère.]fin du spoiler.

Calling for love ou Calling big star (2009)


  • Réalisation : Lin He Long
  • Durée : 14 épisodes d'1h30
  • vu en chinois (sous-titré en français)
  • Avec : Charlene Choi (Chen De Xing) - Mike He (Bo Ye, la star) - Chen Zhi Kai (Ah Li / Zhong Wei Li, l'amoureux de De Xing) - Tracy Chou (Yang Wei Chen, la petite soeur de De Xing)
L'histoire
Taipai. Bo Ye est une star de dramas qui n'aspire qu'à une chose : une fois ses dettes remboursées il reprendra des études commerciales et rêve d'aller aux USA. De Xing a quitté Hong Kong à la mort de sa mère car elle a découvert dans le journal intime de celle-ci une photo de son père, un taïwanais qu'elle espère retrouver un jour. Sans argent, elle décide de chercher par elle-même en gardant une photo de lui dans le taxi de la compagnie dans laquelle elle a trouvé à travailler. Ah Li travaille lui aussi dans la même compagnie de taxis pour échapper à sa riche famille qui veut le marier à une héritière.
L'agent artistique de Bo Ye lui suggère d'acheter un billet de loto le jour de la grosse cagnotte afin d'éponger les dettes qu'il doit à des usuriers, et venir également en aide à leu ami restaurateur. Une fois le biellet acheté, Bo Ye achete un livre et se retrouve à la caisse avec De Xing qu'il accuse de l'avoir pris en photo, ce qui est en fait un mouvement déclenché involontairement. Après cette altercation, Bo Ye et De Xing en voulant s'éviter se bousculent, leurs achats tombent et Bo Ye ramasse le livre de De Xing et inversement. Mais dans le livre de Bo Ye il y a le ticket gagnant. Et en croyant que De Xing a gardé le ticket, son agent persuade BoYe de se rapprocher de la jeune femme, quitte à lui faire croire qu'il est amoureux d'elle, ce qui ne tarde pas à se produire, et inversement.

Mon avis
Rendez-nous Rainie Yang vue dans Devil Beside You_2005 ou encore dans Why Why love_2007 (du même réalisateur) !!!!
Mike He et Rainie Yang dans Devil Beside You (DBY)
Bon, j'ai tenu le coup tout le long des 14 épisodes mais j'aurai préféré une autre actrice principale car très honnêtement Charlene Choi est aussi expressive qu'une grenouille dans les phares d'un 4x4.
De Xing et Bo Ye
Vous pensez bien que j'ai tenu à savoir le dénouement de ce véritable "drama" ! et aussi voir le jeu de Mike He, mais il y avait aussi d'autres talents comme l'acteur qui joue le rôle de Ah Li, le meilleur ami le "frère" puis le fiancé de De Xing
Ah Li et De Xing
Egalement la très jolie Tracy Chou qui joue le rôle de l'amoureuse de Bo Ye (amour non réciproque) mais aussi qui se trouve être la demi-soeur de De Xing.
Wei Chen est amoureuse de Bo Ye

De Xing et Wei Chen sa petite soeur

Le début de l'histoire est plutôt réussi mais très vite, trop de petites choses viennent compliquer le scénario, entre dettes non payées, enlèvement, promesses et chantages. Je n'ai pas trouvé autant d'intérêt dans ce "Calling for love" que pour les autres dramas vus jusqu'ici, je ne dirai pas que j'ai perdu mon temps (1 seul ♥) mais si vous avez autre chose à regarder alors faites-le, vous pouvez vous passer de cette série non essentielle qui n'aura eu le mérite que de montrer la difficulté de réaliser ses rêves, mais je trouve qu'il y a trop de digressions pour garder un intérêt constant durant 14 épisodes de 1h30.

De Xing et Bo Ye
Clin d'oeil dans le 1er épisode à Why Why Love où Mike He apparaît sur l'écran de télé derrière De Xing dans le rôle qu'il joue dans cet autre feuilleton. D'ailleurs, le sujet de la carrière d'acteur, avec ses codes, ses arrangements, est un sujet original qui aurait pu être traité plus en profondeur.

Bien entendu, l'amour véritable est sauvé (in extremis!) et nos deux héros peuvent se retrouver mais une autre actrice et un scénario mieux travaillé aurait pu donner un résultat plus dynamique à ce drama qui nous fait voyager à Taiwan et à Shanghai ce que j'ai bien aimé.

