Dans ma maison vous viendrez d'ailleurs ce n'est pas ma maison, je ne sais pas à qui elle est, je suis entrée comme ça un jour il n'y avait personne (J.Prévert)

28 mars 2016

I Need Romance 3 (2014)


Séoul. Shin Joo-Yeon travaille pour une chaîne de téléachat qui vend des habits. Ses relations amoureuses ne durent hélas jamais longtemps mais elle en prend son parti, ayant décidé qu'elle ne mérite personne. Un jour, sa mère lui annonce que Joo-Wan, le petit garçon dont elle s'est occupée durant de longues années jusqu'à ses 9 ans est de retour en Corée après avoir vécu 17 ans en Amérique et lui demande de l'héberger le temps de son séjour. Joo-Yeon n'a guère envie de voir débarquer chez elle celui qu'elle visualise encore comme l'enfant exigeant, mais elle oublie que c'est un homme à présent. Lui ne l'a jamais oubliée et après leurs retrouvailles, il est bien décidé à lui faire reprendre goût à la vie et à l'amour. De son côté, Joo-Yeon n'a pas reconnu sous les traits du beau musicien dont elle vient de faire la rencontre, le garçons qu'elle surnommait "patate douce" et succombe au charme de Joo-Wan avant de le repousser lorsqu'elle apprend qui il est. Elle se tourne alors vers Kang Tae-Yoon, son directeur commercial, qui, comme elle, ne pense qu'au travail et à la réussite professionnelle, assurant à Joo-Wan que pour elle il ne peut être qu'un très bon ami mais jamais son amant.

Une série vue uniquement pour regarder à nouveau Sung Jun (Madame Antoine ♥) et au final, malgré quelques longueurs dans certains développements dans les histoires amoureuses des uns et des autres, je trouve que cette série est certainement la plus "sérieuse" de celles que j'ai vu jusqu'à présent pour témoigner de la vie en Corée, et rejoint les témoignages de certains vlog de youtubeuses qui partagent leurs réflexions sur la vie en Corée (Nunaya, Fannie sont mes préférées) : relations femmes-hommes, le monde du travail et les horaires, la compétition, les amitiés et les trahisons, le célibat, le regard des autres ur le fait d'avoir un enfant seule, et bien d'autres choses.

Joo-Yeon et ses collègues de la chaîne de téléachat

J'ai bien aimé le couple principal , et j'ai été un peu plus sceptique sur les 3 autres (oui il y a de nombreuses interactions dans ce drama je ne peux pas tout résumé mais au final, sachez que c'est une plutôt belle surprise à découvrir pour regarder autre chose qu'un couple qui se cherche durant 16 épisodes.



- Une série réalisée par Jang Yeong Wu
- durée : 16 épisodes de 45 mn
- vu en coréen
- Les rôles sont tenus par :
  • Kim So Yeon : Shin Joo-Yeon
  • Sung Jun : Ju Wan (DJ Allen)
  • Nam Gung Min : Kang Tae Yun
  • Wang Jiwon : Oh Se Ryeong
Read More

19 mars 2016

Madame Antoine (2016)

FEUILLETON


Propriétaire d'un salon de thé-café à l'enseigne de “Madame Antoine” où elle dit occasionnellement la bonne aventure en prétendant être en connexion directe avec Marie-Antoinette, Go Hye-Rim voit un jour s'installer à l'étage de la maison qu'elle occupe, un cabinet de psychologie qui s'ouvre sous le même nom que son café. D'abord mécontente, elle finit par tomber sous le charme du docteur Choi Soo-Hyun, un psychologue réputé mondialement. Mais celui est un désabusée, ne croyant pas en l'amour véritable, et il va commencer une étude pour une thèse qui prouvera qu'une femme va immanquablement choisir un homme riche et beau plutôt qu'un homme jeune et amoureux. Il décide de choisir Go Hye-Rim comme cobaye pour son expérience. Sans se douter de ce qui se trame dans son dos, la jeune femme tombe sous le charme du psychologue.

Très bonne surprise ! j'ai adoré ce drama de toutes mes forces et c'est pourquoi j'ai été horriblement gênée et surprise par les derniers épisodes qui, pour moi, sont partis dans tous les sens : trop de personnages, un scénario qui s'enlise avec le problème de l'expérience sur l'amour faussement abandonnée, reprise etc...
Il reste une impression globale satisfaisante car on rit beaucoup, on pleure aussi ; l'actrice principale est excellente, belle, très beau potentiel, et elle parle un français hautement comique.

