01 octobre 2013

L'an neuf

Demain c'est l'an neuf. Neuf (9) ans de fidélité à ce blog, toujours recommencé lorsque j'avais envie de tester de nouveaux paramètres sans modifier l'existant (peur de tout modifier sans pouvoir revenir en arrière), parfois laissé de côté quand je n'avais pas le temps ou la possibilité d'écrire, mais jamais abandonné. J'aime en feuilleter (façon de parler) les pages, je peux me relire, m'étonner, me satisfaire ou me moquer de moi-même. J'aime le mouvement de ce pouvoir, l'écriture qui ressemble à un plongeon. La tête la première et la main sur les touches, équilibriste dans les mots ou les sons. J'aime la distance obligatoire, un possible anonymat sans renoncer à une véritable personnalité. Etre sans paraître.
Envie de continuer si possible dans ma dixième année des Chroniques des Temps Perdus !

3 commentaires:

  1. Longue vie à ce lieu !! Mes Roses, elles, ont un an de moins. 8 ans, il y a quelques jours.

    RépondreSupprimer
  2. Le temps file, mine de rien, non?
    Bonne continuation! C'est toujours un plaisir de te lire.

    RépondreSupprimer
  3. Et que cela dure encore un peu , c'est toujours un plaisir de te lire :-)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés, ils seront donc visibles sur ce site après que j'ai pu en prendre connaissance.