A présent, je rêve d'aller à Taïwan un jour, il ne me reste plus qu'à apprendre à parler chinois maintenant que je le comprends un peu.

New Perfect Two / Xin tiang sheng yi dui (2012)


  • Réalisation : Chu Yen Ping
  • Durée : 1h40
  • Avec : Vic Zhou (Ah Bi) - Ella Chen (Ma Niu sa voisine et amie) - Xiao Xiao Bin (Bin Bin, son fils), Yang Mi (Jia Wei, son "ex", la mère de Bin Bin)
L'histoire
Ah Bi est pilote de course de moto mais a été victime d"un accident et végète depuis, joueur, buveur, il vit dans une maison délabrée au bord de la mer, sa voisine et amie Ma Niu qui tient un restaurant sur la page et vit avec sa jeune soeur, vient de temps à autre ranger un peu, emporter sa lessive et lui faire à manger. Ah Bi vit ainsi depuis que son ex est partie et depuis, il cherche à la retrouver en collant des affiches un peu partout. Un jour voilà que son ex revient et elle n'est pas seule  elle lui demande de garder leur fils quelques jours c'est ainsi qu'Ah Bi découvre qu'il est père : son fils Bin Bin a 4 ans et il est plein d'une joie de vivre qu'Ah Bi va redécouvrir en sa compagnie avant que son ex revienne car elle a prévu d'emporter Bin Bin aux états-unis où elle part s'installer avec son mari, un américain.

Mon avis
Vic Zhou pratiquement méconnaissable, loin de l'éternel charmeur un peu fou fou de la série Black and White ou torturé des précédents rôles comme dans Mars, Wish to see You again ou encore Sweet relationship. Il porte ici une (affreuse) moustache ! mais son talent est toujours là et offre un rôle dramatique cette fois (on pleure !) dans cette interprétation de père qui reprend goût à la vie grâce à son fils.
Vic Zhou et Xiao Xiao Bin
Pas de romance ici, quoique la fin laisse présager une forme d'achèvement amoureux entre le solitaire paresseux et ténébreux et son amie énergique et amoureuse.


Why Why Love / Huan Huan Ai (2007)

FEUILLETON
  • Réalisation : Lin He Long
  • Durée : 15 épisodes de 1h30
  • visionnage en chinois (mandarin) sous-titré en français
  • Avec : Rainie Yang (Tong Jia Di) - Mike He (Huo Da, l'amoureux de Jia Di) - Kingone Wang (Huo Yan, le grand frère) - Michelle Chen (Jiang Xiao Nan, l'amie de Jia Di) - Judy Qiu (Yang Yan Shu)
L'histoire
Taïpai. Tong Jia Di est étudiante et fait des petits boulots pour subvenir aux besoins de sa famille. Sa meilleure amie Xiao Nan l'encourage à faire 3 vœux le jour de ses 20 ans afin d'avoir l'occasion de penser un peu plus à elle qui offre tant aux autres. Les deux filles tiennent un stand lors d'une fête de charité organisée par le grand centre commercial Huo : elles vendent des billets d'une loterie "surprise" à échanger contre un service ou un tour de magie ; Jia Di a la boîte pour les garçons/hommes et Xian Nan tient la boîte pour les filles/femmes. Lors de la fête, Jia Di rencontre les 2 frères Huo et elle accepte d'être la partenaire de Da pour une dangereuse cascade à moto. Elle tombe également sous le charme de l’aîné qui n'est pas insensible lui non plus à la jeune fille. Peu de temps après, Jia Di se retrouve la garde-malade de Huo Da victime d'un accident de moto car il dispose du coupon pour une semaine de services "ange/maître" et comme il est en fauteuil roulant il va avoir besoin que l'on s'occupe de lui. Leur cohabitation ainsi organisée, Jia Di tombe amoureuse de Da malgré le comportement impossible et agaçant de celui-ci, toujours prêt à éprouver la patience et l'amour des ses proches.