La maison où se situent la plupart des scènes est magnifique :
clic pour avoir une vue aérienne

A voir ! malgré deux derniers épisodes qui achèvent le feuilleton un peu "à l'arrache" : 2 épisodes supplémentaires auraient été les bienvenus pour développer l'histoire de Go Yu Rim, la soeur de Go Hye Rim ainsi que celle de Bae Mi Ran et Choi Seung Chan.

- Une série réalisée par Kim Yun Cheol
- durée : 16 épisodes d'1h
- vu en langue coréenne (sous-titrée)
- Les rôles sont tenus par :
  • Han Ye-Seul : Go Hye Rim, la médium
  • Sung Joon : Choi Soo-Hyun, le psychologue
  • Jeong Jin Wun : Choi Seung Chan, le demi-frère de Soo-Hyun
  • Lee Ju Hyeong : Won Ji Ho, l'assistant de Soo-Hyun surdoué
  • Hwang Seung Un : Go Yu Rim, la petite soeur de Hye Rim, réalisatrice
  • Jang Mi Hee : Bae Mi Ran, la psychologue atteinte d'un cancer
Read More

Moorim school (2016)

FEUILLETON


Deux jeunes hommes d'une vingtaine d'années intègrent un mystérieux institut "Moorim school" qui enseigne les arts martiaux (honnêteté, confiance dans le groupe, etc...) afin d'éduquer les élèves du monde entier à protéger la paix dans le monde. Construit dans la forêt, l'école est uniquement visible et accessible lorsque le directeur en lève le sceau de protection magique. Le jour où les deux hommes arrivent, le sceau n'a pourtant pas été levé : c'est donc l'oeuvre de l'un d'entre-eux.

Yoon Si Woo est une star de la chanson, chanteur principal et compositeur du célèbre groupe Mobius. Lors d'une représentation sur scène, une poutre d'éclairage lui tombe dessus mais il parvient à ralentir la chute grâce à une puissante énergie, la scène est observée par Hwang Sun-ah, une des ses fans, en fait la fille du directeur de l'école Moorim, et décelant en lui un grand pouvoir non maitrisé, elle l'invite à s'y rendre quelques temps afin qu'il y soigne ses terribles acouphènes.
Wang Chi Ang est le fils que Kang Baek-ji à eu de sa liaison hors mariage avec un puissant magnat chinois, ce dernier impose à son fils d'intégrer l'école s'il veut être son héritier, en échange, il accepte de faire venir sa mère à Shanghai.
Les deux jeunes hommes rencontrent également Shim Soon-duk, une jeune fille qui, pour subvenir aux besoins de sa famille, fait des petits boulots d'appoint en livrant le poulet frit.
Tandis que Chi Ang tombe immédiatement amoureux de Shim Soon-duk, cette dernière s'intéresse à Si Woo, qui dévelope peu à peu son don du Gi Chae Sool qui permet d'éviter les coups rien qu'en repoussant par la volonté son ennemi.
Le directeur de l'institut Moorim est aussi le détenteur d'un objet fort convoité par une secte qui désire retrouver cette clef qui donne accès à un grand pouvoir, le Cheon Ui Joo. Pour récupérer le clef, 18 ans auparavant, la secte n'a pas hésiter à attaquer la famille qui en était la protectrice, tuant la mère, blessant grièvement le père, et livrant les deux petits enfants à leur destin. 18 après, le père se réveille de son long coma.

Je me suis surprise à regarder par curiosité le premier épisode et, contre toute attente, je n'en ai plus décroché !
Les points forts : l'histoire fantastique originale mais il ne faut pas garder de trop près le scénario léger léger ! Nos 4 héros adorables. Des acteurs non coréens qui parlent trop bien le coréen, je les adore !!! très bonne musique qui colle bien aux scènes
Les points faibles : un scénario tout de même un peu superficiel : je ne vois pas vraiment comment les élèves qui décident eux même de leurs cours vont se débrouiller dans la vie, à part Shim Soon-duk qui a vraiment une énergie à revendre (je l'aime bien cette actrice !), les autres sont un peu mou du genou.
Seo Ye-ji dans le rôle de Shim Soon-duk
Une bonne petite série assez sympathique à découvrir.

