Dans ma maison vous viendrez d'ailleurs ce n'est pas ma maison, je ne sais pas à qui elle est, je suis entrée comme ça un jour il n'y avait personne (J.Prévert)

26 juin 2017

[Romans] Ecoute le chant du vent - Haruki MURAKAMI - 1979 (Japon)

suivi de Flipper, 1973 - 1980


Ecoute le chant du vent - 140 pages

Un étudiant passe son temps avec un autre jeune surnommé "le Rat" dans un bar tenu par un chinois où ils boivent des bières et mangent des frites tout en philosophant sur la vie et l'amour et en écoutant des disques de rock américain. Un matin, il se retrouve allongé à côté d'une jeune femme qu'il a trouvé la veille saoule et sans connaissance et qu'il a ramenée chez elle ; elle le chasse. Peu de temps après, le narrateur la reconnaît à sa main à laquelle il manque le petit doigt, elle est vendeuse dans un magasin de disques. Le "Rat" est un jeune homme riche qui a coupé les ponts avec sa famille et qui a décidé d'abandonner ses études pour devenir écrivain.

Le Rat continue d'écrire des romans. Chaque année à Noël, il m'en envoie plusieurs copies. L'an dernier, c'était l'histoire d'un cuisinier travaillant à la cafétéria d'un hôpital psychiatrique. Il y a deux ans, une comédie tirée des Frères Karamazov. Fidèle à ses habitudes, il n'y a jamais de scène de sexe et aucun des personnages ne meurt.
La première page, en papier japonais, porte toujours la mention :
"Happy birthday", et puis "White Christmas".
Parce que mon anniversaire est le 24 décembre. (p.145)

Flipper, 1973 - 172 pages

Le même personnage travaille désormais en freelance avec un associé dans la traduction de petits textes. Perdu dans ses souvenirs, il se met en tête de retrouver un flipper, le Spaceship avec lequel il a fait de nombreuses parties.

Tu ne vas pas faire une partie ? demanda-t-elle.
Non, répondis-je.
Pourquoi ?
Mon meilleur score, c'était 165 000 points. Tu t'en souviens ?
Bien sûr que oui. C'était aussi mon meilleur score.
Je ne veux pas le trahir.
Elle ne répondit rien. Seules ses dix lampes bonus continuèrent à clignoter. Je fumais ma cigarette en fixant mes pieds. (p.309)


Parus respectivement en 1979 et 1980, le lectorat français découvre les deux premières romans de Haruki MURAKAMI en 2016 avec les éditions Belfond ; l'auteur indique dans la préface son rapport à l'écriture et comment elle est venue s'incruster dans son quotidien. Dans les deux récits, l'auteur met en scène "le rat", qui n'est peut-être qu'un autre lui-même, étrange et paradoxal. Le "rat" apparaît encore dans le titre suivant "La chasse au mouton sauvage" (1982) formant ainsi une trilogie littéraire. Murakami est l'un de mes auteurs préférés, son style est pour une moi une source de bienfaits ! Introspections et évidences se succèdent au fil des pages, on se reconnaît forcément.

Écoute le chant du vent suivi de Flipper, 1973 de Haruki Murakami, romans sortis en français en 2016, traduit du japonais par Hélène Morita, éditions Belfond.
Read More

24 juin 2017

[Film] Alien : Covenant - 2017 (USA)



Le vaisseau COVENANT (alliance, contrat) navigue dans l'espace vers la lointaine planète Origae-6 avec à son bord Walter, un androïde chargé de veiller sur l'équipage constitué d'une quinzaine de personnes, 2000 colons et un millier d'embryons humains mis en  en hibernation. Après une importante avarie technique, le vaisseau capte un signal provenant d'une planète non enregistrée plus proche qu'Origae-6 et propice à une colonisation. Décision est prise de se dérouter légèrement pour prendre le temps d'explorer la planète. Tandis que le vaisseau reste en orbite, une navette atterrit et les explorateurs découvrent que le message audio provient du vaisseau spatial de l'expédition Prometheus survenue dix ans plus tôt et dont on n'avait jamais eu de nouvelles. Peu à peu les membres de l'expédition sont victimes des organismes vivant sur la planète tout en découvrant ce qui est arrivé au professeur Shaw et à son androïde.



C'est tout à fait la suite des aventures du PROMETHEUS, et nous retrouvons le mystérieux androïde David qui s'était enfui avec le docteur Shaw (Naomi Rapace) sur la planète où se déroule une grande partie du film (et ses hécatombes). David surgit alors que l'équipage est déjà fort décimé et les emmène dans son refuge où les survivants ne vont pas tarder à découvrir les étranges expériences auxquelles David s'est adonné. Sans surprise, nous retrouvons avec bonheurhorreur les petites et grosses bêbêtes qui s'en prennent invariablement aux humains. J'aimerai bien que les prochains films usent d'un peu plus de suspens et de stratégie. Très beaux effets spéciaux mais  un scénario complètement foireux !