Mon avis
Deux ans après Devil beside you (DBY), on prend les mêmes et on recommence une autre histoire : Rainie Yang et Mike He forment ici un couple plus "tiraillé", plus sombre que dans DBY, mais ils restent très attachants, j'aime beaucoup leur jeu et leur complicité dans ce triangle amoureux, je devrais même dire dans ce carré / cercle amoureux : Da aime Yan Shu qui aime Yan qui aime Jia Di qui aime Da, au départ tout du moins car ensuite, les sentiments évoluent au fil de la saison.

15 épisodes d'une heure trente : il y a des longueurs, des extraits qui repassent (genre "souvenirs") mais au final, une bonne petite série qui délasse le soir après une journée de boulot : humour, détente sont au rendez-vous !

Deux des acteurs principaux sont aussi chanteurs :
* Kingone Wang, déjà vu dans Mars (2004), Devil Beside You (2005) et Black and White (2009) chante plusieurs chansons dont celle du générique.
* Rainie Yang est d'abord une chanteuse avant d'être actrice, je l'ai vue dans Meteor Garden (2001),  et Devil Beside You (2005) : elle est épatante et a gagné une multitude de prix soit pour ses chansons soit pour la comédie.

Notons la présence de Michelle Chen dans le rôle de la meilleure amie (un peu trop pot de colle à mon goût) qui partageait l'affiche du feuilleton Wish To See You again (2007) (aka "WTSY") avec Vic Zhou. Comme j'ai achevé tout ce que j'ai pu trouvé avec Vic Zhou je poursuis l'été chinois avec Mike He, charmant dans un autre genre (les deux acteurs n'ont jamais tournés ensemble mais ont travaillé avec les mêmes actrices).

Love You 10,000 Years (2010)

FILM
  • Réalisation : Kitamura Toyoharu
  • Durée : 1h50
  • Avec : Vic Zhou (Wu Qi Feng) - Kato Youki (Sakurada Kitsuko)
  • visionnage en mandarin / japonais sous-titré en français
L'histoire
A Taïwan, Wu Qi Feng est le séduisant chanteur d'un groupe de rock mais il n'a jamais gardé une petite amie plus de 3 mois. Au Japon, Sakurada rompt ses fiançailles et décide de postuler pour un emploi en Chine avec sa meilleure amie, mais son chinois manque d'assurance et elle est envoyée à Taïwan en stage intensif dans un centre durant 3 mois. Un soir, dans un bar en plein air, alors qu'elle n'a bu qu'une bière, Sakurada se met à délirer et s'en prend au groupe sur scène qui, pour elle, fait beaucoup trop de bruit, sans compter qu'elle n'aime pas du tout l'allure débraillée du chanteur. Elle brise sa guitare avant de s'enfuir. Peu de temps après, Sakurada retrouve Qi Feng dans un bus.  Elle tente de se cacher de lui mais se retrouve victime du chauffeur de bus qui perd la tête en apprenant qu'il est cocu : il fait alors descendre tout le monde en vue d'aller casser la gueule de son rival. Sakurada qui s'est cachée se retrouve ainsi avec Qi Fend lui aussi resté dans le bus, et tous deux se retrouvent isolés en rase campagne. Sakurada tente encore une fois d'échapper à Qi Feng redoutant sa vengeance à cause de la guitare brisée, mais elle se tord la cheville et il la porte sur son dos jusqu'en ville. Ce rapprochement les fait s'apprécier et ils décident de passer un contrat pour vivre ensemble durant les 3 mois de séjour de Sakurada à Taïpei. 90 jours avant de se séparer lorsque Sakurada retournera au Japon.

Mon avis
Toujours à la poursuite de Vic Zhou, cela faisait longtemps que je n'avais pas autant ri pour une comédie. Vic Zhou assure, il sait tout faire et bien entendu, il chante le générique de début et de fin du film.
A voir ♥.


Devil Beside You / Èmó zài shēnbiān (2005)