- Une série réalisée par Lee So-yon
- durée : 16 épisodes d'1 h
- vu en coréen (sous titré français)
- Les rôles sont tenus par :
  • Lee Hyun-woo : Yun Shi-woo, le chanteur
  • Seo Ye-ji : Shim Soon-duk, la jeune fille pauvre
  • Lee Hong-bin :Wang Chi-ang, l'héritier
  • Jung Yoo-jin : Hwang Sun-ah, la fille du directeur de l'institut Moorim
  • Shin Hyun-Joon : Hwang Moo-song, le directeur
  • Hwang In-young : Kang Baek-ji, la mère de Chi-ang
  • Daniel Lindemann : Daniel, d'orgine allemande, prof d'Hapkido
  • Sam Okyere : Sam, d'origine ghanéenne, assure la sécurité de l'école
Read More

04 mars 2016

4th Period Mystery / The clue (2009)

FILM


En fin de matinée, Jeong-hun découvre le corps d'un camarade de classe avec lequel il s'est battu peu de temps auparavant, poignardé de plusieurs coups de couteaux. Alors qu'il vient juste de ramasser le couteau ensanglanté, surgit Da-jeong qui tout de suite comprend qu'il n'est pas coupable : il n'a pas d'éclaboussure sur sa chemise. Da-jeong lui propose de trouver le coupable durant les 40 minutes qui leur reste avant que la cloche des intercours ne retentisse. Do Il, le meileur ami de Jeong-hun va lui aussi leur prêter main forte.

Je n'avais pas spécialement envie de voir ce film mais j'ai eu une occasion et j'avais envie de découvrir le jeune acteur Yu Seung Ho (j'ai tenté de regarder son dernier drama "Remember" mais je n'ai pas aimé l'histoire et j'ai abandonné au 2ème épisode) qui joue effectivement très bien.
Très bonne surprise pour ce suspens dans un milieu scolaire coréen que l'on découvre un peu plus: j'avais déjà eu un bref aperçu dans Flower boy ramen shop.
J'ai ri, j'ai sursauté, j'ai moi aussi été bluffée par le retournement de situation de la fin. A voir !


- Un film réalisé par Lee Sang Yong
- durée : 1h30
- vu en coréen sous titré français
- Les rôles sont tenus par :
  • Kang So Ra : Da Jeong ("rideau")
  • Yu Seung Ho : Han Jeong Hun (l'élève modèle de la nation)
  • Kim Hee Chan : Do Il (le copain)
Read More

Premiers Crus (2015)


Région de Beaune. Un propriétaire de vignoble, François Maréchal, est en faillite : il a 7 jours pour trouver un repreneur. Depuis son divorce, il n'a plus envie de travailler comme avant, sa fille Marie tient un restaurant et son fils Charlie n'a pas voulu suivre ses traces : il est devenu œnologue et publie un guide d'achat des vins très prisé sur la scène internationale.
Maréchal n'a aucune alternative, il lui faudra vendre à des japonais ou à la propriétaire voisine, la redoutable Edith Maubuisson, son ancienne petite amie.
C'est alors que Marie demande à Charlie de reprendre l'affaire en main, il accepte sans rien connaitre au métier de vigneron. Par hasard, il retrouve une amie d'enfance Blanche Maubuisson, qu'il ne reconnait pas tout de suite.
Quelle déception ! pour le coup j'ai décidé de noter avec un pique ♠ (alt + 6) ce genre de film inutile (= à ne pas regarder !).
Un scénario pour le moins bancal, pas du tout convainquant, artificiel ! Une histoire de reprise familiale improbable : qui va croire qu'on dirige une exploitation de cette taille tout seul (enfin à deux) ? impossible.
Une histoire d'amour encore plus improbable !
On a plutôt l'impression de voir un film dédié à la promotion d'un vin dont je n'avais jamais entendu parler avant ce film.
Je trouve que c'est honteux de produire un film aussi creux et mollement joué.
Seule Alice Taglioni trouve grâce à mes yeux : elle joue bien, même si on lui donne un rôle pourri de femme adultère qui tombe dans les bras d'un ancien camarade d'école quelques semaines avant son mariage (là c'est du grand n'importe quoi).

- Un film réalisé par Jérôme Le Maire
- durée : 1h35
- Les rôles sont tenus par :
  • Gérard Lanvin : François Maréchal
  • Jalil Lespert : Charlie, son fils
  • Laura Smet : Marie, sa fille
  • Lannick Gautry : Marco, l'époux de Marie
  • Alice Taglioni : Blanche Maubuisson
  • Frédérique Tirmont : Edith Maubuisson
Read More