Alien : Covenant. Film anglo-américain de 2017 par Ridley Scott avec Michael Fassbender (les androïdes David et Walter), Katherine Waterston (Daniels, qui prend le commandement de l’équipage).
Read More

02 juin 2017

[Film] Wonderful Nightmare - 2015 (Corée du Sud)

Une avocate efficace mais peu sympathique se retrouve au "paradis" à la suite d'un accident de voiture où les employés lui avouent qu'il y a eu une erreur et que ce n'est pas son heure. Son corps est dans le coma, mais avant de pouvoir le réintégrer il y a un délai d'attente qu'elle va devoir passer dans le corps d'une mère de famille durant un mois avec interdiction absolue d'interférer avec son ancienne vie (comme retourner dans son vrai appartement).
Elle accepte mais est vite dépassée par les événements lorsqu'elle découvre son mari, ses deux enfants et l'appartement minable dans lequel ils vivent alors qu'elle est habituée au luxe.

Comment résister à un film avec Uhm Jung Hwa (Seducing M.Perfect - 2006, A Witch's love - 2014) et Song Seung Heon (Saimdang - 2017) ? J'ai apprécié cette comédie romantique et fantastique qui met en scène une intransigeante avocate dans la peau d'une mère de famille dont l'époux fonctionnaire gagne tout juste de quoi les faire vivre dans un modeste appartement avec leurs deux enfants.
On rit de la situation car justement la pauvre avocate n'est pas à la noce ! instaurant immédiatement la "chambre à part" avec son sexy mari qui ne comprend plus rien, mais on est également touché car elle ne peut pas dire que la femme qui est épouse et mère va réellement mourir tandis qu'elle va réintégrer son corps au bout d'une mois.
Très beau film sur le destin et la façon d'accomplir sa vie.

Wonderful Nightmare. Film coréen de 2015 réalisé par Kang Hyo-Jin avec Uhm Jung Hwa (Yeon Wu) et Song Seung Heon (Seong Hwan, son "mari"), Seo Sin Ae (sa "fille") et Jeong Ji Hun (son "fils"). Durée 2h05.
Read More

[Roman] Revenir à Lisbonne - Patrice JEAN - 2016 (France)

© Betty Huang

Gilles, un professeur d'histoire revêt une salopette de maçon pour aider un ami à s'installer et décide d'endosser le rôle de l'ouvrier en bâtiment devant les invités qui arrivent pour la crémaillère le jour même. C'est ainsi qu'il fait connaissance avec Armande, qui travaille dans une galerie d'art et qui tombe sous son charme uniquement parce qu'elle est intéressé par son état d'ouvrier, ce qui, dit-elle, la change des intellectuels. Gilles, qui veut séduire Armande (comprenez : coucher avec elle) n'ose pas lui révéler la vérité et ils entament une liaison. Lorsque Armande lui avoue qu'elle est mariée, Gilles est dépité et s'invente une épouse en la personne d'une portugaise avec laquelle il a été pris en photo lors d'un voyage touristique plusieurs années auparavant. Fatigué de vivre dans les mensonges avec une Armande qui refuse de comprendre la vérité qu'il lui a finalement pourtant avoué, Gilles décide de partir pour Lisbonne à la recherche de son "épouse" avec pour seul indice son nom et son métier qu'elle lui avait donné plus de 10 ans afin qu'il lui envoie un exemplaire de leur photo.

Il commençait à ressentir de la fatigue et alla s'asseoir sur une chaise, à l'écart des invités, à côté d'un bassin où une Vénus de Milo de pacotille se mirait. Il étira ses bras en grimaçant de bien-être, puis il ferma les yeux quelques secondes afin de récupérer l'énergie dissipée. Quand il les rouvrit, la belle brune se tenait face à lui et elle souriait. "Je ne vous dérange pas, demanda-t-elle sans perdre son sourire, vous devez être fatigué ?
-Pas le moins du monde...je me repose...je suis assis, répondit-il tout en appréciant la silhouette de la dame.
-Vous faites un métier difficile...
-Certainement...mais passionnant...
-Je n'en doute pas... Moi qui suis ce qu'on appelle une intellectuelle, incapable de faire quoi que ce soit avec mes mains, les gens qui, eux, sont des artistes de la main, m'impressionnent...
p.19


Chaque livre a une histoire et concentre des promesses. Celui-ci, je l'ai choisi il y a deux semaines à la FNAC de la gare de l'Est avant de prendre mon train car je n'avais rien emporté à lire pour le week-end et je voulais un "petit livre" (pas un "pavé"). Après de longues hésitations devant les titres et lecture des avis éventuels au dos des couverture je me suis enthousiasmée sur ce bouquin prometteur et c'est pourquoi ma déception fut grande ! Je m'attendais effectivement à la parodie annoncée mais je n'ai pas du tout accroché aux personnages superficiels. Les premières pages donnent le change et j'ai souri, mais au bout de deux chapitres, mon intérêt était retombé comme un soufflet.
Le récit manque d'homogénéité entre l'évolution de la séduction entre Gilles et Armande qui ne font même pas un beau couple car la relation est vraiment malsaine, et les petites leçons de morale sociale (nommées les "maximes") qui parsèment le livre ; cette rupture a pour moi un effet de lourdeur là où il aurait fallu trouvé un certain comique de situation pour dénoncer la difficulté d'être un couple durable dans un monde où finalement, personne ne sait vraiment rien sur l'autre. Le voyage lisboète de Gilles conçut comme un remède à son mal-être n'a rien de passionnant ni de dépaysant, et le pire c'est qu'il n'est pas plausible ! Je me suis ennuyée, et si je suis allée au bout du roman, c'est parce qu'il n'y a qu'une centaine de pages. 

Revenir à Lisbonne roman sorti en 2016 aux éditions rue Fromentin. 130 pages
Read More