FEUILLETON
  • Réalisation : Lin He Long
  • Durée : 20 épisodes d'1h30
  • Avec : Rainie Yang (Qi Yue) - Mike He (Ah Meng) - Kingone Wang (Yuan Yi)
  • visionnage en mandarin chinois sous-titré en français
L'histoire
Qi Yue, 19 ans, est en 2ème année à l'université et elle décide de déclarer sa flamme à Yuan Yi, le beau capitaine de l'équipe de basket en lui adressant une lettre d'amour. Mais stressée, elle ferme les yeux lorsqu'il passe devant elle et elle se retrouve à tendre sa lettre au fils du directeur de l'université un certain Ah Meng qui est en 1ère année et qui est connu pour son côté obscur, riant de tout et surtout s'amusant avec les filles. Celui-ci la fait chanter en lui demandant d'être sa petite esclave sinon il distribuera des copies de sa lettre d'amour à tout le monde. Horrifiée, Qi Yue accepte de se prêter à ses caprices, la mort dans l'âme, courant au ravitaillement pour lui et ses copains quand ils désirent manger ou boire etc. Mais le pire est à venir lorsque sa mère, une jeune veuve, lui présente son futur époux qui n'est autre que le directeur de l'université. Ah Meng va donc devenir son demi-frère, juste au moment où elle découvre qu'elle en est amoureuse.

Mon avis

Adaptation du manga "The Devil Does Exist" écrit par Mitsuba Takanash.

Vous allez dire : "mais où va-t-elle chercher tout cela ? et bien il se trouve que ma fille qui est fan de manga a une amie d'une vingtaine d'années qui m'a indiqué les bons petits "dramas", c'est ainsi que l'on appelle les séries asiatiques romantiques car il y a toujours des amours compliquées. Il y avait en premier "Devil beside you", au début j'étais sceptique car il s'agit d'une série pour ado ou jeunes adultes, mais après un premier épisode, je me suis prise au jeu.

Les acteurs sont charmants, c'est vraiment de la comédie romantique comme on pouvait en voir "avant" avec les anciens feuilletons comme "La Demoiselle d'Avignon" avec Marthe Keller ou encore "Noële aux quatre vents", et d'autres encore.

Ici, nos héros ont 18 et 19 ans au début de la série (la fille est l’aînée) ; ils fêtent un anniversaire chacun et on les retrouve à la fin du feuilleton un an plus tard.
A voir pour découvrir la société taïwanaise, leur culture, leur mode de vie. Très intéressant.

Sweet Relationship / Mei Wei Guan Xi (2007)

FEUILLETON
  • Réalisation : Chu Yu-ning
  • Durée : 20 épisodes de 1h30
  • Avec : Vic Zhou (Fang Zi Tian, le chef) - Patty Hou (Chang Bai Hui) - Alan Kuo (He Ma Yang) - Megan Lai (Ren Ke Xin)
  • visionnage en mandarin chinois sous-titré en anglais
L'histoire
Chang Bai Hui vit heureuse avec son père, critique gastronome réputé qui lui a fait découvrir le bon goût des choses depuis sa tendre enfance. A la mort de son père Bai Hui se retrouve obligée de déménager et de chercher un travail sans succès. Elle entre dans un modeste restaurant et goûte une soupe qui lui rappelle celle que lui a fait son père juste avant de mourir. Elle supplie le restaurateur de l'embaucher et il accepte, au grand mécontentement de Zi Tian, le chef cuisinier qui la prend pour une enfant gâtée et qui est bien décidé à se débarrasser d'elle à la première occasion. Bai Hui devient la protégée de tous, particulièrement de son collègue et apprenti cuisinier qui tombe secrètement amoureux d'elle, tandis que Zi Tian, au départ froid et blessant, la laisse entrer dans son coeur.

Mon avis


Adaptation du manga "Delicious Relationship" écrit par Satoru Makimura.

La France, et plus précisément la cuisine française, est à l'honneur dans cette série taïwanaise qui se déroule principalement dans un restaurant français. Vic Zhou y joue le rôle d'un chef toujours sérieux et d'humeur maussade, prenant son art comme un sanctuaire et qui accepte difficilement de lâcher prise. Orphelin recueilli par le patron du restaurant étoilé "La forêt de Nantes", le père de Ke Xin. Il est ensuite adopté par Jin Dao Po Po (Billie) une cuisinière hors pair qui lui apprend les bases de la cuisine taïwanaise. Après 3 ans passé à Paris dans un grand restaurant, Zi Tian revient à Taïwan comme chef cuisinier mais c'est dans le modeste restaurant "Little bear" qu'il trouve son équilibre et qu'il trouve l'amour de Bai Hui.

Une sympathique série qui montre s'il en était besoin, tout le talent comique de Vic Zhou (mon nouveau héros télévisuel) qui forme ici un beau couple doux-amer avec Patty Hou.